News
Articles
34 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
1 - 20 de 34 résultats

Concours de dessins et bandes dessinées « Génération Égalité : Imaginez-la ! »

lundi 28 juin 2021

Découvrez les gagnant.e.s du concours mondial de bandes dessinées et de dessins, organisé par ONU Femmes avec la Commission européenne, la Belgique, la France, le Mexique, ainsi qu’en partenariat avec Cartooning for Peace. Treize jeunes artistes âgés de 18 à 28 ans ont été sélectionné.es parmi 1200 soumissions provenant de plus de 120 pays pour leur vision brillante de Génération Egalité.

Les femmes se mobilisent pour prévenir la propagation du Covid-19 dans les camps de réfugiés rohingyas déjà surpeuplés

mercredi 10 juin 2020

Pour éviter une crise humanitaire supplémentaire dans les camps de réfugiés rohingyas déjà si vulnérables de Cox's Bazar, au Bangladesh, 24 femmes rohingyas travaillent bénévolement avec ONU Femmes pour mobiliser leurs communautés et les sensibiliser à la pandémie de Covid-19.

La technologie au service des réfugiées syriennes vulnérables pendant le confinement lié au Covid-19

mardi 28 avril 2020

En pleine pandémie de coronavirus et alors que s’appliquent toujours les mesures de maintien d’une distance physique minimum, ONU Femmes apporte un soutien urgent, des informations et des services essentiels à plus de 5 700 réfugiés syriens dans les camps de Za’atari et d’Azraq.

Si vous apprenez le codage à une fille, elle changera le monde

vendredi 4 octobre 2019

Dans le camp de réfugiés de Kakuma, dans le nord-ouest du Kenya, les filles acquièrent de nouvelles compétences grâce à la passion qu’elles se sont découverte pour le codage informatique.

Quand les réfugiées prennent leur destin en main : la résilience, selon cinq femmes vivant dans l’un des plus grands camps de réfugiés au monde

lundi 19 août 2019

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, allons à la rencontre de cinq de ces femmes et de ces filles qui contribuent à la vie du camp, en s’acquittant de tâches tant habituelles qu’inhabituelles, et aspirent à un autre avenir.

Où je me tiens : « Les gens me disaient : comment vas-tu pouvoir jouer au football, tu es une fille ! »

jeudi 8 août 2019

Fathime Tibu, 26 ans, est la plus jeune entraîneuse de MTG United, la ligue de football pour Changer les règles du jeu (MTG) d’une organisation de développement basée à Kilifi, au Kenya. Elle a récemment partagé sa propre trajectoire avec ONU Femmes, en évoquant ses aspirations et en expliquant que le sport est un puissant outil d’autonomisation des filles.

Où je me tiens : «je crois que les temps ont changé et que ma communauté a besoin de s’adapter à ce changement »

mardi 14 mai 2019

Ibrahim Hamawa, est le Lamido—chef traditionnel—de Zamay Kanton, un district dans la Région de l’Extrême Nord du Cameroun. Le chef traditionnel de 63 ans a déjà nommé la première femme comme une Lawal (Chef de village) et encourage davantage des femmes à assumer des fonctions décisionnelles au sein du Conseil traditionnel. Si les femmes d’autres pays peuvent faire de bons leaders, pourquoi ne devraient-ils pas dans sa communauté, il conteste.

Lutte contre la traite des êtres humains au Myanmar

mercredi 30 janvier 2019

En 2005, le Myanmar a adopté une loi contre la traite des êtres humains, mais la traite reste généralisée dans cet État touché par le conflit.

Où je me tiens : « Ils m’ont forcée à tomber enceinte »

mercredi 30 janvier 2019

Aung Ja avait 18 ans quand une femme de Myitkina, dans le nord du Myanmar, l’a convaincue d’accepter un emploi dans une usine en Chine.

Un nouveau regard et un nouveau départ pour les survivantes de la traite des êtres humains au Cambodge

mercredi 30 janvier 2019

Au Cambodge, le manque d’emplois contraint ou incite les femmes et les filles à travailler dans des établissements sexuels « indirects.»

Dans les propos de Nur Omar : « Mes blessures de la guerre ont guéri et j’ai davantage confiance en l’avenir »

mercredi 30 janvier 2019

Nur Omar est une femme syrienne contrainte à se réfugier à Gaziantep après avoir dû fuir Alep avec ses six enfants en 2014.

Au Liban, on soigne les blessures de la violence grâce au théâtre

vendredi 16 novembre 2018

Grâce à des représentations théâtrales participatives mêlant la dramaturgie et les marionnettes, des femmes et des hommes revendiquent leurs droits, dont certains sont en passe de devenir des mobilisateurs communautaires.

