ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Un designer danois remporte le concours européen de publicités sur la fin de la violence

Error:

Date: 21 October 2011

Des designers du Danemark, du Kosovo et de la France ont remporté les trois premiers prix du Concours européen de publicités des Nations Unies, Dites NON à la violence à l'égard des femmes, a annoncé l'UNRIC, l'organisateur, à Bruxelles, le 19 octobre.

  • La Violence n'est pas toujours visible, œuvre réalisée par le designer danois Trine Sejthen, a remporté le Premier prix, de 5.000 euros, choisi par un jury de spécialistes.
  • Traitez-moi comme une femme, réalisé par l'artiste Gioke Gojani du Kosovo, a remporté le prix du Public.
  • Mots, réalisé par la Française Raphaelle Moreau, a remporté le prix de la Jeunesse, réservé aux participants de moins de 25 ans.

Le jury, présidé par le gourou français de la publicité Jacques Séguéla, a attribué le Premier prix à Trine Sejthen, designer et photographe du Danemark.

Le prix du Jury, d'une valeur de 5.000 euros, sera attribué à Mme Sejthen au cours d'une cérémonie organisée à Madrid à la fin novembre, devant être présidée par Sa Majesté la Reine Sofia d'Espagne, et organisée par le Caixa Forum, qui a donné le prix.

Plus de 2.700 propositions de 40 pays européens ont été reçues dans le cadre de ce concours organisé par l'UNRIC, le Centre d'information des Nations Unies basé à Bruxelles, avec l'appui d'ONU Femmes.

Le but du concours était de renforcer la sensibilisation sur un problème qui touche une femme sur trois dans le monde. La publicité gagnante sera publiée dans plusieurs journaux européens au terme du concours, le 25 novembre, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Trine Sejthen, gagnante du premier prix, a fait part de sa surprise et de sa fierté au moment d'apprendre la bonne nouvelle.

« J'ai été très surprise. Il avait beaucoup de superbes propositions, et ce prix est très important pour moi, puisqu'il est attribué par une organisation importante comme les Nations Unies » a indiqué par téléphone à l'UNRIC Trine Sejthen, depuis Copenhague où elle possède sa propre entreprise avec deux autres collègues.

« Je veux que les gens pensent que cette femme pourrait être n'importe qui, on ne sait pas si elle est riche ou pauvre, elle pourrait être votre sœur, votre ami ou quelqu'un près de qui vous vous asseyez dans le bus » a indiqué Mme Sejthen.

Plus de 120.000 votes ont été enregistrés dans le cadre du prix du Public, qui a été remporté par Gioke Gojani, du Kosovo. « Je me suis inscrit au concours car cela m'a intéressé de participer à la conception d'un journal sur le plan artistique, mais j'ai aussi compris que le sujet m'avait touché » a indiqué M. Gojani au moment d'accepter son prix, un iPad donné par les 3 Suisses, présenté par l'Ambassadrice de bonne volonté belge du FNUAP et personnalité médiatique, Mme Goedele Liekens. S'exprimant lors d'une cérémonie à Bruxelles, Mme Liekens a souligné que les médias parlent rarement du sujet de la violence à l'égard des femmes, qui n'est pas considéré assez « sexy ».

La Française Raphaelle Moreau a remporté le prix de la Jeunesse pour son œuvre « Mots ». La gagnante du prix de la Jeunesse a été sélectionnée par Fabrica, le centre de recherche sur la communication du Groupe Benetton.

Les prix ont été annoncés lors d'une cérémonie organisée à Bruxelles, qui a également marqué l'ouverture d'une exposition des travaux des 30 finalistes de la Harlan Levey Projects Gallery, réalisée avec l'appui du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (OHCHR). L'exposition organisée à Bruxelles est la première d'une série de plusieurs en Europe, y compris à Moscou, Prague et Kiev.

Participaient à la cérémonie Mme Androulla Vassiliou, Commissaire européen à l'éducation et à la culture. La Commission européenne est l'un des partenaires publics et privés du concours européen de publicité des Nations Unies. Figurent également parmi eux une coalition de plus de 20 médias partenaires de toute l'Europe.

Au cours de la Cérémonie de remise des prix, Dagmar Schumacher, Directrice du Bureau d'ONU Femmes à Bruxelles, a rappelé que la violence à l'égard des femmes est une pandémie mondiale qui prend des proportions alarmantes et ne connaît aucune frontière nationale, sociale, économique, culturelle ou religieuse.

Afsané Bassir-Pour, Directrice de l'UNRIC, a salué l'enthousiasme avec lequel les Européens ont rejoint la compétition, en disant : « Notre objectif était de sensibiliser à cette question, de contribuer à briser les tabous, et de le faire en touchant la communauté de la création européenne. Une image, comme on dit, vaut des milliers de mots. Merci donc aux Européens ».

- - - - - -

Le concours fait partie de la campagne Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes du Secrétaire général des Nations Unies, et a été réalisée par l'UNRIC avec l'appui d'ONU Femmes, de l'OHCHR et des centres d'information européens d'une dizaine de pays européens.

[Réimprimé d'UNRIC]