News
Articles
1071 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
Sujet
Pays
1 - 20 de 1071 résultats

Déclaration de Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU femmes, à l’occasion de la Journée internationale des veuves, le 23 juin 2018

vendredi 22 juin 2018

À l’occasion de la Journée internationale des veuves, nous devons réfléchir à la fois sur le rôle essentiel que jouent les veuves dans notre société, sur la façon dont les inégalités entre les sexes affectent leur capacité à s’épanouir par elles-mêmes, et sur la reconnaissance et l’attention spécifiques dont elles ont besoin de notre part à toutes et tous. Et aussi

Où je me tiens : « Toujours compter sur ses propres ressources »

lundi 18 juin 2018

Maha Aasi Emm Ala’a, une réfugiée syrienne, est venue au centre pour femmes géré par ONU Femmes dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie, car elle souffrait d’une grave dépression après le décès de son mari. Et aussi

Déclaration d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2018

lundi 18 juin 2018

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, ONU Femmes appelle la communauté internationale à faire en sorte que le pacte mondial sur les réfugiés parvienne à fournir les services, la protection et les ressources dont toutes les personnes réfugiées ont besoin, et à respecter ainsi leurs droits. Et aussi

Déclaration d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit (19 juin)

lundi 18 juin 2018

This year, on the International Day for the Elimination of Sexual Violence in Conflict, we celebrate ten years since the adoption of the United Nations Security Council’s landmark resolution 1820 (2008), which classified the use of conflict-related sexual violence as an impediment to the restoration of international peace and security. Over this decade, we have witnessed groundbreaking advancements in the fight against conflict-related sexual violence, including successful prosecutions... Et aussi

Où je me tiens : « Nous avons besoin d’hommes prêts à défendre les droits des femmes et des filles »

jeudi 14 juin 2018

E. Wilkins Nah est l’un des 15 procureurs généraux sur le front de la lutte contre la violence sexuelle et basée sur le genre dans le contexte de l’après-guerre au Libéria. En associant son expérience juridique et sa connaissance des réponses centrées sur les victimes, il s’efforce de mettre fin à l’impunité et de rendre justice aux survivant-e-s. Et aussi

Éditorial : Nous avons dit aux dirigeants du G7 de mettre fin aux inégalités entre les sexes et au patriarcat

mardi 12 juin 2018

Par Phumzile Mlambo-Ngcuka, sous-secrétaire générale des Nations Unies et Directrice exécutive d’ONU Femmes, et Michael Kaufman, cofondateur de la campagne du ruban blanc et membre éminent de l’Instituto Promundo Et aussi

Dans les paroles de Blessing Ihauku Daru : « Les femmes doivent pouvoir accéder aux allées du pouvoir et de la politique »

vendredi 8 juin 2018

Blessing Ihuaku Duru est directrice de programme pour l’organisation non gouvernementale Alliances for Africa (AfA), qui travaille dans la région du Sud-Ouest du Nigeria à la promotion de la justice pour les femmes et de la participation des femmes au leadership et à la paix, la sécurité et la résolution des conflits. Avec le soutien du Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes, l’AfA met actuellement en œuvre un projet visant à combler le fossé entre les sexes dans les postes publics électifs. L’ONG travaille en collaboration avec le gouvernement, les partis politiques et les femmes dirigeantes en vue de faire adopter un projet de loi qui prévoira une action positive visant à assurer une représentation minimale des femmes de 35 pour cent dans la gouvernance. Mme Duru s’est entretenue avec ONU Femmes lorsqu’elle a participé à la 62e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies. Et aussi

