ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Journée internationale de la fille

L’innovation en faveur de l’éducation des filles : l’autonomisation au service de l’égalité — Phumzile Mlambo-Ngcuka

Error:

Message de la Directrice exécutive d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée internationale de la fille, le 11 octobre 2013

Date: 08 October 2013

En cette Journée internationale de la fille, j’ai un seul message à transmettre : un enseignement public universel de qualité qui tienne compte des besoins des filles est essentiel pour garantir une assise solide à la démocratie, à l’autonomisation des femmes et à l’instauration de l’égalité.

L’accent mis, cette année, sur « l’innovation en faveur de l’éducation des filles » est d’autant plus appréciable que nous nous efforçons de réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement d’ici à 2015. Alors que les taux de scolarisation continuent de progresser, bien trop de filles sont encore laissées pour compte. Celles-ci sont privées de leur droit à l’éducation. Les obstacles auxquels elles sont confrontées ont pour nom la pauvreté ainsi que la discrimination et la violence basées sur sur le genre. De plus, la piètre qualité de l’enseignement dispensé amenuise les bénéfices possibles de l’enseignement aussi bien pour les filles que pour les garçons.

Afin d’abattre ces obstacles, nous devons exploiter pleinement les innovations et la technologie pour atteindre les filles pauvres et marginalisées et pour améliorer la qualité de l’enseignement pour toutes et tous. ONU Femmes soutient ardemment l’Initiative mondiale du Secrétaire général de l’ONU pour l’éducation avant tout et ses trois priorités : scolariser tous les enfants, améliorer la qualité de l’apprentissage, et promouvoir la citoyenneté mondiale. Nous œuvrerons avec nos partenaires afin d’améliorer la qualité de l’apprentissage de sorte que chaque fille et chaque garçon puisse grandir dans le respect mutuel, la dignité et l’égalité. 

L’enseignement peut jouer un rôle dans la prévention de la violence envers les femmes et les filles. À l’heure actuelle, une femme sur trois est victime de violence, et plus de la moitié de l’ensemble des victimes d’agressions sexuelles sont des filles de moins de 16 ans.  

ONU Femmes est fière d’annoncer aujourd’hui le lancement d’une nouvelle initiative de prévention de la violence envers les filles. Son programme unique, « Des voix opposées à la violence », sera transmis par l’Association mondiale des guides et des éclaireuses (AMGE) à ses 10 millions de membres dans 145 pays. 

Ce programme a été élaboré dans le cadre de la grande campagne mondiale de plaidoyer et de promotion de l’enseignement orchestrée par l’AMGE « Stop à la violence : défendons les droits des filles ». Il a été testé par 1500 membres du mouvement des guides dans 25 pays. Les membres qui ont participé au programme pilote ont déjà constaté et signalé une meilleure connaissance et une meilleure compréhension des questions de genre. En outre, elles ont instauré un dialogue avec les parents et les membres des communautés concernées, qu’elles ont incités à agir. 

Aujourd’hui comme chaque jour, ONU Femmes défendra énergiquement les droits des femmes et des filles, l’égalité et la dignité pour toutes et tous.