ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Le leadership des jeunes pour prévenir et mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles

Error:

Date: 23 November 2011

Remarques de la Directrice exécutive d'ONU Femmes, Michelle Bachelet, à des jeunes dirigeants, lors d'un petit déjeuner débat sur « Le leadership des jeunes dans la prévention et la fin de la violence à l'égard des femmes et des filles », organisé par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, à l'occasion de la commémoration de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 23 novembre 2011.

[Vérifier à l'écoute]

Je remercie le Secrétaire général des Nations Unies pour sa direction avisée. ONU Femmes est fier de participer et de coordonner sa campagne Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes. L'accent a été mis cette année sur la bonne question : le leadership des jeunes. C'est formidable de vous voir tous réunis ici pour en discuter.

Je vous adresse tous mes encouragements et salue le leadership dont vous faites preuve pour prévenir et mettre fin à la violence contre les femmes et les filles.

Et je remercie les gagnants du concours mondial de design de tee-shirts ! Félicitations !

Le mouvement en faveur de l'égalité des droits entre les hommes et les femmes, pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes, est un mouvement visant à donner un coup d'arrêt à l'injustice et à l'inégalité. En faisant pencher le balancier du côté de la justice, nous ferons progresser l'égalité des chances et créerons des sociétés où les femmes et les filles pourront vivre sans être victimes de la violence et de la discrimination.

ONU Femmes a été créé et a entamé ses opérations en janvier de cette année pour appliquer la promesse de la Charte des Nations Unies de faire de l'égalité des sexes un droit de base. ONU Femmes est profondément attaché à cette cause, et pour réussir, il convient de nouer des partenariats avec les gouvernements, le secteur privé, la société civile et surtout les groupes de femmes et de jeunes gens comme vous.

Nous savons aujourd'hui que la violence à l'égard des femmes et des filles n'est pas inévitable. Elle peut toutefois être prévenue. Et la seule manière de le faire est de passer à l'action. Le temps n'est plus aux excuses. Il convient maintenant d'agir de manière plus énergique. Voilà bien ce dont il s'agit en vérité : faire le travail !

Nous devons nous assurer que des lois efficaces qui répondent aux normes internationales sont en place. Puisque nous savons que les lois ne sont pas suffisantes, nous devons aussi nous assurer que les lois sont appliquées sans être déformées et que la justice règne. Nous devons également veiller à ce que les services essentiels — l'aide juridique, les services de santé, les refuges et autres types d'appui — sont disponibles pour toutes les femmes et les filles victimes de violences.

ONU Femmes est profondément engagé dans tous ces domaines. Une de nos principales priorités est de mettre fin à la violence contre les filles et les femmes. C'est formidable de me trouver parmi vous tous, car les jeunes gens comme vous se trouvent en première ligne, et votre leadership est essentiel.

Aujourd'hui, notre monde compte 7 milliards d'habitants. Les jeunes gés de moins de 25 ans constituent 43 pourcent de la population mondiale totale, et les jeunes gens comme vous montrent la voie pour l'avenir.

Vous le faites chaque fois que vous faites entendre votre voix en faveur de la tolérance zéro par rapport à toutes les formes de violences contre les femmes et les filles. Vous le faites chaque fois que vous soutenez une victime et dénoncez un auteur. Vous le faites chaque fois que vous remettez en cause les stéréotypes sexistes qui empêchent les individus de se développer et d'atteindre leur potentiel. Vous le faites chaque fois que vous prenez la parole et que vous vous exprimez dans les médias et devant nos autres partenaires pour sensibiliser et exiger des actes.

Et vous le faites chaque fois que vous travaillez dans vos communautés et dans les pays du monde afin de vous assurer que l'égalité est profondément enracinée et continue de croître pour les générations à venir.

ONU Femmes est fier d'appuyer le travail des membres de ce panel du Guatemala et du Liban par le biais du Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes. Nous saluons votre leadership et vous assurons de notre indéfectible soutien !

Chacun d'entre nous sait que la violence contre les filles et les femmes n'est pas uniquement une question de femmes. Elle touche chacun d'entre nous. Chaque fois que nous prenons des mesures fortes ensemble, nous nous approchons un peu plus de l'égalité et de la justice.

Merci de votre attention.