ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Bénéficiaires du Fonds pour l’égalité des sexes

Le Fonds pour l'égalité des sexes tient à féliciter ses quatre nouveaux partenaires bénéficiaires de subventions qui initieront trois programmes en faveur de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Ces programmes sont financés grâce au don généreux de la Suisse qui s’élève à 2,1 millions de dollars américains. Les bénéficiaires mettront en œuvre des initiatives d'émancipation politique des femmes visant à soutenir la pleine mise en œuvre de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) à Singapour, en Indonésie et en Malaisie ainsi qu’à encourager les femmes à jouer un rôle plus actif au sein du gouvernement au Nigeria et en Géorgie. Visitez notre page sur les bénéficiaires pour en savoir plus sur ces programmes.

Bénéficiaires 2011–2012

Au cours de la première phase de son cycle d’octroi de subventions 2011-2012, le Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes a octroyé plus de 4,8 millions de dollars E.U. à 15 programmes novateurs des Etats arabes qui se focalisent sur l’autonomisation économique et l’autonomisation politique des femmes aux niveaux local, national et régional. (Voir la liste des bénéficiaires des Etats arabes en langue arabe.)

Bénéficiaires des subventions au niveau de l’autonomisation économique

Akhiam Association
Titre: Renforcement des capacités des femmes du Haut Atlas oriental, en vue de leur autonomisation économique et sociale
Pays de programme: Maroc
Montant: 260.000 dollars E.U.
Description:
Dans la région marocaine montagneuse du Haut Atlas oriental, les femmes sont en première ligne des principaux secteurs productifs comme l’agriculture, qui sont particulièrement vulnérables aux impacts des changements environnementaux et sociaux, y compris aux réchauffement climatique, aux crises économiques mondiales, à la marginalisation géographique et à une croissance démographique non durable. Le programme vise à autonomiser plus de 400 femmes rurales marginalisées ou à faible revenu par le biais de l’entreprenariat et d’initiatives de renforcement des capacités, telles que les classes de formation pour adultes, des ateliers générateurs de revenus, des sessions d’apprentissage à la gestion du foyer, ainsi que des discussions sur la budgétisation tenant compte des questions de genre avec les parties prenantes locales et nationales. Il s’emploie à atteindre ses objectifs en utilisant des stratégies de plaidoyer, d’information des médias et de sensibilisation, tout en dispensant à un groupe principal de femmes rurales une formation sur la défense des droits civils et politiques des femmes, en s’appuyant sur les partenariats existants noués avec les ministères d’Etat et les organisations non gouvernementales du Maroc.

Amel Association
Titre: Promouvoir l’accès des femmes rurales et réfugiées au marché du travail et aux opportunités de subsistance.
Pays de programme : Liban
Montant : 325.000 dollars E.U.
Description:
Au Liban, les femmes réfugiées iraquiennes et soudanaises assument le fardeau de la responsabilité économique pour leurs familles et enfants soumis à de graves contraintes financières et matérielles et exposés à l’insécurité économique aggravée par la discrimination, le manque d’opportunités d’emploi et la hausse du coût de la vie. Les femmes rurales marginalisées du Liban du Sud sont par ailleurs confrontées à certaines de ces mêmes difficultés sur le plan de l’emploi et de l’accès aux marchés. Le programme vise à contribuer à l’autonomisation économique des femmes rurales réfugiées et marginalisées, en améliorant leur statut au sein de la société libanaise. Il entreprend d’augmenter l’employabilité de 460 femmes réfugiées et rurales grâce à la formation professionnelle et éducationnelle aux qualifications managériales, stratégies de marketing et technologie informatique et de l’information, en plus de mettre en place des opportunités de travail spécifiques et des activités génératrices de revenus qui encourageront la croissance et la viabilité des activités des femmes à long terme.

Association of Solidarity and Fight against Poverty and Exclusion, EL GHAITH
Titre: Promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes dans la région rurale de Bordj Bou Arreridj en vue de promouvoir le développement humain, social et économique
Pays de programme : Algérie
Montant : 200.000 dollars E.U.
Description:
Les femmes rurales d’Algérie sont confrontées à de graves problèmes liés au chômage, à l’exclusion sociale et au manque de respect vis-à-vis des droits de l’homme fondamentaux, qui trouvent leur origine dans les interprétations patriarcales des coutumes et pratiques. Le taux élevé de mariages précoces empêche en outre les jeunes femmes de s’assurer une éducation et de trouver un emploi approprié. Utilisant une approche stratégique, le programme intègre un appui technique et financier, des partenariats locaux, la mobilisation des médias, et des campagnes de sensibilisation à l’égalité des sexes, et ciblera les autorités locales, les groupes religieux et les ONG, en vue d’aider à promouvoir un environnement plus respectueux pour les femmes rurales. Il s’appuiera sur les partenariats existants entre la société civile et les institutions gouvernementales, entreprenant de renforcer l’autonomisation économique de 500 femmes rurales grâce à des activités agricoles génératrices de revenus et de petites unités de fabrication.

Ministère de la Solidarité sociale et de la justice
Titre: Allocations monétaires familiales
Pays de programme : Egypte
Montant : 400.000 dollars E.U.
Description:
En Egypte, la demande de justice sociale, d’inclusion et d’égalité ont été des moteurs majeurs de la Révolution du 25 janvier. La mise en place d’un programme de transfert monétaire assorti de conditions par le ministère de la Solidarité sociale et de la Justice vise à renforcer le contrôle des femmes sur les ressources économiques, cherchant à restaurer la responsabilité de l’Etat vis-à-vis de ses citoyens et d’autonomiser les femmes et leurs familles sur le plan économique grâce à des transferts monétaires. La proposition prévoit des stratégies d’autonomisation holistiques, notamment l’intégration du genre dans les politiques de protection sociale, la fourniture des services et le renforcement des capacités. Figurent parmi les bénéficiaires du programme 85.000 femmes et filles et plus de 200 travailleurs sociaux formés qui mettront en œuvre et contrôleront le programme.

National Institution for Solidarity with Women in Difficulty, INSAF
Titre: Formation, développement personnel et intégration socio-professionnelle des mères célibataires
Pays de programme : Maroc
Montant: 545.000 dollars E.U.
Description:
Au Maroc, la situation désespérée des jeunes mères célibataires et de leurs enfants nés hors mariage est devenue une préoccupation publique au cours de ces trois dernières décennies. Malgré les progrès réalisés, les mères célibataires sont victimes de la discrimination et de l’exclusion sociale, juridique et économique. Le programme vise à réintégrer les mères célibataires et leurs enfants au sein de leurs communautés ainsi qu’à créer un environnement plus respectueux qui favorisera leur stabilité sociale et leur autonomisation économique. L’INSAF, qui a fait la preuve de son leadership sur ce thème hautement tabou, entend régler cette question par le biais de stratégies d’autonomisation holistiques, passant notamment par la sensibilisation, le plaidoyer, la formation professionnelle et le renforcement des capacités, en vue d’avoir un impact direct sur la vie de plus de 2.000 mères célibataires et de leurs enfants à Casablanca, en plus de 27.200 bénéficiaires indirects dans tout le Maroc.

