Manifestations parallèles

Le programme des manifestations parallèles, ou activités organisées en marge du programme officiel de la session de la Commission, offre une excellente occasion aux États membres, aux agences des Nations Unies et aux organisations non gouvernementales (ONG) d'aborder les thèmes de la Commission et les autres questions cruciales pour l'égalité des sexes.

Manifestations parallèles organisées dans les locaux de l'ONU

Les Missions permanentes et les agences des Nations Unies organisent des manifestations parallèles dans les locaux de l'ONU pendant la session de la CSW. Le système de demande en ligne de salles pour les manifestations parallèles est accessible à partir de 10 décembre 2013. Les Missions permanentes et les agences des Nations Unies peuvent contacter csw.sideevents@unwomen.org pour accéder à ce système.

Événements parallèles organisés au Church Center et en d'autres lieux

Les événements parallèles organisés par les ONG ont lieu en dehors des locaux des Nations Unies, habituellement au Church Center (situé à l'intersection de la 44e rue et de la Première Avenue, en face du bâtiment du Secrétariat des Nations Unies). Toutes les ONG peuvent organiser et participer à ces événements, pour autant qu'il y ait assez de place.

Les ONG qui souhaitent organiser un événement parallèle pendant la session de la CSW doivent contacter directement le Comité des ONG sur la condition de la femme, lequel regroupe les ONG installées à New York dotées du statut consultatif auprès du Conseil économique et social qui défendent les droits des femmes. Toutes les questions relatives aux événements proposés par les ONG doivent être adressées au Comité des ONG pour la condition de la femme.

Calendrier des manifestations parallèles

Un calendrier des manifestations parallèles organisées par les Missions permanentes et les agences des Nations Unies sera publié sur le site Web d'ONU Femmes avant la session de la CSW et mis à jour régulièrement.

Un calendrier des événements parallèles organisés par les ONG sera publié sur le site Web du Comité des ONG sur la condition de la femme.