Le Pérou adopte une loi historique sur les peuples autochtones

Date : 19 October 2011

Le gouvernement du Pérou a pris des mesures historiques en faveur des peuples autochtones en devenant le premier pays d'Amérique latine et des Caraïbes à promulguer une loi en vertu de laquelle les peuples autochtones doivent être consultés pour toute mesure administrative ou législative qui les concerne directement.

Le président Ollanta Humala a promulgué cette loi le 6 septembre 2011. Cette loi qui s'inscrit dans le cadre des obligations de la Convention 169 internationale du travail devrait établir un nouveau cadre pour les relations avec les peuples autochtones.

Elle marque une séparation majeure avec le passé au Pérou, quand les droits des peuples autochtones n'étaient souvent pas respectés. Un point culminant a été atteint en 2009, à Bagua au nord du Pérou. Plus de 30 personnes avaient été tuées lors d'une manifestation contre la libéralisation des marchés fonciers, la restriction de leurs droits territoriaux et le droits des compagnies minières et pétrolieres d'exploiter leurs territoires sans consultation préalable.

Par la suite, ONU Femmes a appuyé les efforts des femmes dirigeantes autochtones visant à défendre le droit des communautés autochtones à être consultées au sujet de programmes de développement, de politiques, et de projets d'extractions industrielles qui affectent leur territoires, leur vies sociales et culturelles. Les femmes ont activement participé aux discussions avec l'Etat pour dénoncer les problèmes liés à la terre, aux forêts, et autres préoccupations majeures.

Avec la mise en place de la nouvelle loi, ONU Femmes va soutenir la mise en œuvre et le développement continu des capacités de leadership pour les femmes des communautés autochtones ainsi que la pleine participation des femmes et des jeunes dans tous les aspects de la prise de décision.