Society for the Protection of Nature in Lebanon
Titre: Promouvoir l’autonomisation des femmes Hima pour assurer la conservation et les moyens d’existence
Pays de programme : Liban
Montant : 280.000 dollars U.S.
Description:
Au Liban, le fait de permettre aux femmes rurales et marginalisées d’avoir accès aux ressources naturelles et de leur donner les moyens de s’approprier davantage la gestion des ressources permettra de réduire les niveaux de pauvreté et améliorera le bien-être des femmes, notamment en favorisant leur accès à l’alimentation, aux plantes médicinales, au bois et à l’eau salubre. Le programme constitue une approche novatrice qui associe à la priorité mise sur la conservation de la communauté des initiatives d’atténuation de la pauvreté et de développement économique en faveur des femmes locales. Il se focalise spécifiquement sur la préservation des systèmes écologiques, grâce à des structures de désignation des terres traditionnelles et de protection des ressources naturelles, appelées Himas. Le renforcement des capacités, la sensibilisation et la gestion des ressources naturelles en tant qu’outil pour améliorer les moyens d’existence de 6.000 femmes dans les 6 Himas établis au Liban sont quelques-unes des stratégies que s’est fixé ce programme.

Bénéficiaires des subventions au niveau de l’autonomisation politique

Anabta Women Welfare Society
Titre: Autonomisation politique des femmes
Pays de programme : Territoires palestiniens occupés
Montant : 200.000 dollars E.U.
Description:
Dans les Territoires palestiniens occupés, les femmes sont confrontées à de nombreux problèmes qui les empêchent de participer à la vie publique et à la prise de décisions. Le programme constitue une approche novatrice, qui vise à favoriser la participation politique et l’implication sociale des femmes par le biais du théâtre, du dessin, des arts et des techniques artisanales. Grâce à la création d’une Maison des femmes, un centre culturel encourageant la solidarité fondée sur le sexe, l’organisation d’exécution vise à améliorer la visibilité des femmes et à créer un espace leur permettant de cultiver leur liberté d’expression, ce qui a pour but final de mener à une autonomisation politique plus active. L’initiative emploie une série de stratégies, parmi lesquelles l’éducation informelle, notamment la musique, les arts et l’art dramatique, ainsi que la formation et le renforcement des capacités, le plaidoyer et le lobbying. Plus de 200 femmes et filles du village d’Anabta, dans le district de Tulkarem, en Cisjordanie, bénéficieront de sa mise en œuvre.

Association of Women Committees for Social Work
Titre: Renforcer la participation des femmes palestiniennes à la vie publique et politique
Pays de programme : Territoires palestiniens occupés
Montant : 450.000 dollars E.U.
Description:
Ce programme vise à accroître la représentation politique des femmes au niveau communautaire, en vue de développer de nouveaux espaces pour l’autonomisation politique des femmes palestiniennes. Travaillant avec les jeunes militantes en tant que promotrices des changements sociaux et politiques, il vise à assurer que les nouvelles mesures de fixation de quotas de femmes prises en vue d’assurer leur représentation se traduisent par des résultats tangibles pour les femmes palestiniennes. Le programme utilise une approche holistique qui s’emploie notamment à améliorer l’établissement de réseaux entre les ONG de femmes, à sensibiliser 15.000 femmes rurales, à renforcer les capacités des femmes responsables locales et militantes, et de faire en sorte que le gouvernement local réponde mieux aux problèmes liés au genre, notamment en favorisant le recours à la budgétisation tenant compte des questions de genre dans ces conseils locaux.

Dalia Association
Titre: Des femmes soutiennent des femmes
Pays de programme : Territoires palestiniens occupés
Montant: 200.000 dollars E.U.
Description:
Les femmes palestiniennes affichent une longue expérience en matière de militantisme politique et social, qui est souvent remise en cause par l’impact différencié selon le sexe du système d’aide au développement qui est centré sur les hommes. Une initiative novatrice, appelée octroi de subventions contrôlé par la communauté, propose que les femmes jouent un rôle leader pour déterminer la manière dont les ressources doivent être utilisées afin de bénéficier à leurs communautés. Elle s’attache plus particulièrement à renforcer les capacités des organisations de femmes afin de mener à bien des projets avec succès et de manière transparente, tout en facilitant par ailleurs leur accès aux ressources de la communauté. Le programme bénéficiera à 45 groupes de femmes différents, qui seront sélectionnés par leurs pairs pour recevoir des subventions. Ces groupes mettront en œuvre leurs projets individuels uniquement sur la base de l’appui de leurs pairs, en fournissant et en recevant des conseils et de l’aide au niveau de la budgétisation, des achats et du passage de contrats, de l’établissement des rapports financiers, de la prise de décisions communautaires, de l’autocontrôle et de la mobilisation des ressources.

Egyptian Center for Women’s Rights
Titre: Une vague de voix de femmes – 1.000 et on n’a pas fini de compter…
Pays de programme : Egypte
Montant: 545.000 dollars E.U.
Description:
Le programme a pour objectif de mobiliser les femmes de tous les gouvernorats, qui peuvent former une « vague de voix de femmes » et jouer des rôles de premier plan. L’initiative s’attache à mobiliser un minimum de 1.000 femmes de toute l’Egypte pendant une période d’un an, en vue de créer un effet boule de neige qui poussera davantage de femmes à les rejoindre tout au long de la durée du programme et au-delà. Pour atteindre son objectif principal – renforcer l’autonomisation politique des femmes – l’organisation bénéficiaire emploiera toute une série de stratégies différentes, y compris la constitution de réseaux, le plaidoyer, le renforcement des capacités et des formations ciblées à l’intention des jeunes femmes militantes.

Karama
Titre: Démocratie inclusive : garantir les droits politiques des femmes en Libye, au Yémen et en Egypte tout au long du Printemps arabe
Pays de programme : Egypte, Libye et Yémen
Montant : 565.000 dollars E.U.
Description:
En Egypte, en Libye et au Yémen, les femmes sont des citoyennes politiques actives, qui ont exigé le changement social pendant les transitions qu’a connues la région. Le programme explore l’impact de ces transitions sur les femmes, et vise à renforcer leur leadership et leur influence dans la sphère politique, en vue de promouvoir à terme l’égalité des sexes. Travaillant au niveau régional, l’organisation d’exécution formera, appuiera et renforcera les capacités de 30 ONG de femmes locales et de 150 femmes militantes et dirigeantes politiques dans les trois pays cibles : l’Egypte, la Libye et le Yémen. Le programme a recours à une gamme globale de stratégies, notamment l’établissement de réseaux et la constitution d’alliances, la formation et le renforcement des capacités, ainsi qu’à des campagnes de mobilisation, en plus de l’organisation de consultations régionales en tant qu’outils visant à renforcer l’autonomisation politique des femmes.

Palestinian Centre for Peace and Democracy et Jerusalem Centre for Women
Titre: Vers une constitution démocratique qui accorde des droits égaux aux femmes
Pays de programme : Territoires palestiniens occupés
Montant : 200.000 dollars E.U.
Description:
Au sein des Territoires palestiniens occupés, le texte d’une constitution permanente est toujours en cours de rédaction. Les propositions faites ne reflètent que vaguement les droits fondamentaux des femmes, ne défendant pas l’égalité des sexes en termes concrets. En outre, les femmes palestiniennes n’ont pas accès aux processus de rédaction de la constitution, et n’ont pas encore atteint des niveaux appropriés de participation politique. Le programme vise à influer sur le processus de rédaction de la constitution grâce à des stratégies de lobbying, de plaidoyer et de sensibilisation, en vue d’assurer que l’égalité des sexes est inscrite dans la nouvelle Constitution palestinienne et que le document met en exergue les réformes démocratiques et politiques, la tolérance, l’égalité des sexes et la participation de tous les citoyens palestiniens. 240 femmes bénéficiaires participeront à des formations sur le leadership dans les domaines du journalisme, des médias, du droit et du lobbying ; en tout, 10.000 femmes palestiniennes de Gaza et de Cisjordanie bénéficieront de la mise en œuvre de ce programme.

Stars of Hope Society
Titre: Votre voix compte
Pays de programme : Egypte, Jordanie, Territoires palestiniens occupés et Yémen
Montant : 265.000 dollars E.U.
Description:
Les femmes handicapées des Territoires palestiniens occupés, d’Egypte, de Jordanie et du Yémen sont confrontées à de multiples défis, y compris le rejet social, l’exclusion socio-économique et la double discrimination (sur la base du sexe et du handicap). Le principal objectif du programme est de promouvoir les droits des femmes handicapées tel que cela est stipulé par la CEDAW et la Convention sur les droits des personnes handicapées, en renforçant leurs capacités et leurs connaissances et en assurant que leurs priorités reçoivent un appui technique et financier par le biais de politiques appropriées aux niveaux local et national. Il vise à améliorer les capacités de 800 femmes handicapées des quatre pays d’exécution à participer activement aux campagnes de plaidoyer locales et nationales, en mettant l’accent sur les droits politiques des femmes. Figurent au nombre des stratégies proposées des campagnes de mobilisation et médiatiques, la promotion des partenariats, la constitution de coalitions et de réseaux, et le renforcement de la coordination régionale entre les femmes handicapées.

The Women and Memory Forum
Titre: Documentation et autonomisation : la création d’archives sur la voix des femmes en Egypte
Pays de programme : Egypte
Montant: 200.000 dollars E.U.
Description:
Le Women and Memory Forum s’intéresse à la manière dont la sphère culturelle représente et perçoit les femmes égyptiennes. Le fait que peu d’informations sur le rôle des femmes dans l’histoire et dans la vie culturelle et politique contemporaine soient diffusées constitue un problème préoccupant. Cette initiative vise à promouvoir la cause de l’autonomisation politique et du leadership des femmes en Egypte en rassemblant des archives qui apportent des informations et mettent en exergue le rôle des femmes en tant que leaders, militantes et participantes aux principaux mouvements de réformes en Egypte. Grâce à une série de stratégies, au nombre desquelles figurent le recueil et l’analyse de données, la diffusion de l’information, l’établissement de réseaux et la sensibilisation, le programme rassemblera des récits de femmes, confrontant les stéréotypes et préjugés culturels traditionnels en vue de fournir des exemples du rôle crucial joué par les femmes dans la vie politique officielle et officieuse en Egypte. Ces archives seront mises à disposition par le biais de publications, des médiaux sociaux et d’un site Internet qui pourra être utilisé par les femmes militantes, les groupes des droits de l’homme, les étudiants d’université, les jeunes dirigeants et le grand public.

Women Empowerment Organization
Titre: Formation au genre à l’intention des universitaires et des chercheurs iraquiens
Pays de programme : Iraq
Montant : 215.000 dollars E.U.
Description:
En Iraq, le conflit armé a eu des conséquences graves sur la communauté universitaire du pays. Les femmes iraquiennes appartenant au monde universitaire se trouvent en situation précaire, étant confrontées à la pauvreté, au chômage, à la discrimination, à la violence sexiste et aux restrictions de mouvements. Elles ne bénéficient par ailleurs que d’opportunités de développement professionnel limitées. Mis en œuvre par le biais de formations, de séminaires, de conférences et d’ateliers, ce programme vise à appuyer les capacités des femmes universitaires et chercheuses en Iraq, en vue de promouvoir les droits des femmes et les initiatives déployées en matière d’études du genre. Le programme se focalise également sur le renforcement de l’échange d’informations et d’expériences au sein des mouvements nationaux, régionaux et internationaux en faveur des droits de l’homme et vise à favoriser les alliances non traditionnelles. Il doit bénéficier directement à 40 femmes iraquiennes universitaires et chercheuses. Il doit également offrir aux organisations de la société civile et aux militants des droits de la femme les moyens de renforcer leurs capacités de recherches sensibles au genre ainsi que leur capacité à mener à bien des campagnes en faveur de l’égalité des sexes.

Bénéficiaires 2009–2010

Au cours de son premier cycle d’octroi de subventions (2009-2010), le Fonds pour l’égalité des sexes géré par ONU Femmes a alloué plus de 37,5 millions de dollars E.U. à 40 programmes novateurs à travers le monde qui se focalisent sur l’autonomisation économique et/ou politique des femmes aux niveaux local et national. En janvier 2010, le Fonds a annoncé l’allocation de subventions catalytiques pour un montant total de plus de 9 millions de dollars E.U. en faveur de 27 initiatives dans 26 pays. En juillet 2010, le Fonds a annoncé des subventions de mise en application totalisant plus de 27,5 millions de dollars E.U. à des bénéficiaires de 13 pays.

Bénéficiaires des subventions catalytiques

Le Fonds pour l’égalité des sexes géré par ONU Femmes a annoncé en janvier 2010 une allocation initiale de plus de 9 millions de dollars E.U. à 27 initiatives dans 26 pays. La subvention concerne les subventions de catégorie catalytique – l’un des deux types de subventions visant à accélérer les initiatives sur le terrain. (Voir tous les profils des bénéficiaires.)

Afrique (6) | Amériques et Caraïbes (6) | Etats arabes (4) | Asie et Pacifique (7) | Europe et Asie centrale (4)

Afrique

Forum for Women in Democracy (FOWODE)
Titre du projet : Programme budgétaire sur le genre (voir le profil)
Pays : Ouganda
Description: Suite à la récente décision prise par le gouvernement ougandais d’introduire la budgétisation tenant compte des questions de genre, toutes les entités gouvernementales doivent désormais montrer de quelle manière les ressources qui leur ont été allouées serviront à faire face aux questions de genre. Le Programme de budget tenant compte des questions de genre (Gender Budget Program ou GBP) vise à promouvoir la responsabilité à l’égard de l’égalité des sexes au sein du gouvernement, en introduisant l’analyse par sexe et des audits au sein du Bureau parlementaire du budget (PBO) et des législatures. La proposition s’appuie sur les efforts passés en matière de GBP et fournit de nouvelles stratégies en vue de la participation des acteurs parlementaires.

Alliance Nationale Contre le Sida (ANCS) en partenariat avec SWAA SENEGAL
Titre du projet : Indépendance économique et politique des femmes vivant avec le VIH dans le projet de législation consacré au VIH (voir profil)
Pays : Sénégal
Description: Le projet vise à intégrer des dispositions en vue de renforcer l’autonomie politique et économique des femmes séropositives dans le cadre de la législation nationale en matière de VIH et de sida au Sénégal, en prenant notamment en compte les femmes travailleuses du sexe. Les organisations d’exécution sont réputées dans la région en tant qu’agents puissants du changement et, par le biais de ce programme, mèneront des activités de plaidoyer, établiront des coalitions et généreront des mécanismes de responsabilité qui peuvent servir de modèles dans la région et au-delà.

ABANTU for Development en partenariat avec la Ghana Gender and Climate Change Coalition
Titre du projet : Renforcer les capacités en vue d’influencer les politiques en matière de changements climatiques dans une perspective tenant compte des questions de genre (visionner le profil)
Pays: Ghana
Description: Au Ghana, les femmes se trouvent au premier rang des principaux secteurs productifs tels que l’agriculture, qui sont particulièrement vulnérables aux impacts des réchauffements climatiques. Le projet vise à faire face à l’impact différent selon le sexe des changements climatiques, grâce à des avancées novatrices et établissant des précédents au niveau de la prise de décisions, et des mesures d’atténuation et d’adaptation. Il contribuera à la constitution d’un corps croissant de connaissances sur les changements climatiques en tant que question de développement ayant des implications liées au genre dans tous les secteurs.

Horizons Femmes en partenariat avec Nouveaux Droits de l’Homme (NDH)
Titre du projet : Réévaluation socio-judiciaire de l’emploi domestique au Cameroun (voir profil)
Pays : Cameroun
Description: Le projet vise à améliorer la condition des travailleurs domestiques, qui sont souvent victimes d’ abus systématiques et socialement acceptés, de l’exploitation et du rejet. Par le biais de l’autonomisation, de la mobilisation, de la sensibilisation et du plaidoyer vis-à-vis du corps législatif, le projet vise à garantir des protections juridiques plus solides à ce groupe de femmes particulièrement marginalisées, qui, en tant que force plus unifiée et mobilisée, sera ainsi mieux placé pour réclamer ses droits et se défendre en son propre nom.

BAOBAB en partenariat avec la Kudirat Initiative for Democracy (KIND)
Titre du projet : Renforcement des capacités et autonomisation des femmes nigérianes par le biais de l’éducation politique (voir profile)
Pays: Nigéria
Description: Dans la mesure où, au cours des élections nigérianes de 2007, les femmes n’ont été en mesure de remporter que 6% des sièges du corps législatif aux niveaux étatique et fédéral, le projet vise à renforcer la participation politique des femmes au Nigéria, en formant et en coachant les jeunes femmes aspirant à être des candidates concurrentielles lors des futures élections. Un groupe de candidates jeunes et ayant des connaissances politiques appropriées pour présenter leur candidature politique sera mis en place – les femmes feront partie d’un réseau politique qui les soutiendra, ce qui fait qu’elles seront mieux en mesure de maîtriser les processus politiques dominés par les hommes.

MUGEDE – Mulher, Gênero e Desenvolvimento
Titre du projet: Lutter pour les droits des femmes (voir profil)
Pays: Mozambique
Description: Le projet vise à améliorer les niveaux de vie d’environ 30.000 femmes rurales, en renforçant leurs capacités à capitaliser sur les récentes avancées législatives qui promeuvent l’égalité des sexes. Ce faisant, il a pour ambition de renforcer l’implication et la participation des femmes, et notamment des femmes rurales, dans les processus politiques.

Amériques et Caraïbes

Fundacion Waaponi en partenariat avec la Municipalidad de Cuenca
Titre du projet : Gouvernabilité et institutionnalisation de la priorité donnée à l’équité et au genre dans le district de Cuenca (voir profil)
Pays: Equateur
Description: En vue de promouvoir les normes en matière d’égalité des sexes au sein des organes de prise de décisions, notamment au sein des conseils de gouvernements ruraux, le projet s’appuie sur les réseaux sociaux existants liés aux communautés rurales en vue de diffuser les informations et de catalyser l’élan en faveur de la réalisation de progrès vers l’égalité des sexes.

Asociación Nacional de Empresas Comercializadoras de Productores/as del Campo, A.C.
Titre du projet : Autonomiser les femmes rurales pour l’égalité des sexes (voir profil)
Pays: Mexique
Description: Le projet vise à renforcer son large réseau de partenaires de la société civile et gouvernementaux dans 18 Etats mexicains, en vue de renforcer les opportunités économiques des femmes rurales, et notamment autochtones. A cette fin, l’ANEC a et continuera de mettre en place des stratégies et des activités destinées à renforcer l’égalité des sexes au niveau des activités économiques des femmes, notamment dans le secteur agricole.

Asociación de Mujeres por la Dignidad y la Vida. Las Dignas, en partenariat avec Asociación Movimiento de Mujeres Melida Anaya Montes LAS MELIDAS
Titre du projet: Renforcer les institutions publiques en faveur de l’égalité et lutter contre la discrimination (voir profil)
Pays: El Salvador
Description: Le principal objectif est de catalyser l’adoption d’une loi nationale sur l’égalité des sexes qui permette aux institutions publiques d’améliorer leur prise en compte d’une démarche tenant compte des questions de genre et leurs pratiques. Ce projet propose d’appuyer la législation qui demande l’intégration de considérations et dispositions tenant compte des questions de genre dans toutes les politiques publiques, en tant que mesure visant à garantir de nouveaux droits, plus spécifiques.

Corporación Sisma Mujer
Titre du projet: Autonomisation politique pour les femmes déplacées par la guerre en vue de renforcer la responsabilisation du gouvernement (voir profil)
Pays: Colombie
Description: Le projet se focalise sur l’autonomisation des personnes déplacées dans leur propre pays (IDP) dans les districts de Bolivar, Chocó, Cundinamarca, Tolima, et Valle del Cauca, en vue de renforcer leur action pour ce qui est de tenir le gouvernement national responsable de l’intégration d’un cadre tenant compte des questions de genre dans la politique publique. Il cherche à catalyser l’appui en faveur de mesures visant à prévenir de plus importants déplacements internes de Colombiens et à générer un meilleur ravitaillement aux personnes déplacées existantes.

Forum international des femmes autochtones / Foro Internacional de Mujeres Indígenas
Titre du projet :
Renforcer les systèmes de gouvernance et les réseaux de femmes autochtones (voir profil)
Régions: Amérique latine, Afrique et Asie
Description: Le principal objectif est de faire participer les parties prenantes pertinentes à un processus de dialogue, de consultation et de plaidoyer, en vue d’intégrer des démarches tenant compte de l’égalité des sexes dans les travaux du mouvement en faveur des peuples autochtones et de gouvernance autochtone. En renforçant les réseaux de femmes autochtones, le projet accroîtra la participation des femmes autochtones, leur visibilité et leurs capacités de leadership aux niveaux local, régional et international.

Centro de Investigación para la Acción Femenina (CIPAF)
Titre du projet : Intégrer des dimensions de genre dans la Stratégie nationale pour la société de l’information en République dominicaine : e-dominicana (voir profil)
Pays : République dominicaine
Description: Le principal objectif est de renforcer la participation des femmes au sein de la société de l’information de la République dominicaine, comme cela est souligné dans la Stratégie nationale : e-dominicana (2007-2010), une politique actuellement en cours de révision et d’examen pour son extension. La stratégie peut potentiellement corriger plusieurs dimensions sexospécifiques sur le plan de la fracture numérique, et augmenter le potentiel qu’ont les technologies de l’information pour ce qui est de réduire l’exclusion économique et socio-politique des femmes.

Etats arabes

Bisan Center for Research and Development
Titre du projet : Renforcer les opportunités économiques des femmes palestiniennes (voir profil)
Pays : Territoires palestiniens occupés
Description: Le projet vise à examiner les restrictions et conditions spécifiques auxquelles les femmes palestiniennes font face en vivant sous occupation et à élaborer une coopérative modèle spécifiquement destinée à utiliser l’autonomisation économique des femmes comme un outil en faveur de leur autonomisation politique et sociale.

Al-Shehab Organization for Comprehensive Development en partenariat avec l’Egyptian Society for Economic and Social Rights
Titre du projet : Promotion des politiques générales en vue de protéger les droits des travailleuses domestiques en Egypte (voir profil)
Pays : Egypte
Description: L’objectif est d’autonomiser et d’améliorer les conditions socioéconomiques des travailleuses domestiques dans deux zones désavantagées de la métropole cairote. Etant donné les niveaux élevés d’abus physiques et d’exploitation juridiques auxquels sont soumises les travailleuses domestiques, les organisations établiront des relations de coopération avec les fournisseurs de service (ONG et ministère du Travail) en vue d’offrir des services d’orientation à ces filles et ces femmes, y compris des conseils psychologiques, des soins médicaux et des services juridiques.

Palestinian Human Rights Organization – PHRO
Titre du projet: Promouvoir les femmes réfugiées palestiniennes au Liban (voir profil)
Pays: Liban
Description: Une récente étude des installations de réfugiés palestiniens semi-permanentes a révélé que les femmes réfugiées palestiniennes se sentent « enterrées vivantes », faisant face à une double discrimination basée sur le genre et sur leur statut de réfugiées. Le projet prend la forme d’une initiative novatrice visant à aménager l’espace politique de ces femmes de manière à leur permettre de revendiquer des postes de direction et de promouvoir un ordre du jour des femmes dans les camps.

Agence du Sud
Titre du projet : Renforcement du rôle des femmes dans le domaine de la gouvernance locale, par le biais de plans communautaires de développement (voir profil)
Pays : Maroc
Description: Le principal objectif de ce programme est d’aider 13 communautés rurales et urbaines situées dans la région de Guelmim-Es Smara à rédiger des Plans communautaires de développement et d’intégrer des dispositions en vue de l’autonomisation socioéconomique des femmes.

Asie et Pacifique

Women and Media Collective
Titre du projet : Faire changer les états d’esprit : Nominations et votes en faveur des femmes (voir profil)
Pays : Sri Lanka
Description: Le projet s’attachera à augmenter la désignation de femmes par les partis politiques de quelque bord qu’ils soient, en la faisant passer de 2% (le niveau le plus bas en Asie du Sud) à 20% lors des élections des conseils locaux de 2011, en accordant une attention particulière aux femmes de la minorité Tamil et des communautés musulmanes. Ce projet ne contribuera pas seulement directement à l’autonomisation politique des femmes en général, mais jouera également un rôle pour ce qui est de favoriser la stabilité politique au Sri Lanka, en se concentrant sur les femmes candidates issues des minorités.

Rajasthan Network for People Living with HIV and AIDS en partenariat avec IMPACT Partners in Social Development
Titre du projet : Assurer des droits spécifiques aux femmes vivant avec le VIH (voir profil)
Pays: Inde
Description : Le projet vise à générer un appui en faveur de la rédaction et de la soumission d’un document politique destiné au gouvernement du Rajasthan, qui établirait un ensemble de services et de protections à l’intention des femmes vivant avec le VIH et le sida, en tenant compte des multiples niveaux de discrimination et de vulnérabilité auxquelles elles sont confrontées.

HomeNet Southeast Asia
Titre du projet: Mobilisation des femmes travaillant dans l’économie informelle en faveur des politiques fondées sur les droits en période de crise (voir profil)
Pays : Philippines
Description: Le projet s’attache à promouvoir les initiatives de plaidoyer des femmes qui travaillent à la maison et d’autres travailleuses informelles, dont les moyens d’existence sont de plus en plus menacés par le système mondial d’emploi, les crises économiques et financières, et les catastrophes dévastatrices causées par le réchauffement climatique mondial. Il mettra à profit la tenue prochaine de la campagne électorale nationale de 2010 pour élargir l’ordre du jour de son plaidoyer.

Gender at Work en partenariat avec le projet DSS de la Mitra Service Society
Titre du projet: Initiative de responsabilité pour la subsistance des femmes Dalit (voir profil)
Pays : Inde
Description: Les femmes Dalit, les plus pauvres des pauvres de l’Inde, sont victimes d’une triple discrimination : celle de la classe, celle de la caste et celle du sexe. Le projet vise à constituer un réseau stratégique entre les organisations de femmes de Dalit et les organisations qui travaillent en faveur des droits des femmes Dalit dans deux Etats, en vue d’intégrer les opinions et les perspectives des femmes Dalit dans les mécanismes de responsabilité sociale et le droit au plaidoyer dans le domaine alimentaire.

Women and Children Legal Research Foundation
Titre du projet: Accès au droit à la propriété, à l’héritage et à la terre pour les femmes (voir profil)
Pays : Afghanistan
Description: Si une attention approfondie a été accordée à la question de la violence contre les femmes en Afghanistan, le déni des droits économiques des femmes – et particulièrement des droits de propriété, à l’héritage et à la terre – a été largement passé sous silence, malgré les liens étroits existants entre la violence à l’égard des femmes et l’insécurité au niveau des droits économiques. Dans le cadre d’une approche holistique des droits de la femme, le projet cherche à renforcer leurs droits dans ces domaines, lesquels, malgré certaines protections juridiques en vertu de la Sharia, sont déniés par les pratiques et coutumes traditionnelles.

Association of Community Radio Broadcasters Nepal
Titre du projet : Promouvoir l’égalité des sexes au sein et grâce aux radios communautaires au Népal (voir profil)
Pays : Népal
Description: Reconnaissant le pouvoir de transformation et l’importante influence des émissions radio au Népal, ainsi que la responsabilité sociale d’une telle influence, le projet vise à sensibiliser sur les droits des femmes en institutionnalisant une politique sensible au genre dans l’ensemble des 164 stations de radio membres ainsi que dans la production et la diffusion de programmes de radio spéciaux.

Pacific Islands Forum Secretariat
Titre du projet: Fonds catalytique pour l’égalité des sexes dans les Petits Etats insulaires (voir profil)
Pays: Iles Cook, Kiribati, Niue, Nauru, République des Iles Marshall Islands et Tuvalu
Description: Le projet est fondé sur la constatation que, dans les Petits Etats insulaires, les plans d’action stratégiques en faveur de l’égalité des sexes sont confrontés à des difficultés d’exécution, en raison des capacités limitées et des environnements vulnérables. Le projet apportera donc une aide spéciale aux pays participants, afin de leur permettre d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action en vue de promouvoir l’autonomisation politique et économique des femmes, destiné à venir en complément de leurs Plans nationaux de développement stratégique.

