ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Les initiatives génératrices de revenu sont vitales pour les femmes rurales

Error:

Date: 14 October 2011

En Russie et en Asie centrale, ONU Femmes a rejoint les gouvernements nationaux et les partenaires non-gouvernementaux, l'Organisation internationale pour les migrations et la Banque mondiale dans le cadre d'un programme visant à améliorer les conditions de vie des familles des travailleurs migrants. Ce programme les aide à acquérir de nouvelles compétences et à améliorer leurs moyens d'existence.

Une des stratégies utilisées par le programme est d'aider les familles de migrants à établir des groupes d'auto-assistance. Au mois de septembre 2011, le Tadjikistan avait 178 groupes impliquant 1.049 personnes. Les membres sont formés aux tches commerciales de base et aux questions de genre et légales qui les aideront à protéger leurs droits. Outre la Russie et le Tadjikistan, le programme fonctionne également en République kirghize et au Kazakhstan.

Un groupe du Tadjikistan appelé Sirota figure parmi ceux qui ont lancé une petite entreprise. Les membres viennent d'horizons divers : l'une est professeur, l'autre comptable. Mais toutes recherchent des moyens de générer des revenus supplémentaires.

Pendant l'été, elles conservent les légumes macérés dans du vinaigre, les tomates, les fraises, les abricots et autres produits des fermes locales, pour les vendre au cours de l'hiver. Ce service assure une fourniture locale régulière de fruits et de légumes.

« Aujourd'hui, tout est disponible en permanence, et les prix ne sont pas très élevés » se félicite Matluba, la responsable du groupe.

« Je vends mes produits en hiver, lorsque mon mari revient de Russie, où il migre pour le travail. » ajoute-t-elle, soulignant que c'est généralement le moment où le revenu de la famille diminue. L'argent obtenu de la vente est partagé entre les membres du groupe.

Elle et d'autres disent que la formation de groupes d'auto-assistance comme Sitora est un outil utile, non seulement pour la génération de revenu, mais aussi pour l'établissement d'un réseau social entre les familles de migrants.