Des filles entraînées pour des attentats suicide luttent contre les extrémistes du Lac Tchad

Date : lundi 9 juillet 2018

In Bol, Chad, the Deputy Secretary-General, Amina Mohammed (l) meets Halima Yakoy Adam who survived a Boko Haram suicide bombing mission. Photo: UN News/Daniel Dickinson

« C’était le jour du marché à Bol et j’étais avec deux autres filles qui, comme moi, portaient des explosifs », a déclaré la jeune fille à UN News. « J’avais seulement 15 ans. On m’avait donné de la drogue et j’avais été formée par le groupe terroriste extrémiste de Boko Haram pour être une kamikaze. »

Halima est l'une des jeunes femmes extraordinaires, à avoir rencontré jeudi la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies au Tchad. ONU Info l'accompagne ainsi que d'autres femmes âgées de l'organisation mondiale et de l'Union africaine, lors d'une visite de haut niveau qui inclura le Niger voisin ce week-end.

Lire l’article complet en anglais sur le site Web d’ONU Info>