Pédaler pour la paix et l’égalité au Timor-Leste

Date : 18 October 2011

Le Tour du Timor fait partie des courses cyclistes les plus difficiles au monde. Les cyclistes concourent sur plus de 500 kilomètres de terrain de montagne. En septembre, lors de la course 2011, les résidents de la capitale de Dili du Timor-Leste ont été invités à rejoindre les compétiteurs officiels dans le cadre d'un parcours à vélo pour la paix, qui s'est étendu du long de la plage du Palacio Governio jusqu' au centre de la ville jusqu'à la statue de Cristo Rei, une célèbre attraction locale.

A leur arrivée à Cristo Rei, les cyclistes ont été reçus dans une ambiance festive, sous l'égide de plusieurs agences de l'ONU, y compris ONU Femmes. Des activités visant à promouvoir l'égalité des sexes en tant qu'élément fondateur d'un avenir prometteur pour la prochaine génération de compétiteurs du Timor-Leste étaient organisées sous une tente aux couleurs de «Feto mos bele!» (Les femmes peuvent aussi!).

Les cyclistes ont ensuite rejoint les enfants sur place pour les aider à décorer un ballon portant le slogan de « Feto mos bele! ». Dans un coin, les filles et les garçons ont appris à jouer ensemble et se font fait peindre le visage. Ils se sont ensuite rassemblés pour écrire leur nom sur une bannière « Hau mos bele!» (Moi aussi je peux!), symbole des aspirations collectives des enfants du Timor Leste de devenir des héros nationaux.