Où je me tiens : Tebogo Mashego

Date : jeudi 28 avril 2016

Tebogo Mashego. Photo: TR Photos/Theron Rapoo
Photo: TR Photos/Theron Rapoo
Quote

La plupart des sociétés minières, des gouvernements et des grandes entreprises ne se procurent pas des biens et des services auprès des entreprises locales appartenant à des femmes. Et pourtant, j’ai quitté un emploi bien rémunéré pour créer une entreprise privée de fabrication de produits métalliques. J’ai employé quatre femmes dans mon entreprise à ce jour et que je veux créer plus d’emplois pour les jeunes et les femmes des régions rurales.

Notre modèle d’affaires dépassé nécessitait la flexion et la torsion manuelles des métaux, ce qui retardait la production. Par ailleurs, et on n’impliquait pas tous les employés dans le développement de nouveaux produits. Au Sharefair sur l’égalité dans le domaine des industries extractives organisé par ONU Femmes, j’ai trouvé de l’inspiration pour changer ma façon d’opérer. J’ai reçu des informations sur les dernières technologies et tendances en matière d’augmentation de la productivité et du maintien d’une activité durable et profitable, et j’implique maintenant pleinement le personnel dans les décisions à prendre dans l’entreprise. De ce fait, j’ai réussi à réduire nos coûts d’exploitation de 20 pour cent, j’ai élargi ma clientèle et j’ai augmenté mes revenus en l’espace de seulement six mois.

[Je me suis connectée à] des réseaux de femmes et j’ai appris que pour que des femmes réussissent dans cette industrie, nous ne devons pas avoir peur de prendre des risques ! "


ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure
ODD 12 : Consommation et production responsables

Tebogo Mashego, âgée de 35 ans, est une entrepreneure. Elle est la fondatrice de Ditsogo Projects, une société fabricant et fournissant des services d’ingénierie métallurgique à Rustenburg, en Afrique du Sud. Elle a participé au Sharefair organisé par ONU Femmes sur l’égalité des sexes dans le domaine des industries extractives du 13 au 15 octobre 2015 à Nairobi, au Kenya. Son travail a directement trait à l’Objectif de développement durable n° 9, qui vise à bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation ; et à l’Objectif de développement durable n° 12, qui vise à établir des modes de consommation et de production durables, notamment en aidant les pays en développement à renforcer leurs capacités scientifiques et technologiques.

Lisez plus d'histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».

Pour un monde 50-50 en 2030: Franchissons le pas pour l’égalité des sexes