ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Manifestations coparrainées par l’ONU Femmes lors de la 56ème session de la Commission de la condition de la femme, du 27 février au 9 mars

Error:

Date: 24 February 2012

Informations médias
Pour publication immédiate

Contacts médias :
Oisika Chakrabarti, oisika.chakrabarti[at]unwomen.org, +1 646 781-4522
Hadrien Bonnaud, hadrien.bonnaud[at]unwomen.org, +1 646 781-4751

Les femmes rurales constituent un quart de la population mondiale, et leurs contributions sont cruciales pour le bien-être de leurs communautés, pour leurs économies et pour la réalisation de tous les objectifs de développement. Pendant la Commission de la condition de la femme, la Directrice exécutive d'ONU Femmes, Michelle Bachelet appellera à la mise en œuvre de politiques fortes en vue d'éliminer les obstacles qui empêchent les femmes rurales de jouir de leurs droits. Elle mettra également en avant la nécessité d'élargir leurs opportunités économiques et de renforcer leur participation politique et leur leadership. Mettant en valeur les contributions des femmes rurales et les défis auxquels elles sont confrontées, les manifestations organisées par l'ONU Femmes au cours de la réunion présenteront également des stratégies novatrices pour autonomiser les femmes rurales à travers le monde.

La Directrice exécutive d'ONU Femmes, Michelle Bachelet, s'exprimera à l'occasion de plusieurs manifestations officielles et secondaires, notamment :

  • Déclaration d'ouverture, session d'ouverture de la Commission de la condition de la femme, le 27 février, de 10h00 à 13h00, Salle de l'Assemblée générale
  • Groupe mixte Etats-Unis-Chine sur les femmes rurales et le développement durable, le 27 février de 13h15 à 14h30, Salle de conférence 3
  • Accélérer les progrès en faveur de l'autonomisation des femmes rurales, réunion coparrainée par ONU Femmes, la FAO, le FIDA et le PAM, le 28 février de 15h00 à 16h15, Salle de conférence 5
  • Remarques d'ouverture, Journée des parlementaires de la CSW 56, organisée par l'UI-ONU Femmes, le 29 février, de 10h00 à 10h30, Salle de conférence 3
  • Les femmes rurales prennent la parole, organisé par le Forum ONG-CSW, ONU Femmes et la FAO, en partenariat avec les organisations de la société civile, le 29 février de 17h30 à 19h00, au Church Centre
  • Lancement d'un nouvelle appel à propositions pour le Fonds pour l'égalité des sexes et table-ronde sur la promotion nationale et régionale de l'autonomisation économique et du leadership des femmes rurales, le 1er mars de 10h00 à 11h15, Salle de conférence 5
  • Conférence de presse : lancement de la carte mondiale 2012 ONU Femmes-UI, « Les femmes en politique », le 2 mars de 11h00 à 12h00, Auditorium DHL
  • Les femmes rurales, les changements climatiques et l'accès à l'énergie, organisé par ONU Femmes et Mary Robinson Foundation-Climate Justice (MRFCJ), le 5 mars de 10h00 à 12h45, Salle de conférence A

Figurent notamment parmi les manifestations secondaires ou coparrainées par ONU Femmes :

