Une campagne novatrice se focalise sur les mères séropositives

Date : 14 May 2012

Les femmes infectées et touchées par le VIH/sida sont confrontées à des défis persistants en raison de leur sexe. Chaque année, jusqu'à 42 000 femmes touchées par le VIH/sida meurent de complications liées au VIH/sida et à la grossesse, et beaucoup d'autres luttent pour accéder à la prévention, aux traitements, aux soins et aux services d'appui.

Pour faire face à cette épidémie, ONU Femmes met principalement l'accent sur l'autonomisation des femmes et la garantie de leurs droits - de manière à ce qu'elles puissent se protéger elles-mêmes de l'infection, surmonter le rejet, et bénéficier d'un meilleur accès au traitement et aux soins. Ses programmes amplifient la voix des femmes séropositives, en mettant en œuvre des stratégies qui promeuvent leur leadership et leur participation, tout en traitant également des corrélations entre le VIH/sida et la violence à l'égard des femmes, et de l'intégration de l'égalité des sexes dans la planification nationale du VIH/sida. ONU Femmes s'attache également à renforcer les institutions nationales, afin que celles-ci puissent s'acquitter de leurs engagements en faveur de l'égalité des sexes, y compris pour les femmes séropositives et les femmes dispensatrices de soins.

En rapport avec les travaux menés à bien par ONU Femmes, ONUSIDA a lancé une nouvelle campagne « Believe it, Do it » = « Croyez-y, faites-le », qui met en exergue l'objectif mondial de mettre fin aux nouvelles infections au VIH/sida chez les enfants d'ici à 2015, et d'assurer que les femmes séropositives demeurent en bonne santé pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement.