Où je me tiens : Hajiya Halima Mahdi

Date : mercredi 7 septembre 2016

Hajiya Halima Mahdi. Photo: UN Women
Photo: ONU Femmes
Quote

L’inégalité est à la racine du conflit. Lorsque la paix règne chez vous, la paix peut régner dans la société. Je ne suis pas d’accord avec le fait que certains rôles sont réservés exclusivement aux hommes et d’autres aux femmes. Chez moi, les femmes et les hommes sont traités de manière égale car il existe un partage des tâches. J’encourage également les femmes à retourner à l’école, car elles auront un avenir meilleur si elles achèvent leur scolarité.

Durant notre travail de consolidation de la paix, lorsque nous entendons parler de femmes maltraitées chez elles, nous les conseillons. Nous discutons également avec les hommes qui maltraitent leur épouse. Par le biais des discussions, nous essayons de trouver la cause fondamentale du problème et de les aider à trouver une solution pacifique.

Quand il est question de viol, la plupart des femmes ne veulent même pas en parler en raison de la stigmatisation qui y est associée. Nous leur conseillons de parler afin que le coupable puisse être puni. Autrefois, on attendait des femmes qu’elles se taisent. Aujourd’hui, nous leur suggérons d’aller à la police et de parler avec les avocats qui s’occuperont de leur dossier.

J’ai appris comment guider et aider grâce aux formations d’ONU Femmes. Nous partageons avec le reste de la communauté les informations qui nous sont transmises lors des formations et nous répétons la formation afin que davantage de membres de la communauté puissent devenir des conseillères en faveur de la consolidation de la paix ».


ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces
ODD 5 : Égalité entre les sexes

Hajiya Halima Mahdi, 60 ans, est cheffe et fonctionnaire retraitée du gouvernement local de Kaltungo, dans l’État nigérian de Gombe. Elle compte parmi les 50 femmes conseillères formées par ONU Femmes dans le cadre du Programme pour les femmes, la paix et la sécurité dans le nord du Nigéria, financé par l’Union européenne et visant à renforcer le leadership des femmes et leur participation aux efforts de consolidation de la paix. Hajiya Halima aide les jeunes femmes à aller à l’école et sert de médiatrice dans les conflits interpersonnels au sein de sa communauté. Elle encourage également les jeunes femmes victimes d’abus sexuels à obtenir justice et soutien. Son travail contribue directement aux Objectifs de développement durable suivants : l’ODD 16, qui promeut l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à toutes et tous, et l’ODD 5 sur l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles ainsi que sa cible connexe sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Lisez plus d'histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».