Où je me tiens : « Si je suis victime de violence, ne devrait-on pas m’inclure dans les débats visant à y mettre fin ?

Hajiya Amina Ahmed est un agent de consolidation de la paix du Nigeria, qui mène son action au-delà des barrières ethniques et religieuses afin d’autonomiser les femmes et d’instaurer des communautés pacifiques. Lors d’une récente visite dans une communauté rurale, elle est parvenue – aux côtés d’autres femmes agents de consolidation de la paix – à convaincre le chef de la communauté de nommer des femmes aux conseils traditionnels.

Date : lundi 14 août 2017

Hajiya Amina Ahmed. Photo: ONU Femmes/Ladi Eguche
Hajiya Amina Ahmed. Photo: ONU Femmes/Ladi Eguche

Quote

Dans les situations de conflit, ce sont généralement les femmes qui sont les plus touchées, mais elles sont exclues des processus de prise de décisions portant sur la paix et la sécurité. Pourquoi est-ce ainsi ? Si je suis victime de violence, ne devrait-on pas m’inclure dans les débats visant à y mettre fin ? Les femmes sont des leaders ; nous sommes des artisanes de la paix. Quand les femmes sont instruites et éclairées, elles ont le potentiel de devenir des modèles dans nos communautés.»

Lisez le récit complet en anglais ►