ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Le Japon verse une contribution de 4,5 millions de dollars E.U. pour appuyer le projet d’ONU Femmes en vue de mettre fin à la violence contre les femmes en Afghanistan

Error:

Date: 15 June 2011

Le gouvernement du Japon a versé cette année une contribution de 4,5 millions de dollars E.U. pour appuyer un projet lancé par ONU Femmes en Afghanistan en vue de mettre fin à la violence contre les femmes, la plus importante contribution autre que la contribution de base faite à ce jour par le Japon à ONU Femmes. Le Japon a également fait une annonce de 446.808 dollars E.U. en contribution de base en faveur d'ONU Femmes pour 2011.

« Le Japon, en tant que membre initial du Conseil d'administration d'ONU Femmes, est attaché à contribuer activement au travail d'ONU Femmes » souligne Mme Hiroko Hashimoto, Représentante du Japon auprès de la Commission de la condition de la femme (CSW) des Nations Unies, dans une déclaration.

« Le Japon attend qu'ONU Femme joue un rôle leader au sein du système des Nations Unies pour ce qui est de mettre en œuvre l'ensemble d'indicateurs visant à contrôler l'application de la résolution 1325 du Conseil de sécurité, ainsi que pour ce qui est d'accélérer la participation des femmes à la consolidation de la paix » indique Mme Hashimoto. « A cette fin, et en vue de renforcer la consolidation de la paix en Afghanistan, le gouvernement a récemment [au mois de janvier] versé une contribution de 4,5 millions de dollars en faveur du projet d'ONU Femmes visant à aider la Commission afghane pour l'élimination de la violence contre les femmes. »

Le projet d'ONU Femmes, « Aide à l'Afghanistan » vise à mettre fin aux abus et violences généralisés contre les femmes en Afghanistan, en aidant le gouvernement afghan à mettre en œuvre des lois sur la violence sexiste et à fournir des refuges aux victimes d'abus.

Malgré le cadre législatif et politique du pays, les violations des droits fondamentaux de la femme sont endémiques, et commises dans la plus grande impunité. Si les études suggèrent que la violence contre les femmes est sous-déclarée en Afghanistan, un rapport sur les droits mondiaux 2008 réalisé sur la base d'une enquête sur 4700 femmes de 16 provinces a montré que 87,2% des femmes avaient été victimes d'au moins une forme de violence physique, sexuelle ou psychologique ou un mariage forcé, que 62% d'entre elles avaient été exposées à des formes multiples de violence et que 17,2% avaient déclaré des violences sexuelles.

En Afghanistan, ONU Femmes appuie depuis 2002 le gouvernement de ce pays dans la mise en œuvre de sa stratégie visant à mettre fin à la violence contre les femmes.