ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

ONU Femmes met en exergue les défis et l’impact persistants du sida sur les femmes

Error:

Date: 07 June 2011

Communiqué de presse d'ONU Femmes
Pour publication immédiate

Contact presse: Oisika Chakrabarti, Spécialiste des médias, ONU Femmes, oisika.chakrabarti[at]unwomen.org, +1 646 781-4522

Nations Unies, New York, le 7 juin 2011 — Au moment où les dirigeants mondiaux se réunissent cette semaine au Siège des Nations Unies à New York en vue de déterminer le cours futur de la réponse mondiale au sida, ONU Femmes se mobilise en faveur d'une réponse vigoureuse pour les personnes infectées et touchées par le VIH - en particulier les femmes et les filles. L'organisation appelle à une action concertée sur les engagements non tenus pris à l'égard des femmes et des filles en vue d'atténuer les souffrances dues à la stigmatisation, à la violence et au fardeau des soins aux malades.

Bonne nouvelle : les dernières données montrent que le nombre total de personnes nouvellement infectées est en train de diminuer et peut continuer à décroître, notamment à mesure que les nouveaux outils de prévention deviennent disponibles. Toutefois, selon un nouveau rapport des Nations Unies, la majorité des jeunes qui comptent pour 41% des nouvelles infections selon les estimations sont des jeunes femmes - à plus de 60% - ce pourcentage montant jusqu'au chiffre alarmant de 72% en Afrique sub-saharienne - ce qui met clairement en évidence les liens reconnus de longue date entre l'inégalité entre les sexes et le risque d'infection.

La Réunion de haut niveau sur le sida 2011 marque le 10ème anniversaire de la Déclaration d'engagement sur le VIH/sida de 2001 et de 30 ans dans l'épidémie de sida. En dépit des engagements pris en faveur de l'égalité des sexes au niveau international, les femmes infectées et touchées par le VIH demeurent confrontées à des problèmes persistants dans les domaines de la prévention, des traitements, des soins et des services d'appui.

« Si nous voulons véritablement changer le cours de l'épidémie et mettre fin à cette pandémie, nous devons saisir cette occasion pour accompagner nos engagements d'actions et de ressources, et pour associer les femmes séropositives à la conception de solutions efficaces » souligne Michelle Bachelet, Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive d'ONU Femmes. « Elles savent ce qu'elles ont à faire - et nous savons quoi faire. Nous devons passer à l'action. »

ONU Femmes, la plus récente des agences des Nations Unies, qui est devenue opérationnelle le 1er janvier 2011, est chargée de promouvoir l'égalité des sexes. Elle est le résultat de la fusion de différentes parties du système des Nations Unies exclusivement focalisées sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

Au cours de la réunion, ONU Femmes présentera plusieurs recommandations clés en vue d'assurer que l'égalité des sexes est au cœur de la réponse future au sida. Figurent parmi celles-ci :

  • Autonomiser les femmes séropositives en tant qu'« agents du changement » ;
  • Faciliter un meilleur accès à la prévention, aux traitements et aux services de soins pour les femmes;
  • Assurer un financement approprié pour répondre aux besoins et aux priorités des femmes ; et
  • S'attaquer à la violence contre les femmes.

A l'occasion de cette Réunion de haut niveau, ONU Femmes co-organise deux manifestations qui focaliseront l'attention sur les besoins et les priorités des femmes dans le contexte du VIH, et qui encourageront un effort redoublé afin de faire de l'égalité des sexes un véritable principe de la réponse mondiale. Informations plus détaillées sur www.unwomen.org/calendar-of-events/?event_id=16.

ONU Femmes relance également le portail Internet sur l'égalité des sexes et le VIH/sida - sur www.genderandaids.org — une source d'information en ligne globale et mise à jour à l'intention des praticiens et des experts.