ONU Femmes marque des buts pour l’égalité à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA

Date : vendredi 7 juin 2019

Ce mois-ci, le monde du football a les yeux tournés vers la France, où les 24 meilleures équipes mondiales s’affrontent à la Coupe du monde féminine de la FIFA. ONU Femmes a assisté au match d’ouverture à Paris et a participé au Colloque de la FIFA sur le football féminin le 7 juin. Le Colloque, présidé par le Président de la FIFA, Gianni Infantino et la Secrétaire générale Fatma Samoura, a réuni des dirigeants du monde du sport et de la politique afin de discuter du futur du football féminin et de l’impact positif du sport pour l’autonomisation des femmes et des filles du monde.


Toutes les personnes qui sont intervenues, depuis la Présidente de la république démocratique fédérale d’Ethiopie, la Première Ministre de la Barbade et la Vice-Présidente de Colombie, jusqu’à la légende de la FIFA Mia Hamm, ont appelé à accroitre les investissements réalisés pour le football féminin, qui constitue le plus gros potentiel de croissance dans ce sport.

Gianni Infantino, FIFA President and Phumzile Mlambo-Ngcuka, Executive Director of UN Women sign a Memorandum of Understanding during the FIFA Women's Football Convention at Paris Expo Porte de Versailles on June 07, 2019 in Paris, France. Photo: Mike Hewitt - FIFA/FIFA via Getty Images
Photo: Mike Hewitt - FIFA/FIFA via Getty Images

Au Colloque, ONU Femmes et la FIFA ont signé un protocole d’accord afin de travailler ensemble pour changer les politiques sportives, sensibiliser sur l’égalité des sexes et utiliser le football comme un outil en faveur de l’autonomisation des femmes et des filles dans le monde.

 « ONU Femmes et la FIFA sont engagés afin d’égaliser les chances pour les femmes et les filles, tirer profit de la popularité du football afin de créer un changement positif dans le monde », a dit la Directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka. « Nous sommes sûres que ce partenariat fera une vraie différence pour lutter contre l’inégalité des sexes que nous voyons habituellement dans le sport, et auquel nous essayons de mettre fin dans la société, sachant que cela bénéficiera à tout le monde, », a-t-elle ajouté.


Après le Colloque, la Directrice exécutive a rejoint le Président Gianni Infantino, la Secrétaire générale Fatma Samoura, le président du pays hôte Emmanuel Macron et d’autres chefs d’États et de gouvernement au match d’ouverture qui a opposé la France à la Corée du Sud.