Des jeunes militants luttant en faveur de l’éradication de la violence contre les femmes et les filles se rencontrent à Bangkok

Date : 24 May 2012

Nations Unies, Bangkok, le 24 mai 2012 — Du 22 au 24 mai, plus de 40 jeunes du monde entier se sont rassemblés à Bangkok pour le tout premier Forum mondial des jeunes Tous UNiS. Cette manifestation a été organisée par la campagne mondiale du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes et a réuni des jeunes militants gés de 18 à 30 ans, dans le but d'établir des associations et de renforcer le mouvement des jeunes qui travaillent à éradiquer l'inégalité persistante entre les sexes et la violence contre les femmes et les filles.

Ces trois jours d'ateliers et d'échanges ont abouti à l'établissement d'un Réseau mondial de jeunes et à la présentation d'une Déclaration des jeunes Tous UNiS à la haute direction de l'ONU.

La campagne Tous UNiS lancée en 2008 par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, vise à lutter contre la violence à l'encontre des femmes et des filles, qui demeure l'une des violations des droits de l'homme les plus répandues au monde. La campagne Tous UNiS donne priorité au leadership des jeunes, tenant compte du rôle primordial qui est le leur pour faire changer les mentalités.

« Nous savons que la violence à l'égard des femmes découle de valeurs culturelles et d'attitudes sociales profondément enracinées, et de relations de pouvoir inégales », explique Nanda Krairiksh, co-présidente du Groupe de travail thématique régional de l'ONU sur l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes. « Les jeunes sont plus ouverts à une remise en question des stéréotypes sexistes et des comportements qui perpétuent la violence et la discrimination. »

Il est essentiel d'obtenir l'engagement des hommes et des garçons pour changer les valeurs patriarcales et les croyances dangereuses autour de la virilité, afin d'en finir avec cette pandémie de violence contre les femmes et les filles. « Même si les jeunes hommes eux-mêmes ne sont pas violents, » explique Shoko Ishikawa, Directrice régionale suppléante du programme d'ONU Femmes, « ils ont un rôle très important à jouer au niveau du plaidoyer contre la violence envers les femmes et les filles au sein de leurs propres groupes et ailleurs. » Un tiers des militants participant au Forum des jeunes étaient des hommes.

Ces jeunes hommes venus des Caraïbes, d'Europe, du Moyen-Orient, d'Asie et du Pacifique, ont eu beaucoup à discuter au sujet des types de violences dont ils sont témoins au sein de leurs communautés et sur les diverses manières de s'y attaquer, en tant qu'entraîneurs, conseillers, réalisateurs de films, et bloggeurs, au sein des foyers de femmes et des réseaux d'hommes contre la violence. L'utilisation des réseaux sociaux est devenue monnaie courante dans le monde militant, et les initiatives pour en finir avec la violence à l'égard des femmes ne font pas exception à la règle.

Dhruv Arora, participant au forum et militant de l'initiative indienne contre la violence Must Bol a exprimé : « La possibilité d'aller sur Internet de façon anonyme et de discuter sur des sujets qui peuvent être sensibles au sein de certaines familles ou de certaines cultures permet à beaucoup de prendre plus facilement la parole. Les réseaux sociaux permettent d'être en contact avec d'autres personnes, et de prendre conscience que les autres partagent vos préoccupations, ce qui donne plus de courage pour aborder cette question. »

Le Forum mondial des jeunes Tous UNiS a établi un Réseau mondial des jeunes Tous UNiS qui visera à inciter davantage de jeunes militants de toute la planète à se joindre à la campagne et à former un mouvement encore plus fort de jeunes attachés à travailler aux niveaux local, international et en ligne en vue de devenir la génération qui en finisse avec la violence contre les femmes et les filles.

Informations médias :

Mme GihanHassanein, Responsable de la communication, +66 (0) 90 405 38 29, gihan.hassanein[at]unwomen.org

Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes est la campagne du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, visant à prévenir et à éliminer toutes les formes de violences contre les femmes et les filles dans toutes les régions du monde d'ici à 2015. Par le biais de la campagne Tous UNiS, l'ensemble du système des Nations Unies joint ses forces à celles des gouvernements, de la société civile, des organisations des femmes, des jeunes, des médias et du secteur privé en vue de renforcer la sensibilisation du public, d'accroître la volonté politique et les ressources, et de renforcer les partenariats visant à éradiquer la violence à l'égard des femmes et des filles.