ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

ONU Femmes amplifie la voix des femmes lors de la Conférence internationale sur le sida

Error:

Date: 19 July 2012

Avis aux médias d'ONU Femmes
Pour publication immédiate

Contacts médias :

Hadrien Bonnaud: hadrien.bonnaud[at]unwomen.org; 1 + 917-208-9641

Lors de la prochaine Conférence internationale sur le sida (CIS) organisée à Washington D.C. du 22 au 27 juillet, ONU Femmes entend donner de la visibilité aux femmes et amplifier leur voix, notamment celle des femmes vivant avec le VIH/sida. Organisée tous les deux ans, la CIS est le plus grand rassemblement sur le VIH/sida au monde. Elle joue un rôle fondamental dans l'élaboration de la riposte mondiale au VIH/sida et contribue à maintenir le VIH/ sida à l'ordre du jour politique international. Pour la première fois, ONU Femmes prendra part à cette Conférence en tant que partenaire officiel d'ONUSIDA et en qualité d'acteur-clé pour la défense de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes dans le cadre de la riposte mondiale au VIH/sida.

Aujourd'hui, la moitié des personnes vivant avec le VIH/sida sont des femmes ou des filles, avec des variations au sein des régions, des pays et des communautés. En Afrique sub-saharienne, 60 pour cent des personnes touchées par le VIH/sida sont des femmes et des filles. Le VIH/sida est la cause majeure de décès chez les femmes en ge de procréer dans le monde, et une jeune femme est infectée par le VIH/sida chaque minute. Ces statistiques sont alarmantes. Et pourtant, plus de la moitié des 170 pays couverts par le rapport 2012 d'ONUSIDA ne possèdent pas de stratégie multisectorielle en matière de VIH/sida qui soit axée sur les femmes et qui dispose d'un budget spécifique consacré à des programmes pour les femmes vivant avec le VIH.

Les différences constatées en termes de vulnérabilité au VIH et de l'impact de la maladie entre les femmes et les hommes, entre les filles et les garçons sont intrinsèquement liées à l'inégalité des sexes et des relations de pouvoir, à la violence sexiste, à la stigmatisation et à la discrimination. Les femmes qui ont été victimes de violence ont un risque trois fois plus élevé d'être infectées par le VIH.
Si des progrès ont été réalisés, un long chemin reste encore à parcourir.

La présence et la voix d'ONU Femmes au cours de la CIS 2012 permettront de maintenir la visibilité de cette question chez les décideurs et les donateurs, et de fournir une plateforme de mobilisation à nos partenaires nationaux, à nos gouvernements et à la société civile, notamment aux réseaux et aux organisations de femmes séropositives.

Disponibles pour interviews

Dalish Prum, Coordonnatrice nationale de la Communauté cambodgienne des femmes vivant avec le VIH

Mme Prum est née en 1985. Elle vit avec le VIH/sida depuis 2000. Elle participe activement aux travaux de la Communauté cambodgienne des femmes vivant avec le VIH depuis 2007 en tant qu'Administratrice de programme, travaillant directement avec les femmes locales ainsi qu'avec les décideurs politiques au niveau national. Elle a été choisie pour porter la voix des femmes vivant avec le VIH/sida dans le cadre du Mécanisme de coordination de pays pour le Cambodge du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Elle a été en première ligne pour permettre aux femmes séropositives d'accéder à des fonctions de leadership. Elle a incité les femmes et les adolescentes vivant avec le VIH à participer aux activités des groupes d'entraide. Mme Prum est attachée à défendre les droits et le leadership des femmes vivant avec le VIH.

Violet Shivutse, aide familiale et fondatrice des Travailleurs sanitaires de la communauté de Shibuy, Kenya

Mme Shivutse a travaillé comme aide familiale au cours des 15 dernières années. Elle a mis à profit son expérience considérable pour permettre d'ancrer les aides familiales dans la région de Kakamega à l'Ouest du Kenya. Elle a contribué à la création d'une Alliance des soins à domicile qui réunit 2 300 femmes locales travaillant comme aides familiales. Mme Shivutse est membre du Comité directeur de la Coalition mondiale sur les femmes et le sida et a été nommée au sein du Conseil consultatif de la société civile d'ONU Femmes.

