ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Les femmes en temps de transition démocratique

Error:

Date: 23 November 2011

Message vidéo de la Directrice exécutive d'ONU Femmes adressé à l'occasion de la manifestation de haut niveau du réseau du Prix Sakharov pour les droits de l'homme, à Bruxelles le 23 novembre 2011.

[Vérifier à l'écoute]

Bonsoir !

J'adresse mes chaleureuses félicitations et je salue tous les lauréats du Prix Sakharov de cette année. Ce prix est un prix très particulier. En effet, Andrei Sakharov était le porte-parole de la conscience du genre humain, selon les mots du Comité Nobel norvégien qui lui attribua le Prix Nobel de la Paix.

Sakharov croyait profondément à la prise de responsabilités. Vous aussi. Vous avez pris des risques plus importants encore en défendant la dignité, les droits de l'homme et la démocratie dans ces moments de transition historique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et dans plus en plus d'endroits sur toute la planète. Vous êtes le symbole de la résistance et de la force pour chacun d'entre nous.

Durant mes visites dans toute la région, j'ai rencontré des femmes, des jeunes gens et des organisations de femmes. Quelle inspiration ! J'ai vu des femmes de tous les milieux exigeant aux côtés des hommes l'inclusion, l'égalité, leurs droits et leur participation à la démocratie et au développement de leurs pays. Les messages que nous avons tous entendus sont forts et clairs. Il n'est pas question de reculer, il n'y a pas de place pour l'autosatisfaction.

Les femmes veulent faire entendre leur voix. Elles veulent exercer leurs droits. Elles veulent un siège à la table de prise de décisions. Elles veulent prendre leur part de responsabilité pour forger l'avenir de leurs familles, de leurs communautés et de leurs pays.

Une vraie démocratie sans la pleine et égale participation des femmes est impossible. Le respect des droits de l'homme et la garantie de l'égalité des sexes assurent les fondations nécessaires à une démocratie inclusive.

Quand on y pense bien, trois exigences de base sont cruciales : premièrement, les obstacles qui empêchent les femmes de participer aux processus électoraux et de transition doivent être éliminés. Deuxièmement, les femmes doivent pouvoir véritablement faire entendre leur voix, afin d'exprimer clairement leurs droits, leurs besoins, leurs espoirs et leurs attentes. Troisièmement les institutions démocratiques doivent être pleinement responsables vis-à-vis des femmes.

Je sais, par expérience personnelle, le défi que constitue le parcours vers la démocratie et l'Etat de droit. L'autonomisation et la participation des femmes doivent être mises au premier rang de l'ordre du jour. Les droits des femmes doivent être officiellement reconnus dans la loi et traduits dans des réformes gouvernementales et institutionnelles concrètes.

ONU Femmes se tient prêt, avec le Parlement européen et ses autres partenaires, à appuyer l'autonomisation des femmes, l'égalité des sexes et la pleine participation des femmes dans l' élaboration de l'avenir de leurs pays. Travaillons ensemble pour assurer que l'élan en faveur de l'égalité des sexes et de la démocratie demeure fort. Montrons nous individuellement et collectivement à la hauteur de ce qu'Andrei Sakharov incarnait : prenons nos responsabilités à titre personnel.

Je vous remercie et vous adresse tous mes vœux de succès.