News
Articles
9 résultats trouvés
1 - 9 de 9 résultats

Écouter, croire, soutenir : l’importance de la santé mentale pour les survivantes de la violence

mardi 5 mars 2019

Pour chaque femme qui a été victime de la violence, la guérison du traumatisme est un processus unique, qui commence toujours par un partage de son histoire. Suite au traumatisme qu’elles ont subi, de nombreuses survivantes souffrent de problèmes émotionnels ou mentaux qui nécessitent un traitement adapté, global et professionnel. Mais trop souvent, ce service de santé essentiel n’est pas disponible ou accessible pour une vaste majorité de survivantes, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Où je me tiens : « Je n’ai jamais abandonné et j’apprends tous les jours »

lundi 4 mars 2019

Selon les dernières données de la Banque mondiale, 1,7 milliard d’adultes dans le monde ne sont toujours pas bancarisés, une proportion de 56 pour cent d’entre eux étant des femmes. La tendance se poursuit en Afrique où près de 95 millions de personnes adultes non bancarisées reçoivent des paiements en espèces en échange de leurs produits agricoles et 65 millions épargnent en ayant recours à des méthodes semi-formelles. Faute d’accès aux services bancaires et de compétences en matière financière – notamment pour épargner, préparer un budget ou gérer l’endettement – les femmes qui sont déjà pauvres n’ont que peu voire aucun moyen d’investir, de bénéficier d’une retraite ou de constituer une réserve pour faire face aux situations d’urgence. En cas de crise humanitaire, ces défis s’aggravent. Esperance Mutegwaraba, âgée de 61 ans, a fui pour échapper au conflit en République démocratique du Congo en 2012, tout comme 30 000 autres réfugiés.

Dans les propos de Emmanuella Zandi Mudherwa : « Je voudrais que chaque survivante soit qualifiée de victorieuse »

mardi 13 novembre 2018

Emmanuella Zandi Mudherwa, âgée de 21 ans, a fondé sa propre organisation à but non lucratif « Ma voisine » à Kinshasa, en République démocratique du Congo, dont le but est d’encourager l’autonomisation des filles par les filles. Elle compte aujourd’hui 12 000 membres dans tout le pays et collabore avec ONU Femmes dans le cadre d’initiatives de sensibilisation à la violence faite aux femmes.

Dans les paroles d’Anny T. Modi : « Les jeunes femmes veulent être considérées comme des actrices et des agents du changement »

lundi 6 août 2018

Anny Tengandide Modi est une jeune mère célibataire de 36 ans qui vit à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Au mois de juillet 2017, elle a rejoint le Réseau des femmes leaders africaines, initiative lancée par ONU Femmes, la Commission de l’Union africaine et la Mission permanente de l’Allemagne. Anny Modi préside en particulier au plaidoyer pour la jeunesse au sein du Réseau. Elle est également directrice exécutive de l’organisation Afia Mama (Santé des femmes) qui travaille dans les domaines de la santé de la procréation et de l’amélioration de l’accès à la justice pour les femmes, ainsi que sur les questions de développement du leadership, de l’autonomisation économique, de l’aide juridique et du développement social des jeunes femmes.

Où je me tiens : Nahimana Fainesi

lundi 23 mai 2016

Nahimana Fainesi [Finess], 30 ans, a fui son Burundi natal en juillet 2015 et vit depuis lors dans le camp de réfugiées et réfugiés de Lusenda, dans le territoire de Fizi en République démocratique du Congo.

Dans les paroles de Julienne Lusenge : Les femmes sont les premières victimes de la guerre en RDC

lundi 30 novembre 2015

Julienne Lusenge est la Directrice de la Fonds pour les femmes congolaises (FFC) et Présidente de Sofepadi en République dominicaine du Congo, ou « la violence règne dans la vie quotidienne ». Elle a parlé au débat public du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité en octobre 2015 à propos de la violence basée sur le genre. Elle a rencontré ONU Femmes après, pour discuter des défis et de la discrimination que les femmes congolaises endurent, dans ses propres mots...

Les réfugiées congolaises vivant avec le VIH progressent sur la voie de l’autonomie

vendredi 28 février 2014

Des femmes cultivent le champignon et la tomate en apprenant la gestion et l’agriculture et en mettant leurs finances en commun, tout en combattant la stigmatisation sociale et en affrontant la violence sexiste.

Des exercices de simulation audiovisuels préparent les soldats de la paix à répondre aux violences sexuelles

mercredi 28 novembre 2012

Un nouveau programme de formation basé sur les simulation audiovisuels préparent les soldats de le paix à répondre aux violences sexuelles.

ONU Femmes se félicite de la première décision de la Cour pénale internationale sur les réparations pour les victimes

jeudi 9 août 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE D'ONU FEMMES Pour publication immédiate 09 août 2012 Demande d'informations des médias: New York: Mandy Kibel, mandy.kibel[at]unwomen.org, +1 646 781-4522 Une décision historique ouvre la voie au renforcement de l'accès des femmes à la justice pour les crimes liés aux conflits.

1 - 9 de 9 résultats