ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

PMA-IV, Istanbul: Mme Bachelet encourage l’engagement des femmes dans la chaîne de valorisation mondiale et présente les Principes d’autonomisation des femmes comme un instrument utile.

Error:

Date: 10 May 2011

Istanbul — Alors que la Quatrième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés battait son plein mardi, la Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive d'ONU Femmes, Mme Michelle Bachelet, s'est entretenue avec de très haut dirigeants et responsables afin d'encourager l'engagement des femmes dans les chaînes de valorisation mondiales.

« L'égalité des sexes façonne fondamentalement l'ensemble de la production, de la distribution et de la consommation au sein d'une économie » a expliqué Mme Bachelet dans le discours qu'elle a prononcé au cours de la manifestation “Exemples au niveau des affaires et du développement plaidant pour l'engagement des femmes dans les chaînes de valorisation mondiales du Forum mondial sur les partenariats d'entreprises, organisé par ONU Femmes, l'Association turque de l'industrie et des affaires (TÜSAD), le Centre du commerce international (CCI) et le Pacte mondial des Nations Unies.

De la conception du produit, jusqu'à la planification, la production de matières premières et des biens intermédiaires, le marketing, la distribution et l'assistance au consommateur final, les femmes peuvent jouer un rôle fondamental à chaque échelon de la chaîne de valorisation, a souligné Mme Bachelet.

Cette chaîne de valorisation mondiale est inextricablement liée à des facteurs directement en rapport avec l'autonomisation des femmes, tels que la sécurité alimentaire. La Banque mondiale estime que l'augmentation des prix des produits alimentaires a entraîné 44 millions de personnes dans le monde entier à la pauvreté depuis juin 2010. Les PMA ont été particulièrement affectés en raison de leur forte dépendance par rapport aux importations de produits alimentaires. Plus de 300 millions d'Africains, la plupart d'entre eux habitant des pays les moins avancés, ne bénéficient pas de la sécurité alimentaire.

Mme Michelle Bachelet, Directrice exécutive d'ONU Femmes, et Mme Güler Sabanci, Présidente de Sabanci Holding, montrent la Déclaration des dirigeants d'entreprises en faveur des Principes d'autonomisation des femmes qu'elles ont signée le 10 mai 2011.

Mme Michelle Bachelet, Directrice exécutive d'ONU Femmes, et Mme Güler Sabanci, Présidente de Sabanci Holding, montrent la Déclaration des dirigeants d'entreprises en faveur des Principes d'autonomisation des femmes qu'elles ont signée le 10 mai 2011. (Photo: Sabanci Holding.)

A cet égard, Mme Bachelet a souligné qu'il était important que tous les intéressés travaillent ensemble pour investir et appuyer des solutions novatrices qui répondent aux contraintes auxquelles sont confrontées de nombreuses travailleuses et entrepreneuses tout au long de la chaîne de valorisation. Elle a également présenté en tant qu'instrument utile les Principes d'autonomisation des femmes — un ensemble de principes établis par ONU Femmes et le Pacte mondial des Nations Unies pour orienter les entreprises et le secteur privé dans le cadre de l'autonomisation des femmes sur le lieu de travail, les marchés et la communauté.

De même, d'autres intervenants ont souligné la nécessité d'une approche holistique pour renforcer tous les aspects de la participation économique des femmes, y compris dans les chaînes de valorisation mondiales, et afin d'obtenir la collaboration de plusieurs parties prenantes et assurer une action collective. De plus, ils ont reconnu les principes d'autonomisation des femmes comme un instrument utile.

La manifestation s'est achevée par l'annonce par Mme Guler Sabanci de son engagement en faveur des principes d'autonomisation des femmes, au nom de son entreprise, la Sabanci Holding —première société turque à signer la déclaration des dirigeants d'entreprises en faveur des dits principes.

« En signant les Principes d'autonomisation des femmes, nous tous réunis à Sabanci démontrons notre soutien à la cause de l'égalité des sexes… c'est pour cela que nous estimons que c'est crucial de signer… pour pouvoir lancer un changement positif… et nous espérons que d'autres suivront » a déclaré Mme Sabanci après la signature. « Nous allons continuer à être les porte-drapeaux de cette noble cause dans les milieux d'affaires nationaux et mondiaux. »

Parmi les conférenciers distingués lors de la manifestation se trouvaient M. Ekrem Yener, Chef de développement de Turkcell et Vice-président du Groupe ad hoc sur l'Afrique du Comité consultatif économique et industriel de la OCDE ; Mme Ümit Boyner, Présidente de l'Association turque de l'industrie et des affaires (TÜSAD) ; Mme Meg Jones, Responsable du développement du Programme sur les femmes et le commerce du Centre du commerce international (CCI) ; Mme Nur Ger, Présidente de Suteks Textile et Présidente du Groupe de travail sur l'égalité des sexes de TÜSAD.

Liens connexes