News
Articles
14 résultats trouvés
1 - 14 de 14 résultats

La technologie au service des réfugiées syriennes vulnérables pendant le confinement lié au Covid-19

mardi 28 avril 2020

En pleine pandémie de coronavirus et alors que s’appliquent toujours les mesures de maintien d’une distance physique minimum, ONU Femmes apporte un soutien urgent, des informations et des services essentiels à plus de 5 700 réfugiés syriens dans les camps de Za’atari et d’Azraq.

Je suis de la Génération Égalité : Saif Dabbas, militant HeForShe en faveur des jeunes

mercredi 26 février 2020

Saif Dabbas, 19 ans, est un membre actif de l’initiative HeForShe en Jordanie, un mouvement solidaire de promotion de l’égalité des sexes piloté par ONU Femmes. Saif promeut le féminisme depuis qu’il a 14 ans et pense que la jeunesse devrait être à l’avant-garde du mouvement de promotion de l’égalité entre les sexes.

Où je me tiens : « Une femme peut et devrait pouvoir travailler »

vendredi 16 août 2019

Au cœur de la communauté rurale de Karak se trouve la ville de Taibeh, où Mona Ahmed Alqkla, âgée de 39 ans, a trouvé un endroit sûr pour sa famille il y a sept ans, après avoir fui le conflit à Dara’a, en Syrie. Elle n’avait jamais eu l’occasion de travailler jusqu’à maintenant. Elle a récemment rejoint le programme de volontariat incitatif en tant que couturière au Centre Oasis de Taibeh, qui a été lancé par le ministère du Développement social en partenariat avec ONU Femmes en mars 2019.

La réforme des lois qui contraignaient les femmes à épouser leurs violeurs est une victoire historique

mardi 16 juillet 2019

Des années de mobilisation collective, de stratégies et d’innovation par les groupes de défense des droits des femmes ont abouti à l’abrogation ou à la réforme de lois archaïques dans la région de l’Afrique du Nord et de l’Asie occidentale.

Les centres communautaires assurent des services essentiels de protection, de prévention et d’accompagnement au profit de femmes et de filles vulnérables en Jordanie.

jeudi 15 novembre 2018

Dunya Khalil et Basma Hamed* sont deux victimes de la violence domestique. Vivant dans des zones rurales et ne disposant que de moyens de subsistance limités tout en ayant à nourrir leurs enfants, elles ont trouvé un accueil et une aide psychosociale au centre pour femmes et jeunes filles d’Ajloun, géré par l’Institut de santé familiale et ONU Femmes avec le soutien généreux du gouvernement du Japon.

Pour les réfugiées syriennes en Jordanie, l’autonomisation passe par l’emploi

vendredi 7 septembre 2018

La Jordanie accueille actuellement 1,3 million de réfugiés, confirmant son leadership humanitaire dans la gestion de la crise des réfugiés syriens. En 2012, ONU Femmes a ouvert sa première Oasis - un centre pour les femmes et les filles réfugiées où elles ont accès à une aide d’urgence et à des services spécialisés dans les cas de violence basée sur le genre dans le camp de réfugiés de Za’atari, au nord de la Jordanie. Au fil du temps, le modèle de l’Oasis a étendu sa portée et son impact pour intégrer des services pluridisciplinaires qui renforcent la résilience et l’autonomisation des femmes. Aujourd’hui, ONU Femmes gère quatre centres Oasis dans deux camps jordaniens, Za’atari et Azraq.

Où je me tiens : « Toujours compter sur ses propres ressources »

lundi 18 juin 2018

Maha Aasi Emm Ala’a, une réfugiée syrienne, est venue au centre pour femmes géré par ONU Femmes dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie, car elle souffrait d’une grave dépression après le décès de son mari.

À travers la Jordanie, des refuges offrent des motifs d’espoir aux survivantes de la violence

jeudi 16 novembre 2017

À seize ans, Maysam Hamed a été incarcérée dans une prison pour femmes en Jordanie. L’accusation qui pesait contre elle était qu’elle s’était évadée de la maison familiale, où elle avait été victime de maltraitance, et qu’elle s’était trouvée dans la rue, ce qui constituait un motif de détention administrative. Ce ne fut-là que le début d’une longue série d’abus dont Hamed n’est parvenue finalement à se libérer que grâce au soutien d’un programme multisectoriel mené conjointement par ONU Femmes, l’UNICEF, le FNUAP et l’Union des femmes de Jordanie.

Le Parlement jordanien abolit la loi qui permettait aux violeurs d’éviter des poursuites judiciaires en épousant leurs victimes

mardi 8 août 2017

Jusqu’à présent, la loi au Royaume de Jordanie permettait à l’auteur d’un viol d’éviter des poursuites judiciaires en épousant sa victime et en vivant avec elle pendant au moins cinq ans. Le 3 août, le Parlement jordanien a pris la décision historique de voter l’abolition de la tristement célèbre « loi sur le viol » – l’article 308 du Code pénal.

Retrouver une nouvelle normalité dans le camp de réfugiés de Za’atari

mardi 20 juin 2017

D’origine syrienne et jordanienne, Hadeel Al-Zoubi, 40 ans, est l’adjointe principale de camp d’ONU Femmes dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie. Elle a rejoint ONU Femmes en 2013, parce qu’elle ressentait le besoin d’aider les personnes touchées par la crise de réfugiés syrienne.

En Jordanie, des camps de football sèment les graines de l’amitié et de la cohésion

lundi 25 juillet 2016

Pour les réfugiées et réfugiés syriens en Jordanie, l’intégration dans la société jordanienne présente de multiples difficultés. La méfiance et les rumeurs affectent la façon dont chaque groupe perçoit l’autre. Un projet d’ONU Femmes a organisé des camps de football destinés aux adolescentes, où des Jordaniennes et des Syriennes nouent des amitiés et bâtissent la cohésion sociale.

Où je me tiens : Zaad Al-khair

vendredi 20 mai 2016

Zaad Al-khair est une réfugiée syrienne de 17 ans vivant dans le camp de réfugiées et réfugiés de Za’atari en Jordanie, qui abrite environ 80 000 Syriens, dont 80 pour cent sont des femmes et des filles.

Des lois types pour lutter contre la traite des personnes dans les États arabes

jeudi 3 mars 2016

Un programme de trois ans en faveur de la lutte contre la traite des personnes soutenu par le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes permet d’activer l’application de la loi contre ce crime en Égypte, en Jordanie et au Maroc.

Les femmes se distinguent à l’occasion du cinquième Salon national de la technologie de Jordanie

mercredi 16 mai 2012

Un salon inauguré par la Princesse Sumaya bint El Hassan de Jordanie a célébré la participation des femmes dans le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) au début du mois. Le 7 mai, le cinquième Salon national de la technologie organisé à l'Université hachémite a accueilli des centaines de visiteurs, venus prendre connaissance des travaux réalisés par plus de 200 étudiants des universités jordaniennes. Un grand nombre de ces travaux sont réalisés dans le cadre d'un programme soutenu par ONU Femmes et visant à promouvoir une plus grande participation des étudiantes dans le domaine des TIC.

1 - 14 de 14 résultats