Déclaration de Michelle Bachelet à la presse à Bangkok, Thaïlande

Date : 06 December 2012

UN Women Executive Director Michelle Bachelet holds a press conference in Thailand on 6 December 2012. Photo Credit: UN Women/Piyavit Thongsa-Ard

Déclaration de Michelle Bachelet à la presse à Bangkok, Thaïlande

[Sawasdee Kha] Bon après-midi. Merci mille fois de vous trouver ici cet après-midi.

En premier lieu, je souhaiterais adresser mes meilleurs vœux à Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej à l'occasion de son 85e anniversaire ainsi qu'à Sa Majesté la Reine et à la Famille royale de Thaïlande.
C'est ma première visite en Thaïlande en tant que Directrice exécutive d'ONU Femmes. Je l'ai attendue avec impatience. La Thaïlande est à la fois une civilisation ancienne et un pays moderne et dynamique. C'est un plaisir de me trouver ici.

Je souhaiterais remercier le Premier ministre Yingluck Shinawatra, la toute première femme Premier ministre de Thaïlande, ce qui constitue un important accomplissement.

Je souhaite également exprimer la reconnaissance d'ONU Femmes à Son Altesse royale la Princesse Bajrakitiyabha, qui est Ambassadrice de bonne volonté d'ONU Femmes depuis 2008. Sa mobilisation a permis de catalyser un appui à grande échelle de la part du peuple thaïlandais en faveur de l'initiative d'ONU Femmes « Dites NON - Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes ».

Les initiatives éducatives menées à bien dans les écoles se sont attachées à impliquer les jeunes de manière précoce.

Des campagnes de sensibilisation massives ont été menées aux quatre coins du pays, notamment grce à la participation du secteur privé.

Les juges et les élèves policiers thaïlandais ont débuté leurs toutes premières formations sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles.

Les organismes du secteur de la justice et les mécanismes nationaux pour la promotion de la femme ont élaboré des directives d'agences intersectorielles à l'intention du personnel judiciaire et de la police, pour assurer la pleine application de l'Acte sur la violence domestique. Cette démarche comprend également une mise à l'essai de tribunaux dans lesquels les femmes n'ont pas besoin d'être confrontées à leurs agresseurs pendant la procédure judiciaire.

Les ministères gouvernementaux se sont rassemblés dans le cadre d'un accord formel en vue d'améliorer l'accès aux services pour les rescapées. Des Centres de crise intégrés ont été activement créés dans 750 hôpitaux provinciaux et de districts.

Je suis fière que nous soyons partenaires du gouvernement de Thaïlande pour élaborer un Plan national d'action sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Je suis également ravie que la Thaïlande soit membre de la Commission de la condition de la femme, l'organe intergouvernemental qui établit les normes et standards en matière d'égalité des sexes, d'autonomisation des femmes et des droits de la femme. En 2013, le thème de la 57e session de la CSW qui aura lieu du 4 au 15 mars est : « Élimination et prévention de la violence à l'égard des femmes et des filles ».

Grce à sa participation à cette session, le gouvernement de Thaïlande sera en mesure de faire connaître son bilan impressionnant en matière de prévention et de protection. Il pourra contribuer aux conclusions de la Commission et refléter la responsabilité de la communauté mondiale pour ce qui est de garantir aux femmes et aux filles une vie exempte de violence.

Grce à la création du Bureau régional d'ONU Femmes pour l'Asie et le Pacifique à Bangkok en 2012, ONU Femmes sera en mesure de travailler plus étroitement en partenariat avec le gouvernement et la société civile.

Nous nous réjouissons également à l'idée de poursuivre notre travail commun dans d'autres domaines, y compris sur le plan de l'examen et de l'élaboration de législations et de formations législatives à l'intention des agences gouvernementales, pour assurer l'égalité des chances et l'absence de discrimination sur la base du sexe et du genre.

Le Fonds thaïlandais pour l'autonomisation des femmes qui a été créé par le Premier ministre est une ressource importante pour les femmes qui cherchent à renforcer leurs capacités productives et à innover dans le secteur économique. ONU Femmes est prête à fournir un appui technique à la gestion de ce Fonds.

Enfin, je souhaiterais remercier le Gouvernement royal de Thaïlande pour sa participation au Conseil d'administration d'ONU Femmes. En tant que membre du Conseil d'administration, le gouvernement de la Thaïlande orientera nos travaux au niveau mondial et fera avancer notre partenariat.

Je remercie le peuple et le gouvernement de Thaïlande pour leur engagement et leur appui en faveur de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Merci. Et j'attends vos questions avec impatience.