  • Accélérer les progrès en faveur de l'autonomisation des femmes rurales, coparrainé par ONU Femmes, la FAO, le FIDA et le PAM, le 28 février de 15h00 à 16h15, Salle de conférence 5
  • Provoquer des changements grce à l'action collective des femmes, ONU Femmes et Pathways of Women's Empowerment, le 28 février de 15h00 à 16h15, salle de conférence A
  • Autonomiser les femmes rurales : quel rôle pour les parlementaires ? Union interparlementaire, coparrainé par ONU Femmes, le 29 février, de 10h00 à 18h00, Salle de conférence 3
  • Groupe préparatoire pour 2013 : Elimination et prévention de toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles, le 29 février de 13h15 à 14h30, Salle de conférence 4
  • Les femmes rurales prennent la parole, organisé par le Forum ONG-CSW, ONU Femmes et la FAO, en partenariat avec les organisations de la société civile, le 29 février de 17h30 à 19h00, au Church Centre
  • Lancement d'un nouvel appel à propositions pour le Fonds pour l'égalité des sexes et table-ronde sur la promotion nationale et régionale de l'autonomisation économique et du leadership des femmes rurales, le 1er mars de 10h00 à 11h15, Salle de conférence 5
  • Réaliser des progrès en faveur de l'accès des femmes à la justice, le 1er mars de 12h30 à 14h00, au Church Centre
  • Faits et données sur l'égalité des sexes (EDGE), coparrainé par ONU Femmes et la Division des statistiques de l'ONU, le 2 mars de 8h45 à 10h00, Salle de l'ECOSOC
  • Femmes rurales, changements climatiques et accès à l'énergie, organisé par ONU Femmes et Mary Robinson Foundation-Climate Justice (MRFCJ), le 5 mars de 10h00 à 12h45, Salle de conférence A
  • Des engagements à l'action : combler les lacunes au niveau de l'application, ONU Femmes, le 5 mars de 15h00 à 16h15, Salle de conférence A
  • Représentation équilibrée des sexes et responsabilité, ONU Femmes, le 7 mars de 13h15 à 14h30, Salle de conférence 4
  • Appuyer l'engagement des femmes rurales en matière de gestion durable des ressources naturelles en périodes de conflit et situations fragiles, organisé par ONU Femmes, le Programme des Nations Unies pour l'environnement et le Bureau d'appui au maintien de la paix, le 8 mars de 13h15 à 14h30, Salle de conférence 4

Journée internationale de la femme: l'ONU célèbrera officiellement la Journée internationale de la femme le 7 mars, Salle de conférence 4, de 10h00 à 12h00. L'événement sera axé sur le thème de cette année: L'autonomisation des femmes rurales-éradiquer la faim et la pauvreté.

Opportunités médias : Les défenseurs et praticiens des droits des femmes, notamment de pays comme l'Iraq, la Papouasie-Nouvelle Guinée, le Mexique, le Cameroun, l'Ouganda, le Royaume-Uni, etc., sont disponibles pour répondre aux médias (voir la liste ci-dessous).

Photos et vidéos des manifestations d'ONU Femmes: www.unwomen.org/fr/

Communiqué de presse d'ONU Femmes: www.unwomen.org/fr/?p=10551

Médias sociaux : Suivez @UN_CSW and @UN_Women sur Twitter en utilisant #CSW56 pour être au courant des dernières nouvelles et récits.

Diffusion des débats de la CSW sur Internet: www.un.org/webcast

Accréditation presse auprès des Nations Unies: www.un.org/fr/media/accreditation/

Liens connexes:

FIGURENT PARMI LES PERSONNALITES POUVANT ETRE INTERVIEWEES :

La Dr. Mishkat Al Moumin, ancienne ministre de l'Environnement de l'Iraq
Mishkat Al Moumin est l'ancienne ministre de l'Environnement de l'Iraq et fondatrice de l'organisation « Women and Environment ». Cette organisation non gouvernementale (ONG) vise à autonomiser les femmes rurales iraquiennes par le biais de la gestion des ressources, et à former près de 8.000 personnes dans 50 villages iraquiens des provinces de Bsar, Maysan et Thi Qar à la gestion de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène. L'ONG forme également les femmes afin qu'elles puissent participer à la conception environnementale au sein de leur village, et former les responsables du village sur le rôle des femmes en tant qu'utilisatrices principales des ressources environnementales.

