Appel à l’action et à nouer un partenariat avec ONU Femmes

Date: 08 Mar 2012

Remarques de Mme Lakshmi Puri, Directrice exécutive adjointe ONU Femmes, au Forum du Bureau des Nations Unies pour les partenariats et
de la US Chamber of Commerce Business Civic Leadership Center :Le rôle des entreprises dans l'autonomisation des femmes le 8 mars 2012.

[Verifier a l'écoute]

Mesdames et Messieurs,

Bonjour à tous. C'est un grand plaisir d'être ici et de me joindre à vous, M. Martinez-Fonts et M. Rich, à l'occasion de cette cérémonie d'ouverture.

Je tiens à remercier chaleureusement le Bureau des Nations Unies pour les partenariats, la US Chamber of Commerce Business Civic Leadership Center (« Centre civique de direction commerciale de la Chambre de commerce des Etats-Unis ») et le Center for Women in Business (« Centre des femmes entrepreneuses ») pour l'organisation de cette importante manifestation.

Aujourd'hui, comme vous le savez, c'est la Journée internationale de la femme. C'est un jour important pour dresser le bilan des progrès accomplis dans la réalisation de l'égalité des sexes. C'est aussi le moment de réfléchir aux questions sur lesquelles ils convient de consacrer davantage d'efforts, et de jeter un regard prospectif sur le potentiel inexploité et les possibilités qui attendent les futures générations de femmes et de filles.

Au cours du siècle passé, des transformations importantes ont eu lieu sur le plan des droits, de la réussite scolaire et de la participation à la vie publique des femmes. Davantage de femmes occupent des postes de responsabilités au niveau politique et dans le monde des affaires, davantage de filles vont à l'école, et davantage de femmes peuvent accoucher en sécurité et planifier leurs familles.
Pourtant, si d'extraordinaires progrès ont été réalisés, aucun pays ne peut prétendre avoir entièrement éliminé la discrimination fondée sur le sexe. Cette inégalité transparaît dans les écarts de rémunération et l'inégalité des chances entre les sexes, dans la faible représentation des femmes aux postes de direction, dans les mariages d'enfants, et dans la poursuite de la violence contre les femmes sous toutes ses formes.
Cette lutte d'un siècle pour l'égalité des droits et des chances en faveur des femmes a montré clairement que le progrès dépend du leadership actif des femmes et des hommes qui défendent l'égalité des sexes et luttent pour les droits des femmes. Nombre d´entre eux se trouvent certainement présents aujourd'hui dans cette salle. À ONU Femmes, nous cherchons des dirigeants d'entreprises pour soutenir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.
D'ailleurs, nous apparaît esssentiel de renforcer notre partenariat avec tous les segments de la société. Nous travaillons étroitement non seulement avec les gouvernements - ici à l'ONU et dans 75 pays sur le terrain - mais nous avons également développé des partenariats solides avec la société civile et le secteur privé. Bon nombre d'entre vous dans cette salle sont déjà nos partenaires proches, et nous espérons pouvoir élargir et approfondir notre engagement commun.

Les femmes sont des consommatrices, elles sont aussi des travailleuses… elles constituent un groupe cible pour les entreprises, en tant que clientes et employées. Nous sommes convaincus que la participation du secteur privé constitue une stratégie clé pour déverrouiller le potentiel des femmes. Cela contribuera en retour à l'éradication de la pauvreté et de la faim, et à améliorer la vie de milliards de personnes, femmes et hommes.

Cela est particulièrement vrai pour l'autonomisation économique des femmes, l'une des priorités d'ONU Femmes cette année. Lorsque les femmes ont le pouvoir et disposent d'un revenu, elles investissent dans leurs familles et dans leurs communautés. Cela conduit à la réduction de la faim, de la pauvreté et de la malnutrition, et à l´amélioration des niveaux de santé, d'éducation et de bien-être. Cela se révèle positif pour nous tous, et les entreprises sont en mesure d'apporter énormément à cet effort.

Des entreprises de partout dans le monde agissent déjà. Certaines d'entre elles fixent des objectifs de diversité sexuelle afin d'accroître la représentation des femmes au niveau de leur gestion, et établissent des accords pour une rémunération égale. D'autres encore investissent dans des activités locales en faveur de l'éducation des filles en matière de sciences et technologies. Davantage promeuvent l'autonomisation des femmes en permettant aux femmes entrepreneuses d´avoir accès au financement qui leur permet de développer leurs affaires. En Haïti par exemple, des femmes artisanes élaborent des produits à partir de matériaux durables qui répondent aux normes internationales de qualité, et elles les vendent sur le marché international.

