ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Les foyers verts améliorent la vie des femmes au Ghana

Error:

Date: 25 April 2012

Un vieux fourneau à Legsege, au Ghana (Crédit photo: Fonds d'ONU Femmes pour l'égalité des sexes)

“Désormais, nous n'avons plus à aller dans la brousse pour couper les arbres, que nous devions laisser sécher pendant des jours avant de pouvoir les utiliser pour la cuisson » explique Edith Anumah, une femme rurale de la région de Volta au Ghana. » Le gaz nous permet de cuire beaucoup plus rapidement le pain que le bois de feu, et nous n'avons plus de problèmes avec la fumée .

Les changements climatiques rendant la terre de plus en plus aride dans les savanes du nord et de la côte du Ghana, l'insécurité alimentaire s'aggrave dans ces régions. On estime que 35 pourcent de la masse terrestre du Ghana est sujette à la désertification, le désert augmentant de 20.000 hectares chaque année. Pourtant, 70 pourcent de la population dépend directement ou indirectement de l'agriculture. Les communautés ressentent sévèrement cet impact, surtout les femmes responsables de cuisiner pour le foyer.

Le Fonds d'ONU Femmes pour l'égalité des sexes aide deux organisations non gouvernementales ghanéennes, ABANTU for Development et la coalition pour Gender Action on Climate Change for Equality and Sustainability (GACCES) à mettre en œuvre des projets en vue de faire face aux impacts négatifs des changements climatiques sur les zones du nord et côtières du Ghana. Le Fonds vise à promouvoir l'autonomisation économique et politique des femmes grce à des subventions pluriannuelles à impact élevé, pouvant atteindre jusqu'à 1 million de dollars américains.

Les deux organisations bénéficiaires du Fonds fournissent des équipements verts aux femmes, en vue de limiter l'utilisation des arbres, ainsi que d'améliorer les conditions sanitaires et de cuisson des aliments des femmes.

Edith Anumah est l'une des quinze femmes ayant reçu des cuisinières modernes alimentées par du gaz de pétrole liquéfié (GPL), dans le cadre du projet Shamma d'amélioration de la cuisson, mis en œuvre par ABANTU dans la région de Volta au Ghana. Le GPL est une source durable d'énergie, et ainsi que l'affirment les utilisateurs comme Edith, “ le gaz n'est pas seulement plus propre mais aussi meilleur marché, et plus approprié pour l'environnement .

En même temps que les cuisinières vertes, les deux organisations ont mené à bien des formations sur la cuisine plus propre pour les femmes de Legsege, de Nandom Town et de Nandom Down Below, dans la région du Haut Ghana occidental.

Beatrice Akanpaka est présidente du groupe de femmes du village de Legsege, également appuyé par ABANTU. Bien que les 20 membres du groupe aient été initialement sceptiques sur le projet, leur implication à tous les stades du processus de conception a facilité l'appropriation et la large utilisation de cuisinières à gaz, et leur a également permis d'améliorer leur revenu.

Une femme cuisinant au moyen de fourneaux verts améliorés à Legsege, au Ghana (Crédit photo : Fonds d'ONU Femmes pour l'égalité des sexes)

Le “pito est une boisson alcoolisée préparée localement par les femmes en vue de gagner leur vie. Akanpaka estime que l'accès à des cuisinières vertes a également réduit le coût de production et amélioré la marge de profit de sa petite entreprise. Les bénéfices sont également évidents pour elle au niveau de la santé : avant d'utiliser les nouvelles cuisinières, elle se rendait à l'hôpital beaucoup plus fréquemment afin de traiter son hypertension artérielle.

“ Grce aux cuisinières améliorées, voilà longtemps que je n'ai pas été admise à l'hôpital pour cause d'hypertension » se réjouit-elle. » Les gens me demandent quel est mon secret ! .

Selon la Global Alliance for Clean Cookstoves, l'exposition à la fumée due aux cuisinières traditionnelles et aux feux ouverts est à l'origine de deux millions de décès prématurés chaque année, les femmes et les enfants étant les plus touchés. La fumée des cuisinières contribue à toute une gamme de maladies chroniques et de conséquences néfastes sur la santé, telles que les pneumonies, les emphysèmes, les cancers du poumon, etc.

L'Organisation mondiale de la santé a signalé que la fumée dangereuse s'échappant des cuisinières figure au nombre des cinq principales menaces à la santé publique dans les pays à revenu faible.