News
Articles
1375 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
Sujet
Pays
1 - 20 de 1375 résultats

Déclaration de Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

mardi 24 novembre 2020

Si la volonté existe, il y a moyen de mettre fin à la violence à l’égard des femmes.

Les conséquences de la COVID-19 : le Liban

jeudi 19 novembre 2020

Une affaire inédite pourrait enfin ouvrir les portes de la justice pour les travailleuses migrantes employées comme domestiques au Liban

Le micro est à : La parole est aux femmes actives en première ligne dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes pendant la COVID-19

jeudi 19 novembre 2020

De concert avec ONU Femmes, nos partenaires des Nations Unies œuvrent pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles. Écoutez les récits de dirigeantes participant à des programmes des Nations Unies mis en œuvre dans de nombreux pays, du Kosovo jusqu’au Kenya : elles mettent en évidence ce dont elles ont besoin pour mettre fin à l’escalade de la violence, dépasser la crise de la COVID-1 puis reconstruire sur de nouvelles bases.

Le micro est à : Aisha, Kenya

mercredi 18 novembre 2020

Aisha, 12 ans, vit désormais dans un refuge dans la région côtière du Kenya, avec 34 autres enfants qui ont subi de la violence basée sur le genre. Lorsque les écoles ont fermé à cause de la pandémie de COVID-19, ces filles ont été victimes d’abus sexuels chez elles.

Passez à l’action : 10 manières d’agir pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, même pendant une pandémie

mercredi 18 novembre 2020

Mettre fin à la violence à l’égard des femmes est l’affaire de toutes et tous. Voici exactement dix manières de changer les choses, en toute sécurité et avec l’impact voulu.

Les conséquences de la COVID-19 : la Thaïlande

mercredi 18 novembre 2020

Pour les travailleuses et travailleurs de première ligne qui répondent aux appels passés au numéro d’urgence, la charge de travail a doublé, tout autant que leur propre stress émotionnel.

Les conséquences de la COVID-19 : Le Népal

mercredi 18 novembre 2020

Les droits fonciers des femmes sont essentiels pour leur indépendance économique et l’accroissement de leur pouvoir de décision dans les familles. Les recherches effectuées dans de nombreuses régions du monde montrent que l’absence de droits fonciers rend les femmes plus vulnérables à la violence basée sur le genre. Dhana, qui est âgée de 38 ans, est l’une des 218 victimes de la violence sexiste qui ont reçu l’aide vitale du projet « Fourniture d’une aide juridique d’urgence aux victimes de la violence sexiste dans le cadre de la COVID-19 » dirigé par le Forum pour les femmes, le droit et le développement au Népal.

Les conséquences de la COVID-19 : La Bolivie

mercredi 18 novembre 2020

Yobanca Fernandez Flores est une activiste des droits des femmes depuis plus de 35 ans. Elle est également la présidente nationale de Promotrices communautaires de la prévention des violences basées sur le genre en Bolivie. Avec des centaines de dirigeantes du pays, les promotrices communautaires ont formé un réseau d’activistes qui apportent un soutien direct aux victimes et aux survivantes des violences basées sur le genre pendant la pandémie de COVID-19.

Les conséquences de la COVID-19 : l’Albanie

mercredi 18 novembre 2020

Jana Kote* et ses trois enfants ont vécu avec un mari et un père violent pendant 12 ans jusqu’à ce qu’ils reçoivent le soutien d’une organisation locale, le Centre des droits de l’homme dans la démocratie, basé à Tirana, la capitale de l’Albanie.

Les conséquences de la COVID-19 : Le Malawi

mercredi 18 novembre 2020

Outre le stress économique et social, les mesures de restriction des déplacements et d’isolement durant la pandémie de COVID-19 ont accru la vulnérabilité des femmes et des filles aux violences sexuelles et sexistes en Afrique orientale et australe. Cette situation survient au moment même où les services de soutien sont perturbés.

Le micro est à : Teodora Stojilković, Serbie

mercredi 18 novembre 2020

Teodora Stojilković, 18 ans, est étudiante et activiste des droits des femmes à Bujanovac, en Serbie. Elle était auparavant l’une des ambassadrices de la campagne « Women Talk » (Les femmes s’expriment) soutenue par ONU Femmes.