Dans les paroles de Sandra Morán : « Être la première femme ouvertement lesbienne à siéger au Congrès du Guatemala a été une immense responsabilité »

vendredi 8 juin 2018

Sandra Morán est la première femme ouvertement lesbienne à siéger au Congrès du Guatemala. Elle a formé le premier groupe de lesbiennes du pays en 1995 et a été élue au Congrès en 2015. Elle est très connue pour son fervent soutien aux droits des femmes, des femmes autochtones et des personnes LGBT au Guatemala. ONU Femmes appuie le leadership des femmes dans la politique et l’instauration de la paix au Guatemala par le biais d’initiatives diverses, y compris le programme phare Autonomisation politique et leadership des femmes. Et aussi

Nombre record de femmes candidates aux premières élections parlementaires du Liban depuis 2009

lundi 4 juin 2018

Une femme vote lors des élections parlementaires au Liban. Photo : ONU Femmes/Jean Safi À l’occasion des premières élections parlementaires très attendues tenues au Liban après près de dix ans, le pays a enregistré un nombre record de femmes candidates. Un nombre inégalé de 113 femmes se sont portées candidates, et 86 ont figuré sur les listes de candidats. Ce nombre représente une hausse... Et aussi

Huit façons de défendre les droits des femmes, aujourd’hui et demain

mercredi 30 mai 2018

En ce moment même, des femmes et des hommes du monde entier participent à un mouvement sans précédent en faveur des droits des femmes, de la justice et de l’égalité. Des marches mondiales aux campagnes sur les réseaux sociaux, telles que #MeToo, les femmes font entendre leurs voix à l’unisson, dénonçant le harcèlement sexuel et se mobilisant contre l’inégalité salariale et pour la représentation des femmes en politique. Cette année, la Journée internationale des femmes du 8 mars a pour thème « L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes ». Rejoignez-nous pour célébrer les militant-e-s des droits des femmes partout dans le monde, réveiller l’activiste qui est en vous et autonomiser les femmes de votre vie. Et aussi

Prenez cinq minutes: « L’entrepreneuriat dans le secteur des énergies durables présente des perspectives intéressantes pour les femmes »

mardi 29 mai 2018

Suhela Khan dirige actuellement le programme conjoint lancé par ONU Femmes et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) intitulé « Programme sur l’entrepreneuriat féminin en faveur des énergies durables » en Inde. Lancé lors de la COP 21 dans six pays, ce programme s’efforce d’identifier et de supprimer les obstacles structurels sexospécifiques auxquels se heurtent les femmes entrepreneures dans le domaine de l’énergie, et d’accroître la participation et le leadership des femmes dans l’élaboration de politiques énergétiques sensibles aux questions de genre. ONU Femmes a discuté avec Mme Khan de la façon dont l’accès des femmes aux énergies propres et à l’entrepreneuriat pouvait être amélioré en Inde, où le secteur énergétique traverse actuellement une profonde transformation. Et aussi

Où je me tiens: « Le secteur des TIC me permet de progresser sans m’imposer aucune limite »

mardi 29 mai 2018

Pour Reem El-Dabbagh, originaire de Gaza en Palestine, le secteur des TIC offre aux femmes un potentiel incomparable et infini de progrès. Cette jeune femme met actuellement au point une application Web pour fournir des services en ligne étendus aux victimes de violence basée sur le genre. Et aussi

Prête pour un déploiement de maintien de la paix, dans une perspective de genre

mardi 29 mai 2018

Les femmes ne représentent actuellement que 4 pour cent des plus de 80 000 gardiens de la paix des Nations Unies, malgré le rôle clé qu’elles jouent dans la prévention de la violence sexuelle pendant et après les conflits et la capacité unique qu’elles ont de collaborer avec les communautés auxquelles elles apportent leurs services, les femmes et les filles en particulier. La participation croissante des femmes aux opérations de maintien de la paix est reconnue comme un facteur essentiel de la réussite globale des missions. Et aussi

