4 résultats trouvés
1 - 4 de 4 résultats

Nouvelles perspectives sur le programme pour les femmes et la paix et la sécurité pour la prochaine décennie

lundi 30 novembre 2020

Cette courte série reconnaît que, malgré les progrès réalisés, nous devons établir un pont plus solide entre les travaux scientifiques empiriques, les nouvelles directions politiques et les pratiques réelles sur le terrain. Elle cherche à combler cette lacune et à contribuer à la réalisation du programme pour les femmes et la paix et la sécurité en encourageant des politiques et pratiques fondées sur des données factuelles.

Étude de la vulnérabilité des prostituées à l'infection par le VIH et de la dynamique de la transmission du VIH/sida parmi celles-ci dans le contexte palestinien

mercredi 1 juin 2011

Appuyée par ONU Femmes, l'étude Exploring the Dynamics and Vulnerabilities of HIV Transmission Amongst Sex Workers in the Palestinian Context (Étude de la vulnérabilité des prostituées à l'infection par le VIH et de la dynamique de la transmission du VIH/sida parmi celles-ci dans le contexte palestinien) vise à souligner l'importance du renforcement de la politique nationale actuelle relative au VIH/sida dans les territoires palestiniens occupés (tpo), à dissiper les préjugés liés à la prostitution, ainsi qu'à appeler à intensifier les efforts de prévention de l'exploitation sexuelle et de soutien à la réintégration des prostituées.

Rapport d’évaluation du Programme Sabaya dans les territoires palestiniens occupés

lundi 1 mars 2010

Lancé en 2004 en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Sabaya était le plus important programme de l'UNIFEM (désormais ONU Femmes) dans les territoires palestiniens occupés, bénéficiant à plus de 25.000 femmes palestiniennes rurales et marginalisées de Cisjordanie et de la Bande de Gaza.

Libérer le potentiel des commerçantes transfrontières informelles pour transformer le commerce intra

lundi 1 mars 2010

Autonomiser les femmes travaillant dans le commerce transfrontière informel a un effet multiplicateur positif sur la réduction de la pauvreté, la croissance économique, les revenus gouvernementaux et la création d'emplois, entre autres facteurs. En Afrique, par exemple, la contribution des commerçantes informelles au PIB national compte pour 64% de la valeur ajoutée au niveau commercial au Bénin, pour 46% au Mali et pour 41% au Tchad.

1 - 4 de 4 résultats