Europe et Asie centrale

KULT Assocation en partenariat avec la BH Experts Association (BHXP)
Titre du projet : Renforcer les jeunes femmes dirigeantes au sein des associations de jeunes et leur rôle en tant qu’actrices de la société civile (voir profile)
Pays : Bosnie-Herzégovine
Description: Le projet s’attachera à donner aux jeunes femmes des municipalités sous-développées de Bosnie-Herzégovine les moyens de jouer un rôle actif dans la création et la mise en application de stratégies en faveur des jeunes au niveau gouvernemental local. Il peut potentiellement donner à une masse critique de jeunes femmes dirigeantes les moyens d’influer sur les questions publiques, de développer leurs communautés locales et d’émerger en tant que partenaires à part entière des processus de prise de décisions politiques aux niveaux local et national.

Regional Public Organization Center for Migration Studies en partenariat avec le Centre d’information et juridique « Migration et loi » du Fund Tajikistan
Titre du projet : Partenariat stratégique pour promouvoir les droits et renforcer les opportunités des femmes migrantes en Russie (voir profil)
Pays :Tajikistan
Description: Le projet vise à améliorer les conditions de vie des femmes migrantes, notamment celles qui migrent avec des enfants et celles qui travaillent dans les services informels/domestiques. Voulant contrebalancer l’attention écrasante accordée à la migration masculine, ce programme offre une opportunité de répondre aux besoins spécifiques des femmes migrantes d’Asie centrale, souvent exclues de la société russe à cause de leur race et de leur ethnicité.

All Ukrainian Network of People Living with HIV
Titre du projet : Genre et VIH : du paternalisme vers une participation active (voir profil)
Pays : Ukraine
Description: Le projet vise à intégrer des approches sensibles au genre dans les programmes sur le VIH aux niveaux local, régional et national, ainsi qu’à prendre en compte les besoins et perspectives des femmes vivant avec le VIH lors de la rédaction et de l’application des politiques qui les touchent. La proposition s’attache en outre à assurer l’égalité des sexes en facilitant l’accès aux services éducatifs, médicaux, sociaux, psychologiques et juridiques.

Women’s Space en partenariat avec Bibija
Titre du projet : La décennie des Roms : l’égalité des chances pour les femmes et hommes Roms (voir profil)
Pays: Serbie
Description: Le projet vise à appuyer la création de cinq Plans locaux d’action dans cinq villes différentes de Serbie, qui appuieront des solutions systématiques pour améliorer le statut des femmes Roms. Il se focalise spécifiquement sur les points de convergence entre la CEDAW et le Cadre décennal pour les Roms de Serbie, et s’attache à répondre aux besoins spécifiques des femmes Roms, qui sont victimes de la discrimination sur la base de l’ethnicité et du genre.

Bénéficiaires des subventions de mise en application

Le Fonds pour l’égalité des sexes géré par ONU Femmes a annoncé en juillet 2010 une allocation de plus de 27,5 millions de dollars E.U. à des bénéficiaires de 13 pays, les montants des subventions pouvant aller jusqu’à 3 millions de dollars E.U. chacun. Les subventions rentrent dans la catégorie de Subventions de mise en application du Fonds, qui visent à accélérer les actions sur les lois et politiques nationales visant à promouvoir l’égalité des sexes. (Voir les profils de tous les bénéficiaires.)

Afrique (3) | Amériques et Caraïbes (4) | Etats arabes (1) | Asie et Pacifique (3) | Europe et Asie centrale (2)

Afrique

RCN Justice et Democratie et Association HAGURUKA pour les défense des droits des femmes et des enfants
Titre du programme : Au-delà de la sensibilisation : modifier l’équilibre du pouvoir social en vue de permettre aux femmes d’accéder à la terre (voir profil)
Pays: Rwanda
Montant: 2.000.000 de dollars E.U.
Partenaires additionnels : The Gender Monitoring Office et AVEGA
Description: Dans le Rwanda de l’après-génocide, ce programme appuie le droit des femmes à la terre dans les systèmes de justice coutumiers et officiels au niveau local. Ces deux organisations majeures s’attaquent à la résistance sociale généralisée contre la propriété foncière par les femmes, par le biais d’un réseau d’assistance juridique mobile sophistiqué, qui appuiera 100.000 demandeuses et grâce à l’engagement actif et à un dialogue avec les hommes et les dirigeants traditionnels. Le programme dotera les dirigeants des communautés de 840 villages des outils et ressources nécessaires pour appuyer les revendications effectives des femmes à la terre, à l’héritage et à la participation économique aux niveaux officiels et officieux. Il permettra en outre de renforcer la responsabilité et les mécanismes de contribution, de manière à ce que la législation locale et les plans de développement au niveau sectoriel reflètent, intègrent et luttent contre les différents problèmes, tels que les pratiques coutumières discriminatoires autour du mariage et de l’héritage des terres, auxquelles les femmes rurales sont confrontées.

Ellen Johnson Sirleaf Market Women’s Fund
Titre du programme: Programme concernant les marchés du SMWF (voir profil)
Pays : Libéria
Montant : 3.000.000 de dollars E.U.
Partenaires additionnels : Ministères des Travaux publics, du Genre et du Développement, et de la Santé et de l’Education ; Liberia Marketing Association
Description: Dans toute l’Afrique, les femmes des marchés, dont beaucoup sont également des agricultrices, forment la base des économies nationales, tout en étant toutefois confrontées à des contraintes généralisées qui les empêchent de progresser au niveau économique. Au Libéria, 18 marchés détruits et endommagés par la guerre seront restaurés ou construits dans des installations élargies et améliorées, qui répondent également aux priorités les plus urgentes des femmes des marchés, notamment les soins de santé, le renforcement des compétences de gestion, l’alphabétisme, l’éducation préscolaire et les soins pour leurs enfants. Si les conditions régnant sur les marchés du Libéria sont extrêmes, les femmes et les commerçants des marchés de toute l’Afrique sont confrontés à des situations et problèmes similaires. Ce programme aura un impact direct sur 9.000 femmes des marchés et leurs familles, et permettra de mettre en place un prototype de marché hautement efficace, pouvant potentiellement être reproduit dans toute la région.

Zimbabwe Women’s Resource Centre and Network (ZWRCN)
Titre du programme : Programme de budgétisation tenant compte des questions de genre et d’autonomisation des femmes (voir le profil)
Pays : Zimbabwe
Montant : 1.680.939 de dollars E.U.
Partenaires additionnels: Ministère des Affaires des femmes, du Genre et du Développement de la communauté ; des Finances ; de la Planification économique et de la Promotion des investissements ; Conseil de la consommation du Zimbabwe, autres OSC
Description: Ce programme a une approche de la budgétisation tenant compte des questions de genre (GRB) venant à la fois « du haut » et « du bas », en fournissant une formation technique aux responsables gouvernementaux sur la GRB, en faisant pression afin que les allocations budgétaires destinées à financer les priorités des femmes soient augmentées dans 32 ministères sectoriels et en travaillant avec les organisations de la société civile à contrôler les budgets tenant compte des questions de genre et les mécanismes de responsabilité. Dans les conditions politiques fragiles qui sont celles du Zimbabwe, le programme permettra de doter les ministères ciblés des outils et des stratégies nécessaires pour répondre directement aux besoins de 15.000 femmes vivant dans la pauvreté. De plus, par le biais de réunions et de plateformes communautaires et au niveau local, le programme défendra l’adoption de lois en vue d’augmenter de manière significative le nombre de femmes occupant des postes de décisions politiques liés aux budgets et aux politiques de budgétisation.

