La Directrice exécutive d’ONU Femmes Michelle Bachelet commémore la Journée internationale de la femme au Libéria

Date : 08 March 2011

Pendant le voyage qu'elle a effectué au Libéria pour commémorer le 100ème anniversaire de la Journée internationale de la femme, la Directrice exécutive d'ONU Femmes, Michelle Bachelet, a rencontré des femmes au cours d'un forum sur la justice communautaire dans une hutte de la paix de Totota, le lundi 7 mars 2011. (Photo: Stuart Ramson/Images de l

La Directrice exécutive d'ONU Femmes Michelle Bachelet a commémoré le 100ème anniversaire de la Journée internationale de la femme (JIF) en se rendant du 7 au 8 mars à Monrovia, la capitale du Libéria, où elle a affirmé son engagement auprès des femmes libériennes qui ont démontré leur leadership en reconstruisant leur pays après le conflit qui a fait rage ces dernières années.

A l'occasion de sa visite, Mme Bachelet a rencontré la Présidente Ellen Johnson-Sirleaf, les personnes œuvrant à consolider la paix au sein de la communauté ainsi que les femmes soldats du maintien de la paix. Un de ses premiers actes à son arrivée à Monrovia a été de rencontrer les femmes travaillant dans le secteur de la sécurité, afin de procéder à un échange de vues sur les défis auxquels les femmes sont confrontées dans cette région. Mme Bachelet, ancienne ministre de la Défense de son pays natal le Chili, a clairement affirmé la nécessité de faire participer les femmes à la sécurité nationale, en tant que soldats, policiers, gardiennes de prison et fonctionnaires des douanes.

Plus tard, Mme Bachelet a visité une hutte de paix « palava », à deux heures de la capitale Monrovia. Financées par ONU Femmes et d'autres partenaires, ces huttes de paix sont la version moderne du règlement traditionnel des conflits, qui favorisent le leadership des femmes et leur participation à la consolidation de la paix au niveau local. Dans la Hutte de la paix Totota, elle a eu l'occasion de voir la manière dont les communautés locales règlent les questions telles que la violence domestique, parallèlement et en conjonction avec des méthodes de justice officielles.

Lors de la cérémonie de célébration de la JIF au Stade Antoine Tubman de Monrovia, Mme Bachelet a mis en exergue le thème de la Journée internationale de la femme.

« Le thème de la Journée internationale de la femme nous met au défi de réfléchir de manière critique à l'accès des femmes et des filles à l'éducation, à la formation, à la science et à la technologie » indique-t-elle. « L'égalité des sexes et l'autonomisation de la femme ne peuvent devenir une réalité que si nous investissons les ressources nécessaires dans l'éducation et la formation en faveur des femmes et des filles ».

Pendant ses réunions avec la Présidente Johnson-Sirleaf et les membres de son cabinet, Mme Bachelet a discuté de la manière dont le gouvernement libérien et ONU Femmes peuvent renforcer davantage leur coopération existante sur les femmes, la paix et la sécurité, ainsi que sur l'autonomisation économique, y compris l'appui aux femmes des marchés, les initiatives visant à lutter contre la violence à l'égard des femmes et l'application de la CEDAW. Mme Bachelet a réaffirmé le besoin de renforcer l'accès des femmes rurales aux opportunités économiques.

Le point d'orgue de la deuxième journée de Mme Bachelet a été son investiture par la Présidente Johnson-Sirleaf comme Star d'Afrique, événement qui s'est déroulé devant une audience composée de l'élite du Libéria, dont les chefs traditionnels, les femmes parlementaires et d'autres dirigeants politiques.

Liens connexes