Divulgation des rapports d’audit interne

Politiques en matière de divulgation

ONU Femmes est attachée à la transparence organisationnelle. Conformément à la décision 2012/10 de son Conseil d’administration, ONU Femmes publie les rapports d’audit préparés par le Bureau de l’audit et des enquêtes (BAE) du PNUD entre le 1er décembre 2012 et le 31 décembre 2017, ainsi que les rapports d’audit préparés par le Service d’audit interne (SAI) des Services indépendants d’évaluation et d’audit à compter du 1er janvier 2018.

Les questions concernant la divulgation des rapports d’audit interne doivent être adressées à la .

Notations d’audit

Sur la base de ses résultats d’audit, le SAI attribue une « notation d’audit » pour chacun des domaines évalués lors d’un audit, ainsi qu’une notation globale pour l’unité opérationnelle auditée. Le SAI utilise quatre catégories de notation : « satisfaisant » ; « partiellement satisfaisant/quelques améliorations nécessaires » ; « partiellement satisfaisant/amélioration majeure nécessaire » ; et « insatisfaisant ». Une définition de chacune des notations d’audit est donnée ci-dessous.

  • Pour les rapports daudit interne publiés depuis le 1er décembre 2012 : conformément à la décision 2012/10 du Conseil d’administration d’ONU Femmes de novembre 2012 du Conseil d’administration d’ONU Femmes, tous les rapports d’audit publiés par le Bureau de l’audit et des enquêtes (BAE) du PNUD depuis le 1er décembre 2012 et tous les rapports d’audit publiés par le Service d’audit interne (SAI) depuis le 1er janvier 2018 sont rendus public sur cette page Internet un mois après leur publication en interne.  
  • Pour les rapports daudit interne publiés avant le 1er décembre 2012 : la divulgation des rapports d’audit interne aux États membres et aux donateurs admissibles est régie par la décision du Conseil d’administration d’ONU Femmes 2012/10. Selon cette décision, les rapports d’audit interne publiés avant le 1er décembre 2012 peuvent être divulgués, sur demande et sous réserve de confidentialité, à un État membre ou à une organisation intergouvernementale donatrice, si les rapports d’audit interne portent sur un projet auquel celle-ci contribue financièrement. Les demandes d’accès aux rapports d’audit interne doivent être adressées par écrit à la Directrice exécutive d’ONU Femmes, avec une copie au directeur des Services indépendants d’évaluation et d’audit (SIEA), en indiquant la raison et la finalité de la demande et en confirmant le respect des procédures de divulgation des rapports d’audit interne, y compris la confidentialité.

Notations d’audit – Définitions

  • Une notation « satisfaisant » signifie que les contrôles internes, la gouvernance et les processus de gestion des risques ont été correctement établis et fonctionnent de manière adéquate ; l’audit n’a révélé aucun problème important. Bien que tous les bureaux d’ONU Femmes s’efforcent en permanence d’améliorer leurs contrôles, leur gouvernance et leur gestion des risques, on s’attend à ce que cette meilleure notation possible ne soit atteinte que par un nombre limité d’unités opérationnelles.
  • Une notation « partiellement satisfaisant/quelques améliorations nécessaires » signifie que les contrôles internes, la gouvernance et les processus de gestion des risques ont été globalement établis et fonctionnent, mais qu’ils nécessitent une certaine amélioration ; l’audit a révélé un ou plusieurs problèmes qui doivent être résolus. Les problèmes identifiés par l’audit ont peu d’incidence sur la réalisation des objectifs de l’entité/du domaine audité(e). On s’attend à ce que la majorité des unités opérationnelles entrent dans cette catégorie de notation.
  • Une notation « partiellement satisfaisant/amélioration majeure nécessaire » signifie que les contrôles internes, la gouvernance et les processus de gestion des risques ont été établis et fonctionnent, mais qu’ils nécessitent des améliorations majeures ; l’audit a révélé plusieurs problèmes qui doivent être résolus. Les problèmes identifiés par l’audit pourraient avoir une incidence importante sur la réalisation des objectifs de l’entité ou du domaine audité(e). On s’attend à ce que quelques unités opérationnelles entrent dans cette catégorie.
  • Une notation « insatisfaisant » signifie que les contrôles internes, la gouvernance et les processus de gestion des risques ne sont pas établis ou ne fonctionnent pas de manière adéquate ; l’audit a révélé des problèmes importants qui doivent être résolus en priorité afin de ne pas compromettre la réalisation des objectifs de l’entité auditée. Compte tenu de l’environnement dans lequel évolue ONU Femmes, il est inévitable qu’un petit nombre d’unités opérationnelles confrontées à de sérieux défis entrent dans cette catégorie.