Les femmes au sein des Nations Unies

En tant qu'organisation établissant des normes internationales, les Nations Unies ont le devoir de montrer l'exemple en assurant une participation paritaire et active des femmes à tous les niveaux du système des Nations Unies. Cette participation des femmes est également nécessaire à l'intégration d'une perspective de genre dans les politiques et les programmes des Nations Unies. ONU Femmes est mandatée pour mener, coordonner et promouvoir la responsabilisation du système des Nations Unies envers la représentation paritaire des femmes.

La Charte des Nations Unies stipule qu'« aucune restriction ne sera imposée par l'Organisation à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires ». La Déclaration universelle des droits de l'homme renforce ce principe en affirmant qu'il ne peut y avoir ni distinction ni discrimination s'opérant sur la base du genre.

L'Assemblée générale des Nations Unies fixe des objectifs chiffrés pour la représentation des femmes depuis 1986. En 1995, le Programme d'action de Beijing avait fixé un objectif de 50 pour cent de femmes aux postes de gestion et de décision ainsi que dans la catégorie des cadres des Nations Unies, objectif qui était à atteindre pour l'an 2000.

Aujourd’hui, l'objectif de parité entre les sexes s'applique à toutes les catégories de personnel des Nations Unies, quelles que soient la nature ou la durée du contrat, les dispositions réglementaires applicables au recrutement, ou la source de financement.

Le soutien d'ONU Femmes

ONU Femmes fait régulièrement le point sur la condition des femmes au sein du système des Nations Unies, et notamment au sein de l'Assemblée générale, de la Commission de la condition de la femme, du Réseau interinstitutions des Nations Unies pour les femmes et l'égalité des sexes (IANWGE) et du Comité pour la gestion du changement du Secrétaire général. Ces évaluations contribuent à garantir la représentation équitable des femmes dans les programmes de toutes les organisations des Nations Unies.

Un certain nombre de politiquesde stratégies, d'outils et de mécanismes aident le système à faire progresser la participation des femmes. Ces mécanismes comprennent notamment des réseaux de points de contact experts en matière de genre, la collecte de données et des rapports et un suivi réguliers. Trente-deux entités des Nations Unies encouragent l'équilibre entre les sexes au sein de leurs organisations, souvent grâce au soutien d'ONU Femmes. Nous contribuons à identifier les tendances positives ou négatives et, le cas échéant, à trouver des solutions communes.

Le Rapport bisannuel du Secrétaire général sur l'amélioration de la condition des femmes est le rapport principal des Nations Unies sur la représentation paritaire des femmes au sein du système. En suivant les progrès accomplis par entité, il alimente le plaidoyer d'ONU Femmes en éléments objectifs et nous guide dans l'élaboration d'outils tels que des kits de ressources pour chaque entité. Ces kits comprennent des graphiques illustrant les grandes tendances, des fiches d'informations personnalisées, une estimation du nombre d'années nécessaires pour atteindre la parité au rythme actuel, et des recommandations.