Où je me tiens : Pelin Aslantaş

Date : mardi 8 mars 2016

Photo: Women/Gizem Yarbil
Quote

Je suis la seule femme conductrice de bus de la ville, parmi 202 collègues masculins. J’ai toujours voulu conduire de gros engins. J’ai appris à conduire quand j’avais 10 ans avec le 4x4 de mon père, mais c’est ma mère qui m’a donné des leçons.

Un jour, mon fils est tombé sur un appel à candidatures pour des conductrices de bus sur le site Internet de la municipalité. J’étais très intéressée, mais j’ai dû obtenir un permis spécial pour les transports publics, qui est dix fois plus difficile que le permis de conduire classique. Au début, mes collègues masculins étaient surpris en me voyant. Entre eux, ils disaient que j’allais avoir un accident ou démissionner très rapidement. Après quelque temps, ils se sont rendu compte que je suis une très bonne conductrice.

C’est un travail très difficile. Les rotations sont très longues et nous n’avons qu’un seul jour de repos. Pour mes collègues masculins, la journée de travail s’arrête là et ils peuvent se reposer en rentrant chez eux. Moi quand j’arrive à la maison, je me lave les mains et vais directement à la cuisine. J’ai l’impression que conduire un bus est plus reposant.

J’aime ce que je fais, sinon je ne pourrais pas faire ce travail. Ma seule règle dans la vie c’est de continuer ce que j’ai commencé. Je ne baisse pas les bras, et je continuerai à faire ce travail aussi longtemps que je peux ».


ODD 8 : Travail décent et croissance économique
ODD 11 : Villes et communautés durables

Pelin Aslantaş, 43 ans, est la seule conductrice de bus de la ville d’Edirne, au nord-ouest de la Turquie, où ONU Femmes a dispensé une formation à la budgétisation basée sur l’analyse du genre aux agentes et agents de la municipalité, de sorte que lorsque les budgets sont planifiés, ils prennent en compte les besoins de toutes et tous, hommes comme femmes. Son travail s’inscrit dans le cadre des nouveaux objectifs de développement durable. L’ODD n° 8 promeut une croissance économique durable, continue et inclusive, des emplois productifs et des conditions de travail décentes pour tous ; l’ODD n° 11 vise à rendre les villes inclusives, sûres, résilientes et durables, notamment en développant les réseaux de transport public et en prêtant une attention particulière aux besoins des femmes.

Lisez plus d'histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».