Avis aux médias : Conférence de presse de la Directrice exécutive d’ONU Femmes à l’ouverture de la 57e session de la Commission de la condition de la femme le 4 mars, à 14 h 00

For immediate release
Date: 04 Mar 2013

Contacts médias :
Oisika Chakrabarti, +1 646 781.4522 ; oisika.chakrabarti[arobase]unwomen.org
Hadrien Bonnaud, +1 646 781.4751 ; hadrien.bonnaud[arobase]unwomen.org
Sharon Grobeisen, +1 646 781.4753 ; sharon.grobeisen[arobase]unwomen.org

Objet : Conférence de presse avec Mme Michelle Bachelet, Directrice exécutive d’ONU Femmes
Jour et heure : Le lundi 4 mars, de 14 h 00 à 14 h 45
Lieu : Auditorium de la bibliothèque Dag Hammarskjöld, Secrétariat des Nations Unies, New York

L’on estime que jusqu’à sept femmes sur 10 dans le monde sont battues, violées, maltraitées ou mutilées au cours de leur vie. La violence à l’encontre des femmes est générale : elle est courante dans tous les pays et dans tous les milieux. Violation flagrante des droits humains, elle brise les familles et les communautés et elle entrave le développement ; de plus, elle coûte des milliards de dollars aux pays tous les ans sous la forme de soins de santé et de pertes de productivité.

Tout cela se produit en dépit des progrès considérables qui ont eu lieu : pas moins de 187 pays ont maintenant ratifié la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies considère dorénavant les violences sexuelles comme une tactique de guerre délibérée. Mais bien davantage doit être fait. Bien que plus de 125 pays – le nombre le plus élevé jamais enregistré – aient adopté des lois particulières qui pénalisent la violence conjugale, il y a encore 603 millions de femmes qui vivent dans des pays où la violence conjugale n’est toujours pas un délit. Comme on a pu clairement le constater au cours de l’année 2012, la violence à l’encontre des femmes et des filles reste une horrible réalité à travers le monde.

C’est sur cette toile de fond que se tient du 4 au 15 mars 2013 au Siège des Nations Unies à New York la 57e session de la Commission de la condition de la femme (CSW57), sur le thème prioritaire de : « Élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles ».

Au cours de la rencontre, ONU Femmes lancera un appel aux États membres en faveur d’un renforcement des normes et des standards mondiaux ainsi que d’un engagement et d’une action politiques plus fermes pour mettre fin à de telles violences contre les femmes et les filles. Les manifestations qu’organise ONU Femmes pendant la session de la Commission mettront en évidence le fait qu’il est possible de mettre fin à cette pandémie grâce à un leadership se montrant déterminé à éliminer la violence, à protéger les femmes et à fournir l’aide nécessaire aux rescapées.

Consulter la liste officielle des manifestations de la CSW et des manifestations parallèles patronnées conjointement par ONU Femmes à http://www.unwomen.org/2013/02/media-advisory-csw-57/

Possibilités d’interviews offertes aux médias : Les défenseurs des droits des femmes, les partenaires du secteur privé et les artistes ayant été impliqués dans la réalisation de la chanson « One Woman » sont disponibles pour des entretiens avec les représentants des médias. Veuillez faire parvenir vos courriels aux contacts médias figurant dans la liste ci-dessus.

Liens associés :

Accréditations de la presse : www.un.org/media/accreditation