Le micro est à : Aras Kocaoğlan, Turquie

mercredi 18 novembre 2020

Aras Kocaoğlan est directeur marketing et fondateur d’un compte Instagram, Turkish Dictionary, qui est suivi par près de 400 000 personnes en Turquie et ailleurs dans le monde. Au côté d’ONU Femmes, Kocaoğlan crée des débats sur les médias sociaux sur le fait que les proverbes et expressions turcs qui discriminent les femmes et les filles sont toujours très couramment utilisés.

Le micro est à : Aida Nour ElDin, Égypte

mercredi 18 novembre 2020

Nour ElDin est la présidente de l’Association des femmes pour le développement (WDA), une organisation de la société civile communautaire spécialisée dans la fourniture de différents services aux survivantes de la violence et à la sensibilisation de la communauté dans la ville méditerranéenne d’Alexandrie, en Égypte.

Le micro est à : Naruthai Tansukasem, Thaïlande

mercredi 18 novembre 2020

Naruthai Tansukasem, qui a 20 ans, est devenue chanteuse dans le groupe féminin « Siamese Kittenz » à l’âge de 12 ans, animée par une passion pour la scène et la danse. Après être restée dans ce groupe pendant six ans, elle l’a quitté à cause du harcèlement en ligne qui, bien que très courant, ne fait souvent l’objet d’aucune mesure de la part de l’industrie du spectacle.

Nous sommes de la Génération Égalité : Les championnes de la lutte contre la violence à l’égard des femmes

mercredi 18 novembre 2020

Pour la campagne annuelle « 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre », nous faisons le portrait de quelques-unes des personnes leaders et avant-gardistes qui ont joint leur voix au mouvement Génération Égalité d’ONU Femmes, et qui agissent pour combattre la violence à l’égard des femmes et des filles.

Thème de la Journée internationale des femmes – « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 »

mardi 10 novembre 2020

ONU Femmes annonce que le thème de la Journée internationale des femmes (IWD 2021) qui se tiendra le 8 mars 2021 sera : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ».

20 ans après, un changement radical s’impose pour inclure concrètement les femmes dans les processus de paix et le pouvoir politique

jeudi 29 octobre 2020

Alors que 2 milliards d’habitants dans le monde entier luttent pour survivre dans des zones en proie à des conflits armés au milieu d’une pandémie mondiale, les femmes, qui sont affectées de manière disproportionnée par de tels conflits et jouent un rôle clé en tant que médiatrices et bâtisseuses de la paix, demeurent largement exclues des processus formels de paix et des structures de pouvoir post-conflits, comme le montre un nouveau rapport des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Où je me tiens : « Apprendre aux filles à lire et à écrire est pour moi l’un des moyens les plus efficaces pour changer les choses. »

mardi 20 octobre 2020

Rimu Sultana Rimu sait que l’éducation, c’est le pouvoir. En tant que jeune activiste rohingya vivant à Cox’s Bazar, l’un des plus vastes camps de réfugiés au monde, elle a fait de l’alphabétisation sa mission.

Où je me tiens : « Cela ne sera pas facile... tendre la main, saisir le relais et continuer à courir en avant »

mardi 20 octobre 2020

Fatima Askira est une jeune leader nigériane, activiste et artisane de la paix, née et élevée dans l’épicentre de l’insurrection de Boko Haram. En tant que fondatrice de l’Initiative Borno pour le développement des femmes (« Borno Women Development Initiative ») (Nigeria), elle donne aux femmes et aux filles les moyens de promouvoir la paix dans les communautés touchées par l’extrémisme violent.

Dans les paroles d’Habiba Sarabi : « Notre vision d’un Afghanistan où chaque femme peut vivre en paix et reconnaître ses droits. »

lundi 19 octobre 2020

La Dre Habiba Sarabi, leader pionnière en Afghanistan, est l’une des quatre seules femmes à négocier la paix avec les talibans dans le cadre des pourparlers intra-afghans en cours. Hématologue de formation, elle est devenue activiste pour la paix, politicienne et réformatrice dans la reconstruction de l’Afghanistan. Elle a été ministre de la Condition féminine et est devenue en 2005 la première femme afghane à occuper le poste de gouverneure. Elle continue de jouer un rôle déterminant dans la promotion des droits des femmes et de la consolidation de la paix, à un moment décisif pour son pays.

1 - 20 de 1375 résultats