Amérique et Caraïbes

Secretaría Especial de Políticas para las Mujeres – SPM (Secrétariat spécial pour les politiques en faveur des femmes) et SOS Corpo – Instituto Feminista para la Democracia (Institut féministe pour la démocratie)
Titre du programme : Plus de droits et plus de pouvoir pour les femmes brésiliennes (voir profil)
Pays: Brésil
Partenaires additionnels: National Association of NGOs for Women’s Policies, National Council on Women’s Rights; Instituto de la Mujer Negra, Gélèdes, et autres OSC
Montant: 3.000.000 de dollars E.U.
Description: Ce partenariat stratégique entre le gouvernement et diverses organisations travaillant à promouvoir les droits de la femme vise à garantir l’égalité des sexes et raciale, les protections sociales et l’accès au marché du travail par les femmes, notamment par les travailleuses domestiques afro-brésiliennes – dont 76% travaillent sans contrats légaux. Le programme créé un canal permettant d’intégrer directement les priorités des femmes afro-brésiliennes dans les processus gouvernementaux, d’augmenter de 20% l’investissement public effectué dans les politiques en faveur des femmes, de promouvoir des politiques de promotion du bien-être des femmes travaillant dans le secteur informel, et d’établir des mécanismes de contrôle budgétaire qui influeront à terme sur la vie de 43 millions de femmes brésiliennes.

Equidad de Género: Ciudadanía, Trabajo y Familia (Egalité des sexes : citoyenneté, travail et famille)
Titre du programme : Renforcer la participation politique des femmes et promouvoir un ordre du jour de l’autonomisation économique (voir profil)
Pays : Mexique
Partenaires additionnels : The National Women’s Institute; Simone de Beauvoir Institute, Mujeres Trabajadoras Unidas, et d’autres OSC.
Montant : 2.295.000 de dollars E.U.
Description: Au Mexique, Equidad de Género travaillera à accroître le nombre de femmes occupant des postes de prise de décisions dans 10 Etats. En coordination avec le gouvernement et le secteur privé, et s’appuyant sur les réseaux existants d’organisations de femmes, plus de 6.000 femmes politiques, de jeunes et de femmes autochtones constitueront des réseaux municipaux et étatiques, où ils seront coachés et guidés par un mentor en vue de défendre les ordres du jour sur la gouvernance tenant compte des questions de genre. Associé à une communication stratégique et des campagnes publiques d’information, le programme vise à augmenter de 25% le nombre de femmes siégeant au sein des congrès des Etats et des bureaux de haut niveau de l’Etat, et établit un groupe de 1.700 femmes politiques en vue de lancer activement des politiques économiques favorables aux femmes, visant notamment à améliorer les salaires, les conditions de vie et la reconnaissance du travail de soins.

Asociación Coordinadora de la Mujer (Bureau de coordination des femmes)
Titre du programme : Les femmes boliviennes dans le processus de changement : un cadre politique favorisant l’égalité des sexes (voir profil)
Pays: Bolivie
Partenaires additionnels : Consejo Nacional de Ayllus y Marqas del Qollasuyu CONAMAQ, Confederación Nacional de Mujeres, Indigenas y Originarias Bartolina Sisa, Federación departamental de Cooperativas Mineras de La Paz, Centro Afro Boliviano para el Desarrollo Integral, Asociación de Organización de Productores Agroecologicos de Bolivia AOPEB, Secrétariat d’Etat à l’Egalité des chances (au sein du ministère de la Justice), et autres OSC
Montant : 2.474.134 de dollars E.U.
Description : Dans la période de transformation sociétale faisant suite à l’élection du premier Président bolivien d’origine autochtone, diverses organisations de femmes coordonneront une plateforme politique commune pour promouvoir les droits des femmes boliviennes, y compris des femmes autochtones, rurales, urbaines et de descendance africaine, des travailleuses indépendantes, domestiques et des mines, dans le contexte de la réforme juridique de grande envergure en cours. Adoptant une approche multiculturelle, une alliance de 19 organisations de femmes travaillera avec l’Assemblée nationale en vue de promouvoir la mise à jour de sept lois nationales et de proposer 20 lois sexospécifiques en vue d’inscrire l’autonomisation des femmes dans le nouveau cadre juridique. Cette alliance, qui établit un précédent dans tous les secteurs, fera participer directement 200.000 femmes et, grâce à la mobilisation juridique et des programmes de radio multilingues (Aymara, Quechua and Spanish), aura un impact indirect sur trois millions de femmes boliviennes et leurs communautés.

Bureau of Women’s Affairs et Dispute Resolution Foundation
Titre du programme: Autonomisation économique et politique des femmes jamaïquaines : la manière de s’en sortir (voir profil)
Pays : Jamaïque
Partenaires additionnels : OSC, dont le Sistren Theater Collaborative et des instituts de recherche
Montant : 1.729.537 de dollars E.U.
Description: Ce programme édifie une initiative à base élargie afin d’institutionnaliser l’intégration du genre au sein des ministères gouvernementaux, des organisations publiques et du secteur non lucratif, en mettant un accent important sur la justice pour les femmes, le règlement des conflits et l’établissement de la paix. Le partenariat entre le gouvernement les ONG permet d’appliquer des stratégies novatrices dans les secteurs publics et privés, qui visent à amener au moins 90% des ministères du gouvernement participants et la moitié des entreprises privées et organisations à adopter des politiques tenant compte des questions de genre. En facilitant la formation en matière de leadership, les programmes de mentorat et la création d’associations professionnelles destinées aux travailleurs informels, le programme assurera une plus grande sécurité économique à plus de 10.000 travailleuses, permettra d’augmenter le nombre de femmes se présentant à des fonctions politiques de 20% et d’atteindre 50.000 femmes et filles.

Etats arabes

Ministre du Travail et The Social Research Center- The American University in Cairo
Titre du programme: Initiative Salheya pour l’autonomisation économique des femmes (voir profil)
Pays : Egypte
Montant : 2.400.000 de dollars E.U.
Partenaires additionnels : Ministère de l’Investissement; autres OSC
Description: En Egypte, le gouvernement renforcera son engagement en faveur des femmes qui travaillent en expérimentant un modèle en vue d’augmenter les opportunités des femmes au niveau de la création d’entreprise et de la carrière : le Sceau de l’égalité des sexes, une certification volontaire destinée aux entreprises adhérant à un certain nombre de normes au niveau du recrutement, de la formation et de la promotion des femmes. Ce programme établit également des systèmes de contrôle des données, en vue de promouvoir des protections sociales ciblées pour 13.000 femmes qui travaillent, d’aider de manière proactive les jeunes femmes diplômées à répondre aux besoins du marché du travail et à renforcer la législation liée au travail. A terme, le programme facilitera la reproduction à grande échelle de la Stratégie d’appui et d’autonomisation des travailleuses égyptiennes ainsi que l’institutionnalisation du Sceau de l’égalité des sexes en tant qu’outil d’audit en matière de genre pour les entreprises privées et publiques au niveau national.

