ONU Femmes se félicite de la représentation accrue des femmes au sein du parlement algérien

Date: 16 May 2012

Déclaration de Michelle Bachelet, Directrice exécutive d'ONU Femmes

ONU Femmes se félicite de l'augmentation de la représentation des femmes au sein du nouveau parlement de l'Algérie, suite aux élections de la semaine dernière. Le pourcentage de femmes parlementaires s'élève désormais à 31 pourcent, ce qui représente une hausse de 8 pourcent par rapport à la période précédente allant de 2007 à 2011.

Cette augmentation fait suite à l'adoption, en janvier, d'une loi imposant un quota de 30 pourcent de représentation des femmes au sein du parlement. Elle constitue une étape importante sur le chemin suivi par l'Algérie vers la réforme démocratique et l'égalité des sexes.

ONU Femmes félicite l'Algérie d'avoir atteint et dépassé l'objectif de 30 pourcent de femmes au sein du parlement, ainsi que cela est recommandé dans le Programme d'action de Beijing et les recommandations générales de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes. L'Algérie rejoint 30 autres nations* qui ont atteint et dépassé cet objectif à la fin 2011, sept pays excédant 40 pourcent et deux dépassant 50 pourcent de représentation féminine au sein de leur parlement (Rwanda et Andorre).

ONU Femmes continuera d'aider les pays à accroître la participation politique des femmes, comme cela est recommandé dans la résolution de l'Assemblée générale adoptée par les Etats membres des Nations Unies en décembre 2011.

*Rwanda, Andorre, Cuba, Suède, Seychelles, Finlande, Afrique du Sud, Pays-Bas, Nicaragua, Islande, Norvège, Mozambique, Danemark, Costa Rica, Angola, Belgique, Argentine, Espagne, République unie de Tanzanie, Ouganda, Népal, Allemagne, Equateur, Timor-Leste, Nouvelle-Zélande, Slovénie, Bélarus, Guyane, ex-République yougoslave de Macédoine et Burundi