Journée mondiale du tourisme: les femmes appuient l’industrie touristique

Date: 27 Sep 2012

La Journée mondiale du tourisme est commémorée chaque année le 27 septembre. Des familles et des communautés entières tirent profit de cette industrie, et la vie des femmes est intrinsèquement liée à ce secteur.

Des pays comme le Kenya dépendent du tourisme pour une large part de leur Produit national brut, et cette industrie dépend fortement des réseaux de sûreté et de sécurité, y compris de la police nationale. Pour que les touristes et les citoyens se sentent en sécurité, une force de police efficace est essentielle. La police kenyane comprend un grand nombre de femmes, qui contribuent à protéger les milliers de visiteurs qui affluent chaque année vers cette nation d'Afrique de l'Est.

Par le biais de nouveaux programmes de sensibilisation au genre, la police tente de mieux servir le public. Cela se traduit notamment par la protection des femmes et des filles contre des violations telles que la violence sexuelle. Informez-vous sur les initiatives déployées pour élargir la force de police et promouvoir l'égalité des sexes dans tous les systèmes de sécurité et de justice du Kenya. En lire davantage »

Le pays latino-américain du Mexique dépend du tourisme pour la création d'opportunités d'emploi et la croissance connexe de ses activités économiques. L'industrie touristique, toujours largement dominée par les hommes, fournit des emplois à toute la communauté. Mais certaines femmes regardent au-delà de leurs fiches de paie, et envisagent les moyens de créer leurs propres entreprises, qui soient également durables.

Par l'intermédiaire de programmes destinés à les autonomiser, les femmes se rassemblent pour briser les préjugés sexistes et devenir économiquement indépendantes. Informez-vous sur l'hôtel vert qui assure un équilibre entre le tourisme et la nature, conformément à son héritage culturel autochtone. En lire davantage »

Vidéos connexes

Aujourd'hui, plus de la moitié de la population mondiale - environ 3,4 milliards de personnes - vit dans des villes, une proportion qui doit passer à 69 pour cent d'ici à 2050 selon les prévisions. Cette urbanisation rapide s'accompagne de risques accrus pour les citoyens des régions urbaines, notamment les femmes et les enfants. C'est pourquoi l'UNICEF, ONU-HABITAT et ONU Femmes ont lancé un programme sur cinq ans, « Des villes sûres et accueillantes pour toutes et tous », afin que les femmes et les enfants se sentent plus en sécurité dans leurs quartiers et que leur qualité de vie s'améliore.