Sannia Sutherland, Directrice de la prévention au sein du Programme national contre le VIH et les maladies sexuellement transmissibles, Jamaïque

Mme Sutherland a rejoint le Programme national sur le VIH et les maladies sexuellement transmissibles (NHP) en 2004. Elle occupe aujourd'hui le poste de Directrice de la prévention, où elle est responsable de la gestion stratégique du Programme de prévention contre le VIH. Mme Sutherland a également travaillé à l'UNICEF et au sein de l'Institut de planification de la Jamaïque. Elle a apportée une contribution remarquée au Fonds mondial en soutenant un Programme complet sur le VIH/sida. Celui-ci comprend l'accès au traitement, aux soins et à l'accompagnement, à la prévention et à l'élaboration des politiques.

Nazneen Damji, Conseillère politique sur l'égalité des sexes et le VIH/sida d'ONU Femmes

Mme Damji donne des conseils techniques aux bureaux régionaux d'ONU Femmes, et appuie les efforts qu'ils déploient dans la mise en œuvre de programmes sur le VIH/sida intégrant la dimension de l'égalité des sexes. Elle apporte une expertise particulière dans les domaines de l'impact socio-économique du VIH/sida sur les foyers et de la promotion des technologies de l'information et des communications (TIC) en vue de favoriser des programmes sur le VIH/sida intégrant les droits et les questions de genre. Elle est la créatrice et la coordonnatrice du Portail Web sur le genre et le VIH/sida d'ONU Femmes, un pôle de connaissances en ligne fournissant des outils, des informations sur les dimensions d'égalité des sexes de l'épidémie. Mme Damji a une maîtrise en Economie (genre et développement) de « London School of Economics ».

NOTE AUX MÉDIAS

Durant la Conférence, ONU Femmes organisera et co-parrainera plusieurs manifestations, et prendra la parole au cours de celles-ci:

1) Session parallèle d'ONU Femmes - Coparrainée par ONUSIDA, le Réseau ATHENA, l'ACDI et la Commission Huariou

« Les femmes qui dirigent, organisent et inspirent le changement dans la riposte au sida »

Lieu: « Washington Convention Center », Mini Room 4
Date: Dimanche 22 juillet 2012
Horaire: 13h30 à 15h30

2) Session parallèle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) coparrainée par ONU Femmes et « UN Women Speaker »

« Violence sexiste et VIH/sida : dresser le bilan de la situation et établir un agenda de mise en œuvre »

Lieu: « Washington Convention Center », Mini Room 5
Date: Dimanche 22 juillet 2012
Horaire: 11h15 à 13h15

3) Zone d'établissement de réseaux de femmes (Women Networking Zone) - Coparrainé par ONU Femmes et « UN Women Speaker »

Lieu : « Global Village »
Date: Dimanche 22 juillet 2012
Horaire : 17h

La Zone d'établissement de réseaux des femmes (Women Networking Zone) est un espace inclusif au sein du Global Village, qui met un coup de projecteur sur les femmes et les jeunes femmes en vue d'assurer que leurs priorités et leur expertise sont visibles.

4) Réception du Congrès - « UN Women Speaker »

« Une génération débarrassée du sida ? Pas sans les femmes »

Lieu: « Capitol Visitor Center Congressional Atrium, East Capitol Street & First Street Northeast », Washington, DC.
Date: Mardi 24 juillet
Horaire: 18h30 à 20h30

5) Manifestation de la zone d'établissement de réseaux des femmes - UN Women Speaker

« Le suivi et l'évaluation dans le contexte du VIH et des droits des femmes : forger une base factuelle »

Lieu : « Global Village, Women Networking Zone, Main Stage ».
Date: Mercredi 25 juillet
Horaire : 15h45 à 16h45

6) Session parallèle de l'International Partnership for Microbicides (IPM) et de Women Deliver - UN Women Speaker

« Promouvoir l'intégration du VIH et de la santé sexuelle et en matière de procréation : un dialogue interactif »

Lieu: « Washington Convention Center », Session Room 6.
Date: Mercredi 25 juillet
Horaire : 18h30 à 20h30

Contacts médias :

Hadrien Bonnaud: hadrien.bonnaud[at]unwomen.org, 1 + 917-208-9641

Pour de plus amples informations sur ONU Femmes : www.unwomen.org

Suivez les manifestations sur Twitter: en anglais (@UN_Women), français (@ONUFemmes), espagnol et portugais (@ONUMujeres).