Notre partenariat avec la compagnie Coca Cola s'avère aussi prometteur. En s'appuyant sur la force des deux organisations, la compagnie Coca-Cola et ONU Femmes travaillent en étroite collaboration pour aider à surmonter les obstacles souvent rencontrés par les femmes entrepreneuses. Cela se fait en fournissant un accès accru à des formations sur les compétences entrepreneuriales et à des services financiers, et en apportant un soutien aux réseaux de pairs et de mentors. Ceci aboutit au final à l'engagement de la compagnie Coca-Cola de soutenir 5 millions de femmes entrepreneuses à l'échelle mondiale d'ici 2020.

Nous cherchons des entreprises pouvant fournir des expériences spécifiques, des capacités et des ressources en nature pour faire avancer notre mission. En l'occurrence, les principales entreprises de technologie ont de forts intérêts commerciaux à atteindre les femmes. Grce à ces entreprises, les TIC, SMS et autres technologies peuvent être exploitées de manière à appuyer l'autonomisation des femmes à une échelle qu´ONU Femmes ne serait pas en mesure d´atteindre uniquement par ses propres moyens. À leur tour, les entreprises peuvent atteindre et dépasser les objectifs de leurs affaires et la base de leur marché. Il existe d'autres domaines dans lesquels nous cherchons à développer des initiatives spécifiques et ciblées. La recherche, ainsi que la collecte et l'analyse de données, en sont des exemples, pouvant apporter des avantages aux entreprises et faire avancer l'égalité des sexes.

Les grandes compagnies sont des partenaires précieux non seulement pour l'autonomisation économique des femmes, mais aussi pour accroître la participation des femmes dans la vie publique. Les entreprises sont en mesure d'accroître la participation des femmes au processus décisionnel à différents niveaux - de donner une voix aux consommatrices et de répondre à leurs besoins plus activement, jusqu'à assurer une représentation des femmes sur un pied d´égalité au sein des conseils d'administration.

Selon les récentes informations du Financial Times, une représentation égale au niveau de la direction demeure encore un rêve lointain, même dans les pays européens qui envisagent d'introduire des quotas afin d'assurer un meilleur équilibre entre les femmes et les hommes dirigeants. Sur la base du rythme d'accroissement actuel, il faudrait attendre 40 ans pour que les sièges des conseils d´administration soient répartis de manière plus égalitaire entre les hommes et les femmes.

Bien évidemment, les compagnies peuvent aussi jouer un rôle important en adoptant des programmes de responsabilité de genre au sein des entreprises. De nos jours, les femmes représentent 45 % des effectifs du monde, et pourtant elles comptent pour 70 % des pauvres. Les femmes des pays en développement travaillent en moyenne de 60 à 90 heures par semaine. Si nous observons les secteurs non agricoles, les femmes gagnent en moyenne 75 % du salaire des hommes. 90 % des 27 millions de travailleurs employés dans les zones franches sont des femmes, la plupart d'entre elles gées de 16 à 25 ans.

Ces statistiques montrent que les entreprises ont un rôle important à jouer afin de créer des emplois décents et des revenus pour les femmes, renforcer leurs compétences et leurs capacités, faire émerger et profiter de leur potentiel social et économique tout en contribuant à la durabilité de l'environnement et le respect des droits de l'homme.

Les principes d'autonomisation des femmes, un partenariat entre ONU Femmes et le Pacte mondial, offrent aux entreprises une plateforme en vue de la promotion résolue de la femme sur le lieu de travail, sur le marché et dans la communauté. Nous avons spécifié ces trois domaines de façon délibérée, car chacun d'entre eux est nécessaire pour édifier des économies saines, des sociétés fortes et un environnement durable.

Les sept principes fournissent aux enterprises un moyen d'intégrer l'égalité des sexes au sein des entreprises. L'intérêt d'une entreprise et son influence ne s'arrêtent pas à sa porte, mais s'étendent le long de la chaîne d'approvisionnement et dans les collectivités où les employés vont et viennent chaque jour.

Au cours des deux années ayant suivi le lancement des principes d'autonomisation des femmes, l'initiative s'est développée à l'échelle mondiale, s'est établie à l'échelle nationale et est devenue une référence au sein d'un groupe leader d'entreprises. Vous pouvez trouver plus d'informations sur cette initiative ici aujourd'hui, et j'encourage votre entreprise à signer ces principes.

