Amélioration de la situation des femmes dans le système des Nations Unies Rapport du Secrétaire général (2010)

Établi en application de la résolution 64/141 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/65/334) donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies, notamment sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, des recommandations sur les moyens d’accélérer les progrès dans ce domaine, et des statistiques à jour.

Pendant la période à l’examen, qui court du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2009, la représentation des femmes dans les catégories des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies a légèrement progressé, passant de 38,4 % à 39,9 %, soit une augmentation moyenne de 0,75 % par an. Les proportions de femmes maximale et minimale constatées aux classes P-2 et D-2 s’établissent à 57,4 % et 26 %, respectivement.

Selon une enquête menée dans toutes les entités appartenant au système des Nations Unies sur la parité, les problèmes rencontrés sont les suivants : inefficacité des mécanismes de responsabilisation, de contrôle et d’application; absence de mesures spéciales en faveur de l’égalité des sexes; mauvaise intégration des systèmes de coordonnateurs; formules d’organisation du travail n’offrant pas suffisamment de souplesse; mauvaise diffusion de l’information; nombre peu élevé de candidates qualifiées. Recommandant des solutions à ces problèmes, les entités ont insisté sur le fait qu’il importait d’assurer l’encadrement des dirigeants, de renforcer le contrôle et le respect du principe de responsabilité, et d’appliquer plus rigoureusement les politiques existantes, y compris les mesures spéciales en faveur des femmes et du réaménagement des modalités de travail.

Quoique l’on ait davantage pris conscience de la nécessité impérieuse d’assurer une représentation équilibrée des sexes, il faudra, pour renverser les tendances négatives ou accélérer les progrès, adopter d’urgence des mesures plus soutenues et assurer un meilleur encadrement, à l’image de ce qui se fait actuellement au niveau des fonctionnaires hors cadre. En effet, la représentation des femmes à ce niveau a enregistré une progression record de 3,5 % dans le système des Nations Unies et de 5,6 % (Secrétaire général adjoint) et 6,6 % (sous-Secrétaire général) au Secrétariat de l’Organisation.

Visionnez / téléchargez

Informations bibliographiques

Thèmes : Égalité des sexes et autonomisation de la femme ; Intégration d’une démarche antisexiste ; Coordination du système des Nations Unies ; Les femmes dans le système des Nations Unies ; Suivi, évaluation et rapports ; Responsabilisation dans le système des Nations Unies

Type de ressource : Rapports institutionnels

Bureau d’ONU Femmes impliqué dans la production : Siège d’ONU Femmes

Année de publication : 2010

Nombre de pages : 59 + annexes

Entités éditrices : Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes

Organes directeurs : Assemblée générale des Nations Unies