Asie et Pacifique

All-China Women’s Federation (ACWF)
Titre du programme : Participation politique sur un pied d’égalité pour les femmes chinoises (voir profil)
Pays : Chine
Partenaires additionnels : National Working Committee on Children and Women (NWCCW), Département de l’Organisation du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), ministère des Affaires civiles (MOCA), Ecole centrale du Parti (CPS) sous l’égide du PCC, entre autres.
Montant : 2.456.934 de dollars E.U.
Description: Le programme de la Chine cible directement plus de 5.300 décisionnaires politiques individuels, membres de comités de villages, fonctionnaires et membres de la société civile, et médias afin d’accroître le nombre et l’efficacité des femmes aux postes de pouvoir politique. Le plaidoyer et la formation au niveau législatif permettront d’obtenir l’appui des législateurs stratégiques ainsi que des responsables gouvernementaux de haut niveau en vue de l’adoption de lois et de politiques en faveur de l’égalité des sexes, instaurant notamment des quotas et l’égalité de l’âge de la retraite pour les hommes et les femmes. Mis en œuvre dans quatre provinces et une municipalité, le programme permet de renforcer les capacités des femmes à participer et à influencer les organes législatifs et les comités de villages, et d’intégrer des mécanismes en faveur des femmes à tous les niveaux, en vue d’évaluer la situation au niveau de la participation et des droits politiques des femmes. S’il s’avère efficace, ce programme peut potentiellement servir de base au prochain Programme 2011-2012 du gouvernement chinois pour le développement des femmes chinoises.

Cambodia Health Education Media Services (CHEMS) et Cambodian HIV/AIDS Education and Care (CHEC)
Titre du programme : Renforcer les opportunités économiques de subsistance des femmes pauvres et de 1300 femmes séropositives (voir profil)
Pays : Cambodge
Partenaires additionnels : Bureau des gouverneurs, Départements de la Santé et des Affaires des femmes ; organisations communautaires de femmes locales
Montant: 1.171.745 de dollars E.U.
Description: Dans un pays qui compte les taux de VIH parmi les plus élevés d’Asie, le programme du Cambodge associe les campagnes de sensibilisation multimédia axées sur la santé et d’éducation publique aux opportunités économiques et de développement du leadership en faveur des femmes séropositives. Ensemble, CHEM et CHEC visent à assurer l’accès à l’emploi en renforçant les compétences au niveau du développement des micro-entreprises, tout en fournissant des services de conseil, d’orientation et d’éducation basée sur les droits en matière de genre et de VIH. Le programme permettra de donner à plus de 2.000 femmes pauvres et séropositives les moyens de diriger des activités de projets et de plaidoyer. Il permettra également de renforcer les capacités des ONG et des organisations communautaires locales en vue d’élargir leurs moyens d’existence, leur crédit et les programmes de mobilisation contre le VIH, amplifiant encore le rôle joué par les femmes séropositives dans les processus d’autonomisation économique.

Professional Assistance for Development Action (PRADAN) et JAGORI
Titre du programme : Aider les femmes des régions pauvres de l’Inde à accéder, actualiser et entretenir l’objectif mandaté du NPEW (Lire le profil)
Pays : Inde
Partenaires additionnels : National Institute of Rural Development
Montant : 2.549.974 de dollars E.U.
Description: S’appuyant sur les avancées économiques limitées obtenues par les programmes gouvernementaux à grande échelle pour favoriser l’emploi et le crédit des femmes pauvres et marginalisées, PRADAN et JAGORI intègrent un élément manquant lié à l’autonomisation à ces initiatives, et travaillent dans les poches de pauvreté endémiques au sein des communautés Dalit et tribales de 30 districts, en vue de sensibiliser 300.000 femmes sur leurs droits, de renforcer leur participation aux structures de gouvernance locales et d’aider les jeunes dirigeants à résister et à remettre en cause la discrimination et les violations. Le programme permet d’augmenter encore l’accès aux opportunités de subsistance en renforçant les capacités du gouvernement local et des responsables des banques à répondre aux demandes de droits légalement mandatés avancées par les femmes. Le programme permettra de mettre en place un nouveau modèle intégré d’autonomisation économique et politique pour les femmes, pouvant potentiellement mettre la vie des femmes au centre des programmes gouvernementaux à grande échelle.

Europe et Asie centrale

Gender Center of the Federation of Bosnia and Herzegovina et SNV Netherlands Development Organisation, BiH Office
Titre du programme : Localiser le genre (voir profil)
Pays : Bosnie-Herzégovine
Partenaires additionnels: Conseils municipaux, commissions, et départements du maire; partenariats des OSC
Montant : 1.472.340 de dollars E.U.
Description: Ce programme permettra de mettre en place un cadre hautement coordonné en vue de réaliser des évaluations des besoins fondés sur le sexe et d’assurer l’application du Plan d’action national sur l’autonomisation des femmes dans 10 municipalités rurales et urbaines. Le programme permettra d’augmenter le nombre de Commissaires municipaux du genre chargés d’intégrer une démarche tenant compte des questions de genre dans les politiques et procédures de fonctionnement municipales et d’organiser des plateformes à parties prenantes multiples, composées de représentants des secteurs public, des entreprises et de la société civile de chaque municipalité. Il établira en outre un mécanisme de coordination effectif en faveur de plus de 25.000 femmes (y compris des femmes Roms, déplacées et des jeunes femmes) afin de participer à un audit de la législation existante et à l’élaboration ultérieure des politiques locales afin de renforcer les droits politiques et économiques des femmes dans des domaines tels que l’utilisation de la terre, la planification des transports, la budgétisation tenant compte des questions de genre et la garantie de la sécurité physique.

Women Support Center (WSC) et Women-Entrepreneurs Support Association (WESA)
Titre du programme : Responsabilité gouvernementale et participation du mouvement des femmes en faveur de l’autonomisation politique et économique des femmes (voir profil)
Pays : Kirghizistan
Partenaires additionnels : OSC, dont le Centre pour le développement rural « RDC-Elet », Amazona, New Wave (jeunes femmes dirigeantes)
Montant : 1.290.991 dollars E.U.
Description: Au Kirghizistan, pays où le mouvement en faveur des droits des femmes est confronté à des obstacles majeurs dans le contexte des soulèvements politiques et du conflit ethnique, ce programme s’attachera à renforcer la participation des organisations de la société civile pour ce qui est de contrôler la réalisation des engagements pris par le pays au niveau de l’égalité des sexes. Le programme, qui a un impact direct sur plus de 40.000 personnes déplacées dans leur propre pays, dirigeants communautaires, représentants des gouvernements locaux, militants de la société civile et membres de la communauté, favorisera également la législation sensible au genre, en vue de promouvoir la participation politique des femmes et des moyens d’existence durables, notamment pour répondre à l’augmentation de la violence à l’égard des femmes dans le contexte du conflit.