ODD 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

Photo : ONU Femmes / Ina Riaskov

Cibles

  • Mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants.
  • Réduire nettement, partout dans le monde, toutes les formes de violence et les taux de mortalité qui y sont associés.
  • Promouvoir l’état de droit aux niveaux national et international et donner à tous accès à la justice dans des conditions d’égalité.
  • D’ici à 2030, réduire nettement les flux financiers illicites et le trafic d’armes, renforcer les activités de récupération et de restitution des biens volés et lutter contre toutes les formes de criminalité organisée.
  • Réduire nettement la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes.
  • Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux.
  • Faire en sorte que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions.
  • Élargir et renforcer la participation des pays en développement aux institutions chargées de la gouvernance au niveau mondial.
  • D’ici à 2030, garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l’enregistrement des naissances.
  • Garantir l’accès public à l’information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux.
  • Appuyer, notamment dans le cadre de la coopération internationale, les institutions nationales chargées de renforcer, à tous les niveaux, les moyens de prévenir la violence et de lutter contre le terrorisme et la criminalité, en particulier dans les pays en développement.
  • Promouvoir et appliquer des lois et politiques non discriminatoires pour le développement durable.
ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces

Des sociétés pacifiques et inclusives défendent l'État de droit et garantissent un accès équitable à la justice. Elles protègent les populations contre toutes les formes de violence, y compris la violence basée sur le genre, et contrôlent la corruption et le crime organisé. Les prises de décision à tous les niveaux sont inclusives et réactives, et les libertés fondamentales sont garanties. Les lois et les politiques s'appliquent sans discrimination. Dans des guerres ou des conflits, les femmes disposent souvent de moins de ressources pour se protéger et, avec leurs enfants, elles constituent la majorité des populations déplacées et de réfugiés. Les tactiques de guerre, comme la violence sexuelle, les ciblent spécifiquement.

Les femmes ont fait de grands pas en avant en matière de représentation dans les prises de décision, dans certains processus de paix et dans la gouvernance de manière plus générale. Pourtant, les chiffres reflètent une inégalité persistante. De 1992 à 2011, seulement 9 pour cent des négociateurs aux tables de négociation de paix étaient des femmes [1], malgré la résolution 1325 historique du Conseil de sécurité des Nations Unies en 2000, qui reconnaissait que les femmes doivent jouer des rôles centraux. En août 2015, les femmes ne représentaient que 22 pour cent de tous les parlementaires nationaux [2].

Pour les femmes dans beaucoup de sociétés, les perspectives de paix sont compromises par la violence basée sur le genre. Par exemple, les femmes représentent 98 pour cent des quelque 4,5 millions de personnes réduites à l'exploitation sexuelle [3]. La discrimination basée sur le genre dans les systèmes juridiques comprend l'impunité des auteurs d'actes de violence basée sur le genre.

En protégeant pleinement tous les droits des femmes, sans exception, dans toutes les lois et pratiques, des sociétés pacifiques et inclusives seront possibles.

ONU Femmes promeut la paix et l'inclusion en soutenant l'engagement des femmes dans tous les aspects des négociations de paix, de consolidation de la paix et de reconstruction pour des sociétés inclusives. L'entité forme les forces de maintien de la paix pour détecter, traiter et éliminer la violence sexuelle induite par les conflits. D'autres initiatives soutiennent la réforme sensible aux questions de genre dans les institutions responsables de la justice et de la sécurité, un accès universel à la justice, l'introduction ou la mise en œuvre de lois contre la violence à l'égard des femmes et la fourniture de services publics qui répondent pleinement aux besoins de femmes.

Reportages

Palestine Mehwar Centre

En Palestine, des procureures et procureurs spécialisés garantissent l'accès des femmes à la justice
ONU Femmes forme un groupe de 15 procureurs spécialisés pour traiter les cas de violence basée sur le genre. Nous soutenons également le développement de procédures opérationnelles standards et aidons à améliorer la coordination avec les fournisseurs de services pour garantir l'accès à la justice des victimes de violence en Palestine.

President Roussef sanctions law

Au Brésil, une nouvelle loi contre le féminicide offrira une protection accrue
Coïncidant avec la nouvelle loi, le Brésil est le premier pays pilote à adopter le modèle de protocole latino-américain pour mener des enquêtes sur les décès par des actes de violence basée sur le genre, promu par ONU Femmes et le HCDH. (Seulement disponible en anglais)



Notes

[1] ONU Femmes (2012), Women’s Participation in Peace Negotiations: Connections Between Presence and Influence, p. 2-3.

[2] Union interparlementaire (2015), Women in national parliaments.

[3] Organisation internationale du travail (2012), ILO Global Estimate of Forced Labour: Results and Methodology, p. 14.

Objectifs de développement durable (ODD) ODD 15 : Vie terrestre ODD 17 : Partenariats pour la réalisation des Objectifs ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces ODD 14 : Vie aquatique ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ODD 12 : Consommation et production responsables ODD 11 : Villes et communautés durables ODD 10 : Inégalités réduites ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure ODD 8 : Travail décent et croissance économique ODD 7 : Énergie propre et d’un coût abordable ODD 6 : Eau propre et assainissement ODD 5 : Égalité entre les sexes ODD 4 : Éducation de qualité ODD 3 : Bonne santé et bien-être ODD 2 : Faim « zero » ODD 1 : Pas de pauvreté Les femmes et les Objectifs de développement durable (ODD)
Où je me tiens
Monira Hwaijeh. Photo: UN Women/Ryan Brown

Monira Hwaijeh

« D’abord, j’ai dû arrêter de travailler parce que nous n’avons plus pu accéder aux communautés des banlieues de Damas après le déclenchement du conflit. Ensuite, j’ai perdu toutes mes amies. Il n’en reste plus une seule en Syrie ; elles ont quitté le pays ou sont en prison... »

SDG 16 Peace Justice and strong institutions

Pour en savoir plus

Flagship programmes
Women's engagement in peace, security and recovery
Publication
Vidéo
Vidéo
Un nouveau départ: les femmes syriennes réfugiées dans la région arabe

Depuis plus de deux ans, le gouvernement du Japon appui un programme régional d'ONU Femmes dans les Etats arabes et en Afrique du Nord pour l'autonomisation économique des réfugiées et des femmes chefs de famille dans les communautés de réfugiés et d'accueil. Le programme a soutenu jusqu'à présent 10 centres communautaires dans trois camps de réfugiés et hors des camps en Egypte et au Liban. En Jordanie, l'Egypte, l'Irak et le Liban 29.500 familles se sont bénéficié avec l'aide du programme d'ONU Femmes "l'autonomisation économique des réfugiées syriennes".

Pour un monde 50-50 en 2030: Franchissons le pas pour l’égalité des sexes