Les centres communautaires assurent des services essentiels de protection, de prévention et d’accompagnement au profit de femmes et de filles vulnérables en Jordanie.

jeudi 15 novembre 2018

Dunya Khalil et Basma Hamed* sont deux victimes de la violence domestique. Vivant dans des zones rurales et ne disposant que de moyens de subsistance limités tout en ayant à nourrir leurs enfants, elles ont trouvé un accueil et une aide psychosociale au centre pour femmes et jeunes filles d’Ajloun, géré par l’Institut de santé familiale et ONU Femmes avec le soutien généreux du gouvernement du Japon.

Dans les propos d’Aissa Doumara Ngatansou : « C’est la discrimination, telle que je l’ai vécue, qui m’a poussée à devenir l’activiste que je suis aujourd’hui »

mardi 13 novembre 2018

Aissa Doumara Ngatansou, âgée de 46 ans, est mère de trois enfants ; elle est originaire de la région Extrême-Nord du Cameroun. En 1996, elle a cofondé une antenne de l’Association de lutte contre les violences faites aux femmes (ALVF) dans la ville de Maroua. L’ALVF vient en aide aux survivantes et plaide auprès des décideurs et décideuses pour mettre fin aux mariages précoces et forcés, ainsi qu’aux autres formes de violence basée sur le genre.

Pour les réfugiées syriennes en Jordanie, l’autonomisation passe par l’emploi

vendredi 7 septembre 2018

La Jordanie accueille actuellement 1,3 million de réfugiés, confirmant son leadership humanitaire dans la gestion de la crise des réfugiés syriens. En 2012, ONU Femmes a ouvert sa première Oasis - un centre pour les femmes et les filles réfugiées où elles ont accès à une aide d’urgence et à des services spécialisés dans les cas de violence basée sur le genre dans le camp de réfugiés de Za’atari, au nord de la Jordanie. Au fil du temps, le modèle de l’Oasis a étendu sa portée et son impact pour intégrer des services pluridisciplinaires qui renforcent la résilience et l’autonomisation des femmes. Aujourd’hui, ONU Femmes gère quatre centres Oasis dans deux camps jordaniens, Za’atari et Azraq.

Vers un plan d’action national libanais pour les femmes, la paix et la sécurité

vendredi 7 septembre 2018

Pris entre les conflits perdurant au nord comme au sud de ses frontières, avec la Syrie et Israël respectivement, le Liban subit des pressions intenses depuis plusieurs décennies.

Dernières informations à propos de la crise : Les femmes en Syrie, après huit années de crise

vendredi 17 août 2018

La crise humanitaire prolongée en Syrie a des conséquences dévastatrices sur les femmes et les filles. Depuis l’insécurité alimentaire jusqu’à la perte des possibilités en matière d’éducation, l’absence de sources d’eau salubre et de services de santé, et les taux élevés de violence basée sur le genre, les femmes et les filles sont frappées de plein fouet par la crise.

Comédie pour l’égalité : Mobiliser le pouvoir du rire pour l’autonomisation et la paix

mercredi 1 août 2018

« Je suis convaincue que les femmes contrôlent leur propre corps, mais j'ai l'impression que mon corps devient un peu hors de contrôle. Je suis dans la trentaine, et j'ai l'impression que mon corps est un groupe de musique. Plus je vieillis, plus ses différents membres poursuivent une carrière solo », a plaisanté Aparna Nancherla devant une foule de délégués, du personnel des Nations Unies et des organisations de la société civile lors de l'événement Comedy for Equality, le 28 juin en marge de la conférence de haut niveau sur le contre-terrorisme à New York.

Dans les propos de Rabiha Khalloof : « Notre société a besoin des femmes pour aider les générations futures à réussir »

mardi 26 juin 2018

Rabiha Khalloof est une réfugiée syrienne âgée de 47 ans qui a fui la Syrie il y a presque trois ans. Elle fait partie des 520 femmes réfugiées au Liban qui ont reçu une formation et une assistance économique dans le cadre de la troisième phase d’un projet d’ONU Femmes, financé par le gouvernement du Japon et de la Ford Foundation. Mme Khalloof gagne désormais un revenu pour la première...

Où je me tiens : « Toujours compter sur ses propres ressources »

lundi 18 juin 2018

Maha Aasi Emm Ala’a, une réfugiée syrienne, est venue au centre pour femmes géré par ONU Femmes dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie, car elle souffrait d’une grave dépression après le décès de son mari.

1 - 20 de 34 résultats