News
Articles
222 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
Sujet
1 - 20 de 222 résultats

Je suis de la Génération Égalité : Jerry Azilinon, Champion HeForShe, jeune militant

vendredi 20 mars 2020

Jerry Azilinon, 23 ans, est un Champion HeForShe pour ONU Femmes au Sénégal et également un champion du mouvement One Campaign contre l'extrême pauvreté. Il fait partie du Conseil des jeunes de l'UNICEF au Sénégal et, dans son temps libre, il est entraîneur adjoint d'une équipe de football entièrement féminine.

Mon avis, ton avis : l’avènement d’une nouvelle génération de femmes dirigeantes en République centrafricaine

mercredi 26 février 2020

Dans cette nouvelle série intergénérationnelle destinée à la campagne Génération Égalité, les jeunes prennent l’initiative de la conversation. Marguerite Ramadan, conseillère en affaires sociales rattachée au bureau du Premier ministre de la République centrafricaine et présidente de la plus ancienne organisation de femmes (Organisation des femmes centrafricaines - OFCA), aborde le thème du leadership des femmes avec Pamela Audrey Derom, tout récemment élue au Conseil national de la jeunesse.

Mon avis, ton avis : Lutter pour la justice et l’égalité des sexes au Liberia

mardi 25 février 2020

Dans cette série intergénérationnelle destinée à la campagne Génération Égalité, les jeunes prennent l’initiative de la conversation. Gwendolyn Myers, 29 ans, originaire du Liberia et militante pour la paix, s’entretient avec une activiste de longue date, Abla Gadegbeku William, 59 ans, qui lutte pour les droits des femmes et des enfants depuis plus de vingt ans.

Dans les paroles de Françoise Gbeko : « Maintenant je peux soutenir ma famille... et envoyer mes enfants à l’école »

lundi 18 novembre 2019

Françoise Gbeko, 36 ans, était l’une des nombreuses femmes chrétiennes ayant épousé un homme musulman qui vivaient dans l’harmonie en République centrafricaine (RCA) jusqu’à ce que la dernière crise éclate en décembre 2012. Malgré le court répit qui a suivi l’Accord de paix signé en février 2019, on estime le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire à 2,6 millions (soit 63 pour cent de la population), dont la moitié composée de femmes et de filles.

Si vous apprenez le codage à une fille, elle changera le monde

vendredi 4 octobre 2019

Dans le camp de réfugiés de Kakuma, dans le nord-ouest du Kenya, les filles acquièrent de nouvelles compétences grâce à la passion qu’elles se sont découverte pour le codage informatique.

Quand les réfugiées prennent leur destin en main : la résilience, selon cinq femmes vivant dans l’un des plus grands camps de réfugiés au monde

lundi 19 août 2019

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, allons à la rencontre de cinq de ces femmes et de ces filles qui contribuent à la vie du camp, en s’acquittant de tâches tant habituelles qu’inhabituelles, et aspirent à un autre avenir.

Où je me tiens : « La participation des jeunes femmes à la consolidation de la paix permettra d’instaurer une paix durable »

jeudi 8 août 2019

À 32 ans, Susan Sebit, originaire du Soudan du Sud, est une avocate accomplie. Elle milite pour la protection des femmes et des enfants contre la violence et pour la mise en œuvre des cadres mondiaux adoptés en faveur des droits des femmes, de la paix et de la sécurité.

Où je me tiens : « Les gens me disaient : comment vas-tu pouvoir jouer au football, tu es une fille ! »

jeudi 8 août 2019

Fathime Tibu, 26 ans, est la plus jeune entraîneuse de MTG United, la ligue de football pour Changer les règles du jeu (MTG) d’une organisation de développement basée à Kilifi, au Kenya. Elle a récemment partagé sa propre trajectoire avec ONU Femmes, en évoquant ses aspirations et en expliquant que le sport est un puissant outil d’autonomisation des filles.

Posez la question à une activiste : Pourquoi l’indépendance économique est-elle importante pour les femmes autochtones du Kenya ?

mercredi 7 août 2019

Agnes Leina est originaire du nord du Kenya. Elle est la fondatrice et directrice générale de I’llaramatak Community Concerns (ICC), un centre de ressources qui offre des moyens de subsistance aux femmes et qui travaille avec les communautés pastorales à la reconnaissance de la valeur et du potentiel des femmes et des filles à contribuer, à égalité avec les hommes, à la production de ressources pour leurs familles et communautés. Mme Leina a été l’une des participantes à la 63e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, le plus grand rassemblement annuel de l’ONU consacré aux droits des femmes.

Les commerçantes d’Accra montrent le chemin en matière de garde des enfants

mardi 16 juillet 2019

Une garderie pour jeunes enfants située sur le plus grand marché du Ghana a surmonté des difficultés économiques majeures pour donner aux enfants – et aux femmes – le soutien dont ils ont besoin.

La Guinée adopte la loi sur la parité, assurant une représentation égalitaire pour les femmes sur les listes électorales

mercredi 15 mai 2019

Le 2 mai 2019, la République de Guinée a adopté une loi sur la parité selon laquelle les femmes doivent constituer 50% des listes électorales. L'article 2 de la loi, qui a été adopté à l'unanimité, stipule que : « La parité s'applique à toute liste de candidats à des élections nationales et locales, ainsi qu'à des fonctions électives dans des institutions publiques ».

