Rapport annuel du Secrétaire général de l’ ONU au Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité

Date : 24 October 2011

Le rapport annuel du Secrétaire général des Nations Unies au Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité, a été publié à la mi-octobre. Le rapport analyse les progrès réalisés au niveau de l'application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité, adoptée en 2000, ainsi que des engagements relatifs aux femmes et à la paix et la sécurité. Il est basé sur les contributions faites par 38 Etats membres, quatre organisations régionales et 27 entités du système des Nations Unies.

Le rapport se penche sur les conclusions dans cinq domaines relatifs à l'ordre du jour des femmes, de la paix et de la sécurité : la prévention, la participation, la protection, le secours et le relèvement, ainsi que la coordination et la responsabilisation par rapport aux résultats - et fournit des données de référence sur plusieurs des indicateurs présentés dans le rapport du Secrétaire général au Conseil de sécurité l'an dernier. Il inclut également des informations sur le Cadre de résultats stratégiques mis en place par le système des Nations Unies, en tant qu'outil pour appuyer les initiatives nationales visant à faire face aux insuffisances et défis au niveau de l'application.

Plus largement, le rapport note que le rôle des femmes dans la paix et la sécurité est de plus en plus reconnu, et met en exergue le nombre croissant de mesures novatrices et de bonnes pratiques à cet égard. Les progrès continuent toutefois d'être inégaux. Le niveau de participation des femmes aux négociations de paix, aux initiatives de prévention et autres processus essentiels de prise de décision, demeure par exemple d'une faiblesse inacceptable. Les insuffisances au niveau de la sécurité et des institutions juridique et judiciaires continuent de faire peser des menaces sérieuses à la sûreté et à la sécurité des femmes et des filles dans de nombreux conflits armés et contextes postconflictuels.

Davantage doit être fait pour assurer que l'élan en faveur de l'action lancé en 2010 avec le 10ème anniversaire de la résolution 1325 est maintenu. La reconnaissance des contributions des femmes à la consolidation d'une paix juste et durable doit se traduire pleinement par des initiatives et un appui concrets en faveur de telles initiatives, et les bonnes pratiques doivent être renforcées. Les besoins et priorités des femmes et des filles doivent être placés au centre des discussions politiques et des processus de planification.

Figurent au nombre des recommandations du rapport l'amélioration de l'information sur les femmes, la paix et la sécurité présentées au Conseil de sécurité ; une attention accrue accordée à la participation des femmes à la prévention des conflits, la diplomatie préventive et la médiation ; et la création de mécanismes novateurs pour les femmes en vue de participer aux négociations de la paix.

Liens connexes