Responsabilisation au sein d’ONU Femmes

ONU Femmes s’est engagée à exercer un contrôle indépendant et objectif pour améliorer l’efficacité et l’efficience de ses activités.

Services indépendants d’évaluation et d’audit | Bureau des services de contrôle interne des Nations Unies | Bureau de la déontologie des Nations Unies | Cadre de responsabilisation

Services indépendants d’évaluation et d’audit

Les services indépendants d’évaluation et d’audit (SIEA) fournissent à la direction une assurance d’évaluation et d’audit interne indépendants, ainsi que des services consultatifs sur les programmes, les contrôles, les systèmes opérationnels et les processus d’ONU Femmes, dans le but d’identifier les bonnes pratiques, de fournir des recommandations en matière d’amélioration et de contribuer à l’apprentissage. La Charte (en anglais) régit le mandat, les responsabilités et les activités des SIEA.

Les SIEA sont appuyés par deux services : le  Service indépendant d’évaluation et le Service d’audit interne.

  • L’évaluation indépendante au sein d’ONU Femmes est définie comme une évaluation systématique et impartiale qui fournit des informations factuelles crédibles et fiables permettant de comprendre dans quelle mesure une intervention a atteint des résultats voulus ou non sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ou a progressé (ou non) vers l’atteinte de ces résultats.
  • L’audit interne est une activité d’assurance et de conseil indépendante et objective conçue pour ajouter de la valeur et améliorer les activités d’une organisation.

Bureau des services de contrôle interne des Nations Unies

Le Bureau des services de contrôle interne (BSCI) des Nations Unies s’est vu confier la responsabilité de fournir des services d’enquête à ONU Femmes.

Bureau de la déontologie des Nations Unies

Le Bureau de la déontologie des Nations Unies fournit un service indépendant, confidentiel, impartial et professionnel à l’ensemble du personnel d’ONU Femmes, partout dans le monde. Le Bureau de la déontologie favorise une culture organisationnelle éthique fondée sur nos valeurs communes d’intégrité, de responsabilisation, de transparence et de respect. Le Bureau de la déontologie aide la Directrice exécutive à veiller à ce que l’ensemble du personnel s’acquitte de ses fonctions conformément aux normes d’intégrité les plus strictes, comme l’exige la Charte des Nations Unies. Le Bureau de la déontologie offre un environnement sécurisé et confidentiel, dans lequel le personnel peut se sentir libre de consulter sur des questions d’éthique et de demander une protection contre des représailles pour avoir signalé une faute.

Cadre de responsabilisation

Les politiques suivantes offrent un cadre cohérent visant à créer et à maintenir un environnement de travail harmonieux, à garantir que les membres du personnel ne commettent pas d’actes répréhensibles, que toutes les allégations d’actes répréhensibles sont signalées rapidement et examinées, que des mesures appropriées sont prises pour aboutir à la responsabilisation, et que l’ensemble du personnel est protégé contre des représailles pour avoir signalé une faute ou avoir coopéré dans le cadre d’une enquête.

En outre, le cadre de politique anti-fraude d’ONU Femmes (en anglais) décrit l’approche actuelle d’ONU Femmes en matière de prévention, de détection et de traitement des cas de fraude. Le cadre de politique anti-fraude rassemble les dispositions existantes énoncées dans les règlements, règles, politiques et procédures d’ONU Femmes.