Mesdames et Messieurs,

Les bénéfices de l'autonomisation des femmes, du soutien de leurs droits fondamentaux et de la promotion de l'égalité des sexes ne bénéficient pas seulement aux femmes, mais sont bons pour les affaires. Il existe un fait indiscutable : les pays et les entreprises caractérisées par une plus importante égalité des sexes bénéficient de niveaux plus élevés de croissance et de rendement. Par ailleurs, la croissance est plus inclusive, ce qui bénéficie à tous. Ainsi que notre Directrice exécutive, Mme Michelle Bachelet, aime à dire: « Autonomiser les femmes n'est pas seulement la chose juste à faire, c'est également une démarche avisée ».
Un grand nombre de militants ont réitéré ce point. C´est le cas de l'Ambassadrice des Etats-Unis Melanne Verveer, qui a fait remarquer dans un article récent que l'impact des femmes dans l'économie mondiale peut être au moins aussi important que celui des populations de la Chine et de l'Inde, pays comptant plus d'un milliard d'individus respectivement.

Les entreprises de produits de consommation se détournent déjà de la vente au détail et embauchent des femmes pour édifier des réseaux de distribution directe pour tout type de produits, des cosmétiques aux boissons. Avon, par exemple, donne l´opportunité à plus de 6 millions de femmes de lancer leur propre entreprise ; ces entrepreneuses constituent la force de vente principale d´Avon, résultant en plus de 10 milliards de dollars de recettes. De même, Unilever a formé et a investi dans 45 000 entrepreneurs indiens défavorisés, surtout des femmes - une stratégie qui vient à atteindre 5 % des recettes totales de l'entreprise en Inde.

Les femmes sont capables aussi d'être les meilleures innovatrices des produits qu'elles utilisent et qu'elles vendent ; parfois elles peuvent transformer leurs communautés avec quelque chose d'aussi simple qu'une ampoule électrique, un réchaud ou un téléphone portable. Les faits montrent que les femmes sont de puissants moteurs des changements environnementaux, sociaux et économiques systémiques.

Elargir les opportunités offertes aux femmes dans le monde des affaires et dans tous les secteurs de la société constitue une stratégie à long terme en faveur de l'équité, de la croissance et du développement durable.

Mesdames et Messieurs,

En promouvant la participation politique des femmes ; en accroissant leurs opportunités économiques ; en se mobilisant pour mettre fin à la violence à l´égard des femmes et des filles ; en augmentant la participation des femmes à la consolidation de la paix ; et en assurant que les budgets et les plans tiennent compte des femmes, ONU Femmes s'efforce de remplir une promesse… la promesse de l'égalité des droits et des opportunités pour les femmes et les hommes.

Vous pouvez soutenir ONU Femmes en investissant dans le Fonds pour l'égalité des sexes et le Fonds d'affectation spéciale pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes. Vous avez aujourd'hui à votre disposition des informations sur le travail de transformation de ces fonds. Ceux-ci sont gérés de manière à aller directement aux femmes, et vous permettent de suivre l'impact concret de votre contribution. Vous pouvez également investir dans des projets spécifiques et ciblés que nous pouvons développer ensemble. Par exemple, nous sommes toujours à la recherche de sponsors afin de mettre en oeuvre l'ensemble de mesures d'urgence de base pour les victimes de la violence contre les femmes.

Il ne s'agit pas ici que de simple philanthropie. Nous recherchons un large partenariat avec le secteur privé, par le biais des Principes d'autonomisation des femmes et d'autres mécanismes, comme levier de votre expertise particulière dans un domaine spécifique, afin d'améliorer la vie des femmes et des filles et de concrétiser l'égalité des sexes. Les partenaires du secteur privé peuvent contribuer à des solutions qu´il ne serait pas possible de réaliser de la part d´une seule organisation comme ONU Femmes.

Nous souhaitons également développer une relation privilégiée avec les femmes entrepreneuses et PDG à l'échelle mondiale, au niveau des régions et au niveau des pays, dans le but de construire un réseau de leaders et de supportrices de l'égalité des sexes dans le secteur privé.

Je vous invite à nous joindre dans cette aventure et à devenir supporteur de l'égalité et de l'inclusion dans votre entreprise, dans votre communauté, ainsi que chez vous. C'est grce à vos engagements que la promesse d'ONU Femmes sera remplie.

Merci.