Remarques de Michelle Bachelet au Collège et lycée de Shibuya Tokyo, Japon

Date : 12 November 2012

Remarques de la Directrice exécutive d' ONU Femmes Michelle Bachelet au Collège et lycée de Shibuya Tokyo, Japon. Le 12 novembre 2012.

[Seul le texte prononcé fait foi.]

Je suis ravie de me trouver ici à Shibuya, pour parler avec vous tous. Je souhaiterais remercier le Directeur de l'école M. Tetsuo Tamura de cette opportunité.

Tokyo est une ville étonnante, pleine de vie et de couleurs, et de jeunes gens comme vous. Il suffit de se promener dans la rue pour ressentir une formidable énergie. On y comprend que c'est là que réside l'avenir du Japon.

Les signes de la mondialisation sont visibles partout ici. Dans ce contexte, chacun de vous est très conscient de son environnement et du monde dans lequel il vit. En tant qu'étudiants de cette école, on vous encourage à aiguiser votre curiosité, à poser des questions et à tisser de nouveaux liens.

Même si le Siège des Nations Unies se trouve de l'autre côté de la planète, les questions auxquelles nous sommes confrontés sont les mêmes - des questions qui ne sont ni traitées dans les manuels scolaires, ni abordées en classe.

Je suis la Directrice exécutive d'une nouvelle organisation, ONU Femmes. À New York, j'ai récemment parlé devant des étudiants du secondaire des progrès que nous avons réalisés en faveur des droits de la femme et des défis qui devront être relevés dans l'avenir. C'était peu après que ne soit tombée la nouvelle de la tentative d'assassinat perpétrée sur une lycéenne pakistanaise nommée Malala.

Le récit de la lutte courageuse de Malala pour ses droits à l'éducation a connu un écho certain au sein de la population, notamment chez les jeunes autour du monde, illustrant la manière dont un acte aussi simple pouvait conduire à mettre la vie d'une jeune fille en danger. Son histoire n'est qu'une des nombreuses histoires de femmes qui doivent braver la discrimination et la violence en vue de faire de l'égalité des sexes une réalité dans leur vie.

ONU Femmes travaille partout dans le monde, et j'ai été amenée à rencontrer d'innombrables femmes, de tous horizons. Je sais que je m'adresse dans cette salle à des femmes et des hommes qui, ici au Japon, montreront le chemin vers une société plus équitable, démocratique et prospère pour tous. Vous pourrez vous appuyer pour ce faire sur des bases solides.

Le Japon a fait montre d'un véritable leadership aux Nations Unies, notamment sur le plan de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Il a fait bénéficier les autres États membres de son expérience du relèvement après le grand tremblement de terre de l'Est du Japon, mettant en exergue le rôle crucial joué par les femmes dans la réduction des risques de catastrophe.

J'aurai l'occasion de m'adresser ultérieurement aujourd'hui aux membres de la communauté des affaires, qui prennent des initiatives en vue de promouvoir une nouvelle culture des affaires au Japon : une culture qui accorde une plus grande place aux femmes, et où davantage de femmes occupent des postes de haute direction.

Ce soir, je vais rejoindre des membres des organisations non gouvernementales japonaises, des militants des droits de la femme ainsi que d'autres responsables pour l'illumination de la Tour de Tokyo. Jetez un coup d'œil : la Tour va s'éclairer en violet, pour rappeler à chacun la tenue des Semaines pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

ONU Femmes se tient aux côtés des femmes et des hommes qui travaillent en faveur de l'égalité des sexes et des droits de la femme au Japon. Autour du monde, nous joignons nos forces à celles des dirigeants gouvernementaux, des ONG, des responsables des communautés et des particuliers en vue de surmonter les nombreux défis auxquels les femmes sont confrontées et de nous assurer que les droits des femmes sont respectés.

Mais cette réunion d'aujourd'hui me donne l'occasion de vous dire qu'ONU Femmes se tient à vos côtés. Au cours des décennies passées, nous avons assisté à des changements radicaux pour les femmes dans tous les aspects de la vie : de l'éducation à la main-d'œuvre, en passant par la politique et le foyer.

Mais nous devons parler d'aujourd'hui. Nous devons regarder autour de nous et nous pencher sur les injustices, les inégalités et les menaces à la paix qui pèsent sur notre planète - à l'autre bout du monde comme dans les rues de Tokyo. Je compte sur vous pour faire tout ce qui est en votre pouvoir pour promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes. Votre vision de l'avenir est celle qui importe le plus.

Je peux parler d'expérience : « Chercher et penser par soi-même [Jicho-Jiko] » est une tche immense. Mais chacun de vous est capable d'y parvenir.

Merci de m'avoir donné l'occasion de parler devant vous aujourd'hui, et de voir par moi-même ce à quoi ressemble l'avenir de l'égalité, de la paix et de la justice.