Lilly Be'Soer, « Voice for Change », Papouasie-Nouvelle Guinée
Lilly Be'Soer Kolts est la fondatrice de l'ONG « Voice for Change », qui promeut les droits de l'homme en Papouasie-Nouvelle Guinée. Mère de six enfants, elle a été victime des conflits tribaux et a échappé à un mariage polygame. Elle se définit comme « une défenseuse des droits fondamentaux des femmes » et à contribuer à faciliter la médiation des conflits tribaux et des guerres dans son pays. En 2010, elle s'est vue remettre le Prix des défenseurs des droits de l'homme du Pacifique. Cette année, elle a coordonné avec succès une réconciliation pour réinstaller 500 familles déplacées dans leur pays. Elle mène également un programme d'abandon aux drogues destiné aux jeunes de sa localité. Mme Be'Soer Kolts est actuellement Secrétaire générale du nouveau réseau régional « Highlands Regional Human Rights Defenders Network ».

Elisabeth Atangana, Présidente de l'Organisation panafricaine des agriculteurs, Cameroun
Elisabeth Atangana est une agricultrice qui a activement participé à la création d'associations et d'organisations de producteurs agricoles depuis 1979, notamment au sein de de la Plateforme sous régionale des organisations paysannes d'Afrique centrale et de l'Organisation panafricaine des producteurs agricoles. Elle a été particulièrement active dans la création du mouvement paysan aux niveaux régional et international. Au cours de la période 1998-2005, elle a activement participé au processus de consultation des Plateformes nationales d'organisations paysannes d'Afrique centrale. Mme Atangana a été la première présidente élue de l'Organisation panafricaine des agriculteurs et des producteurs.

Veronica Zebadua, Programme conjoint des Nations Unies, Mise en place et évaluation d'un modèle holistique pour la prévention de la violence basée sur le genre au sein des populations autochtones, Mexique
Veronica Zebadua coordonne le Programme conjoint des Nations Unies, Mise en place et évaluation d'un modèle holistique pour prévenir la violence sexiste au sein des populations autochtones, appuyé par le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence contre les femmes. Ce projet expérimente une approche interculturelle et sensible au genre en vue de prévenir la violence à l'égard des femmes au sein des communautés autochtones de Chiapas et de Oaxaca, au Mexique. Elle a auparavant travaillé dans plusieurs organisations non gouvernementales, œuvrant dans les domaines de la budgétisation tenant compte des questions de genre et des droits sexuels et en matière de reproduction. Le Programme conjoint des Nations Unies vise à accroître et améliorer les connaissances ainsi qu'à prévenir la violence basée sur le genre au sein des populations autochtones, notamment chez les filles, les garçons et les adolescents.

Patricia Munabi, Directrice, bénéficiaire du Fonds pour l'égalité des sexes, « Forum for Women in Democracy », Ouganda
Au sein de son organisation, Patricia Munabi met en œuvre des projets en vue d'améliorer la répartition et l'utilisation équitables des ressources en Ouganda, grce à des activités communautaires. L'organisation milite en faveur de la prise en compte des priorités des femmes dans les plans et la budgétisation gouvernementaux. Ses initiatives visent également à créer des clubs dirigés par les communautés en vue de renforcer une budgétisation et une planification locales qui répondent aux besoins des femmes.

Marta Sanchez, membre de l'International « Forum of Indigenous Women » (FIMI), Mexique
Marta Sanchez travaille pour les réseaux de femmes autochtones dans diverses régions du pays, améliorant leurs capacités organisationnelles, de leadership et de coordination, et renforçant leur participation active au sein des forums de prise de décisions. Son travail et celui de son organisation s'attachent également à améliorer le dialogue entre les décideurs et les dirigeants autochtones, et à promouvoir les politiques d'égalité, non discriminatoires qui reconnaissent la diversité, la culture et toutes les identités distinctes.

Marai Larasi Directrice d'Imkaan, Royaume-Uni
Marai Larasi est la Directrice d'Imkaan, une organisation basée au Royaume-Uni qui s'attache à combattre la violence à l'égard des femmes et filles noires, issues de minorités et réfugiées. Elle est également co-présidente de la coalition nationale « End Violence against Women ». Son travail se focalise sur le plaidoyer et l'élaboration de politiques, et son organisation travaille également à faire face aux lacunes et défis associés à la prévention de la violence à l'égard des femmes et des filles.