Où je me tiens : «je crois que les temps ont changé et que ma communauté a besoin de s’adapter à ce changement »

mardi 14 mai 2019

Ibrahim Hamawa, est le Lamido—chef traditionnel—de Zamay Kanton, un district dans la Région de l’Extrême Nord du Cameroun. Le chef traditionnel de 63 ans a déjà nommé la première femme comme une Lawal (Chef de village) et encourage davantage des femmes à assumer des fonctions décisionnelles au sein du Conseil traditionnel. Si les femmes d’autres pays peuvent faire de bons leaders, pourquoi ne devraient-ils pas dans sa communauté, il conteste.

Prenez cinq minutes : « pour améliorer le statut des femmes, des initiatives de leaders religieux », voilà ce qu’il nous faut

mercredi 24 avril 2019

Bukuru Élie Khalfan, Président et Représentant Légal de l’Alliance des Imams du Corridor Nord pour le Développement Humanitaire (AICNDH) au Burundi. Impliqué dans la Campagne #ImamsForShe – initiative organisée par Muslims for Progressive Values (Musulmans pour les Valeurs Progressistes) dans l’esprit de la campagne #HeForShe d’ONU Femmes – Khalfan s’engage dans la promotion des droits de la femme, leur accès à l'éducation, et l'autonomisation de la femme en créant des coopératives féminines, en organisant des débats, des ateliers de formations, des émissions radios, des sermons de vendredi, des camps d'été, et l'interprétation égalitaire des textes islamiques pour assurer l’égalité entre les sexes. Khalfan participe au Forum de Tunis sur l’Egalité de Genre, du 24 au 26 avril 2019.

Où je me tiens : « Les filles doivent contribuer à l’innovation et à la technologie »

mardi 23 avril 2019

À 16 ans, Jakomba Jabbie est l’une des plus ardentes voix qui s’expriment en faveur de l’éducation de toutes les filles de Gambie, particulièrement en matière de sciences et de technologies. L’éducation est importante, surtout pour les filles. Elle permet de développer la confiance en soi, de mettre en valeur ses talents personnels et de s’exprimer en faveur de ses propres droits. Si nous ne sommes pas éduquées, nous ne serons pas conscientes de nos droits et de nos responsabilités. Ce sont les enseignants qui déclenchent tout. Ils demandent ce que l’on veut faire dans...

Prendre la route de l’égalité des sexes au Cameroun

mercredi 6 mars 2019

Le « Projet Genre et Route » d’ONU Femmes, financé par la Banque de développement des États de l’Afrique centrale et le gouvernement camerounais, vise à atteindre au moins 20 000 femmes des communautés rurales établies aux abords de cette route d’ici 2020 pour les préparer à un avenir meilleur. Ce projet leur apporte des compétences financières et entrepreneuriales ainsi que des techniques agricoles améliorées et il leur facilite l’accès aux services publics et au droit foncier.

Où je me tiens : « Je n’ai jamais abandonné et j’apprends tous les jours »

lundi 4 mars 2019

Selon les dernières données de la Banque mondiale, 1,7 milliard d’adultes dans le monde ne sont toujours pas bancarisés, une proportion de 56 pour cent d’entre eux étant des femmes. La tendance se poursuit en Afrique où près de 95 millions de personnes adultes non bancarisées reçoivent des paiements en espèces en échange de leurs produits agricoles et 65 millions épargnent en ayant recours à des méthodes semi-formelles. Faute d’accès aux services bancaires et de compétences en matière financière – notamment pour épargner, préparer un budget ou gérer l’endettement – les femmes qui sont déjà pauvres n’ont que peu voire aucun moyen d’investir, de bénéficier d’une retraite ou de constituer une réserve pour faire face aux situations d’urgence. En cas de crise humanitaire, ces défis s’aggravent. Esperance Mutegwaraba, âgée de 61 ans, a fui pour échapper au conflit en République démocratique du Congo en 2012, tout comme 30 000 autres réfugiés.

Où je me tiens : « Nous devons croire en nous-mêmes pour pouvoir être des leaders »

mercredi 30 janvier 2019

Betty Mtehemu, vice-présidente de Fabric Clothes Sector et présidente du Syndicat des femmes du marché Mchikichini de Dar es Salaam a constaté que la sensibilisation aux droits des femmes sur le lieu de travail avait amélioré la sécurité du marché.

Dans les propos de Mereng Bessela: « Je suis une battante et je fais tout ce que j’ai à faire »

mardi 29 janvier 2019

Mereng Alima Bessela est une entrepreneure à succès originaire de Ntui, dans la région centrale du Cameroun. Âgée de 50 ans, elle produit du cacao, une activité traditionnellement assurée par des hommes, et elle possède son propre restaurant ainsi qu’une ferme piscicole.

Le retour de Fatouma à l’école

mardi 29 janvier 2019

ONU Femmes aide les filles et les jeunes femmes au Mali à réussir les examens du secondaire et à poursuivre leurs rêves.

Selon les propos de Bettie Johnson Mbayo : « Il faut impliquer les hommes dans la couverture médiatique de ce problème, car ils sont majoritaires dans les salles de rédaction »

vendredi 16 novembre 2018

L’an dernier, la journaliste primée Bettie Johnson Mbayo du magazine Frontpage Africa a traversé le sud-est du Liberia pendant 16 heures en moto à la recherche d’une fille de 13 ans qui avait été violée par un législateur. Suite au viol, la fille est tombée enceinte, ce qui a suscité l’indignation des femmes au Liberia et de la diaspora. Bien qu’elle ait été la cible de menaces, Mme Mbayo a poursuivi son enquête sans relâche, suivant des pistes sur les médias sociaux et interviewant des membres de la famille de la victime, des voisins, des responsables de son école et des agents de police. Grâce à l’enquête qu’elle a menée, l’auteur allégué a été arrêté.

1 - 20 de 222 résultats