Favoriser la mise en œuvre des résultats prévus de la Conférence

Date: 21 Jun 2012

Remarques de Michelle Bachelet, Directrice exécutive d'ONU Femmes au cours de la tables ronde de la Conférence Rio+20 intitulée: Favoriser la mise en œuvre des résultats prévus de la Conférence. le 21 Juin 2012.

[ Vérifier à l' écoute ]

M. le Secrétaire général

Mesdames et Messieurs,

Je reviens juste du Sommet des femmes leaders, où nous avons adopté un Appel à l'action sur l'Avenir souhaité par les femmes. Dans cet Appel à l'action, les dirigeantes ont affirmé que l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles sont fondamentales et catalytiques à la réalisation du développement durable dans ses dimensions économique, environnementale et sociale. Cet Appel à l'action indique la voie à suivre pour appliquer les résultats de cette Conférence.

Un monde équilibré exige l'égalité des sexes. Si l'on assurait aux exploitantes agricoles le même accès aux semences, outils et engrais que les hommes, la production agricole s'en trouverait augmentée et l'on réduirait de 100 à 150 millions le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde. Si l'on renforçait le rôle économique des femmes, le relèvement économique serait plus rapide, plus profond et plus durable. Le leadership et la participation des femmes sont essentiels aux changements structurels nécessaires au développement durable.

Comme le stipule l'Appel à l'action, les gouvernements doivent prendre des mesures urgentes, y compris des mesures temporaires spéciales, pour accélérer la pleine et égale participation des femmes à la gouvernance et leur leadership dans toutes les prises de décisions.

Les gouvernements doivent assurer que toutes les politiques, lois, budgets et investissements relatifs au développement durable tiennent compte des questions de genre et intègrent les dimensions sociales, économiques et environnementales.

Les gouvernements doivent éliminer tous les obstacles discriminatoires auxquels les femmes sont confrontées, y compris celles en zone rurale et en situation de vulnérabilité, et prendre des mesures proactives pour s'attaquer aux facteurs les empêchant de jouir d'un accès égal aux ressources et aux actifs productifs, tels que la terre et le financement, ainsi que de les posséder et de les gérer.

Nous devons assurer que les femmes contribuent aux opportunités offertes par les politiques et programmes en matière de développement durable, y compris les opportunités d'emploi, et qu'elles en bénéficient.

Les gouvernements doivent prendre des mesures urgentes pour assurer que les femmes jouissent pleinement et sur un pied d'égalité des droits humains et de leurs libertés fondamentales, y compris le droit à la santé sexuelle et en matière de procréation, en vue d'éliminer la violence sexiste et d'assurer un accès universel aux services essentiels tels que la santé, l'éducation, la justice, l'énergie, l'eau potable et l'assainissement de base, les transports, les communications, la sécurité et la protection sociale.

Enfin, nous appelons les gouvernements à fournir les ressources financières nécessaires pour mettre en œuvre les actions stipulées dans cet Appel et pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans le développement durable.

ONU Femmes continuera de jouer un rôle important dans la coordination et la responsabilité en faveur de l'égalité des sexes et de la promotion de cet Appel à l'action. Pour que les Nations Unies puissent être Unies dans l'action, le Plan d'action à l'échelle du Système des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes constituera la base de l'appui apporté par les Nations Unies aux Etats membres. Il permettra de construire des économies vertes inclusives et de mettre en œuvre les Objectifs de développement durable ainsi que l'Appel à l'action sur l'Avenir souhaité par les femmes.

Je vous remercie de votre attention.