Où je me tiens: « Ce dont nous avons besoin, c’est de l’éducation gratuite pour les filles »

vendredi 25 mai 2018

Jeune femme massaï originaire du Kenya, Purity Soinato Oiyie a échappé de peu aux mutilations génitales et au mariage précoce. Elle est intervenue lors de la séance inaugurale de la 62e Commission de la condition de la femme de l’ONU, le plus grand rassemblement onusien sur l’égalité des sexes et les droits des femmes. Dans ses propres mots, Purity partage son histoire et son rêve d’ouvrir une école pour filles dans sa communauté. Et aussi

Dans les paroles de Marija Andjelkovic « Les filles sont de plus en plus jeunes... et la pauvreté exacerbe le trafic de personnes »

vendredi 25 mai 2018

Dans les années 1990, Marija Andjelovic travaillait dans un centre d’appels venant en aide à de jeunes victimes de violences basées sur le genre. C’est alors qu’elle a suivi une formation sur le trafic de personnes. À cette époque, cette activité ne représentait pas un phénomène connu, étudié et compris en Serbie, laissant ainsi un vide institutionnel pour chercher des moyens de répondre aux besoins des survivantes et survivants. Et aussi

Où je me tiens: « Je m’inquiète de la mousson... notre petit abri restera-t-il debout? »

lundi 21 mai 2018

Minara Begum fait partie des milliers de femmes Rohingya qui ont fui la violence déclenchée par l’armée du Myanmar dans son village, Buchidong, au Myanmar. Ayant acquis de nouvelles compétences au Centre multifonctionnel pour femmes du camp de réfugié-e-s de Cox’s Bazar, un centre soutenu par ONU Femmes au Bangladesh, elle raconte son expérience aux responsables du camp et vient en aide à d’autres femmes Rohingya. Et aussi

Un jardin pour toutes et tous : à Gaza, des femmes et des jeunes reconstruisent des espaces sûrs et ouverts à toutes et tous

lundi 12 mars 2018

Dans certaines régions du monde, on ne s’étonne pas de pouvoir se réunir, se détendre et faire une pause dans des espaces verts ouverts à toutes et tous. Pour les femmes et les filles d’Al-Shoka, un quartier touché par la guerre à Gaza, c’était jusqu’à récemment un rêve lointain. Il a fallu trois femmes architectes et un groupe de jeunes pour reconstruire le seul jardin public d’Al-Shoka qui avait été détruit pendant le conflit de 2014. Et aussi

Où je me tiens: utiliser la technologie blockchain pour autonomiser les femmes

vendredi 9 mars 2018

Olivier Mukuta, un innovateur social qui a grandi dans un camp de réfugiés travaille pour créer des solutions technologiques blockchain permettant l’autonomisation des femmes en situations de crise humanitaire. Olivier et son équipe faisaient partie des gagnants du premier hackathon blockchain, coorganisé par ONU Femmes et Innovation Norway. Ils ont développé l’application ‘Vipicash’, qui permet des transferts d’argent sécurisés pour les femmes. Et aussi

Aider les agricultrices à reprendre pied en Dominique

mercredi 7 mars 2018

Six mois plus tard, après le passage de l'ouragan de catégorie 5 qui a dévasté le petit État insulaire, l'évaluation menée par ONU Femmes montre que ce que souhaitent les femmes, c'est une aide pour se remettre sur pied et reprendre le travail. Elles ne veulent pas de charité. Et aussi

Communiqué de presse : La Journée internationale des femmes s'inscrit dans le contexte d'un mouvement mondial sans précédent en faveur des droits des femmes

mercredi 7 mars 2018

Survenant à la suite d'une mobilisation sans précédent en faveur des droits des femmes, de l'égalité et de la justice, la Journée internationale des femmes du 8 mars permettra de révéler le travail acharné des activistes qui ont joué un rôle central dans cette vague de militantisme exceptionnelle. Partout dans le monde, des événements organisés autour du thème de cette année « L'heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes » reflèteront la dynamique des efforts menés par les activistes et leur mobilisation pour le changement. Et aussi

1 - 20 de 1071 résultats