News
Articles
148 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
Sujet
1 - 20 de 148 résultats

Où je me tiens : « Ensemble, nous instaurons la paix et l’égalité des droits sur nos territoires. »

mardi 18 août 2020

Johana, une femme transgenre, est la créatrice de la Fondation Johana Maturana, une organisation qui promeut les droits des personnes LGBTI dans le département de Chocó, en Colombie. Elle souligne combien il est nécessaire que les ressources financières atteignent les communautés locales et l’obligation pour celles-ci d’agencer l’action humanitaire.

Je suis de la Génération Égalité : Vanina Escales, journaliste et militante

vendredi 20 mars 2020

Vanina Escales est l’une des fondatrices de « Ni Una Menos » (Pas une de moins), un mouvement social, culturel et politique qui s’est répandu en Amérique latine et dans le monde. Elle travaille également avec le Centre argentin d’études juridiques et sociales.

Je suis de la Génération Égalité : Hingride Marcelle Leite de Jesus, joueuse de rugby et animatrice communautaire

mardi 25 février 2020

Hingride Marcelle Leite de Jésus, âgée de 20 ans, est une diplômée du programme « Une victoire en entraîne une autre » organisé conjointement par ONU Femmes et le Comité international olympique. Le but du programme est d’offrir des sessions hebdomadaires permettant de pratiquer du sport et d’inculquer les compétences de base qui y sont rattachées à l’intention des adolescentes du Brésil. Elle a récemment rencontré la joueuse de football Marta Vieira da Silva, l’ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes, et a participé à un défilé de carnaval à Rio de Janeiro, au Brésil.

Je suis de la Génération Égalité : Francy Jaramillo Piedrahita, militante des droits fondamentaux et de la paix

vendredi 13 décembre 2019

Francy L. Jaramillo Piedrahita milite pour les droits fondamentaux. Elle travaille depuis plus de 10 ans sur les droits des femmes, les questions LGBTQ et la réconciliation en Colombie. Elle a supervisé la mise en œuvre locale de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU et de l’accord de paix entre le gouvernement et les FARC à Cauca, en Colombie.

Les responsables de mouvements étudiants guatémaltèques font avancer la recherche et le militantisme dans la lutte contre le harcèlement sexuel

mercredi 20 novembre 2019

Le harcèlement et la violence sexuels sont depuis beaucoup trop longtemps monnaie courante sur les campus universitaires du Guatemala. De là est née une culture du viol généralisée. Grâce à des données et des travaux de recherche récents, les étudiants influencent et façonnent l’opinion publique pour que le harcèlement sexuel soit criminalisé.

En Colombie, le cheminement vers la paix

jeudi 24 octobre 2019

Le conflit a profondément marqué la Colombie et il y a un long chemin à parcourir avant d’arriver à une paix durable. Mais une chose reste constante au cours de ce cheminement : le pouvoir et la persévérance des femmes qui construisent la paix contre vents et marées et défendent les droits humains au quotidien. Par le biais de projets financés par les gouvernements suédois et norvégien, ONU Femmes a accompagné les Colombiennes dans cette aventure.

Dans l’Amazonie bolivienne, les femmes protègent la forêt et se donnent les moyens d’agir

vendredi 11 octobre 2019

Alors qu’au Brésil et dans les régions orientales de la Bolivie, certaines parties de l’Amazonie sont en proie aux flammes - victimes en grande partie du défrichement par brûlis de terres arables –, des communautés du nord de la Bolivie protègent leurs forêts en mettant en œuvre une série de projets d’autonomisation économique.

Où je me tiens : « Le simple fait de porter nos vêtements traditionnels semble perçu comme l’expression d’une résistance »

mercredi 7 août 2019

Sonia Maribel Sontay Herrera est une femme autochtone guatémaltèque, défenseuse des droits humains. Sa vision est de faire en sorte que le Guatemala respecte les droits des femmes autochtones et entende leurs voix.

Une disposition simple à l’origine d’une révolution silencieuse pour les petites exploitantes agricoles au Brésil

lundi 15 juillet 2019

L’enregistrement détaillé de la production permet de mieux sensibiliser au rôle essentiel joué par les femmes dans la production des exploitations agricoles du pays tout en éliminant les préjugés sexistes dans les recensements.

El Alto, une ville sûre pour les femmes et les filles en Bolivie

mercredi 6 mars 2019

À El Alto, le nouveau programme « Ville sûre » vise à renforcer la sécurité et à améliorer la qualité de vie des femmes en élaborant et en mettant en œuvre une approche locale pour prévenir et combattre la violence sexuelle dans les espaces publics.

Protection sociale: le long chemin des travailleuses domestiques au Guatemala

mercredi 27 février 2019

Une bénéficiaire du Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes se bat pour qu’elles obtiennent de meilleurs salaires, une assurance santé et des conditions de travail sûres. Et aide les travailleuses domestiques victimes d’exploitation à porter plainte au tribunal.

Dans toute l’Amérique latine, les femmes répondent à la violence en politique

jeudi 15 novembre 2018

L’Amérique latine fait aujourd’hui figure de leader mondial pour la présence des femmes à des fonctions politiques locales et dans les parlements. Mais le chemin vers la participation politique se caractérise par une montée de la violence et des intimidations contre les femmes en politique. À l’ère du mouvement #MeToo, nous faisons résonner la voix des femmes d’Amérique latine qui prennent la parole et se portent candidates aux élections, malgré les obstacles.

Les femmes du Guatemala apportent le changement en cherchant des solutions pour mettre fin au harcèlement sexuel dans les espaces publics

jeudi 15 novembre 2018

Guatemala fait désormais partie de l’Initiative Spotlight, menée par l’Union européenne et les Nations Unies pour éliminer la violence et les pratiques néfastes perpétrées à l’encontre des femmes et des filles dans plus de 13 pays du monde. En 2019, par le biais de cette initiative, ONU Femmes continuera de soutenir des mesures dans le cadre du programme « Des villes sûres » de la ville de Guatemala et lancera des initiatives pour protéger les femmes contre le harcèlement sexuel dans deux nouvelles municipalités, celles de Cobán et de Chinaultla.

Dans les propos d'Elisa Zepeda Lagunas : « Il est essentiel pour moi d'occuper ces espaces et de les ouvrir à d'autres ».

mardi 13 novembre 2018

Elisa Zepeda Lagunas, une ingénieure en aquaculture de 34 ans, est une dirigeante autochtone mazatèque et une défenseure des droits des femmes qui a fait l'objet d'une extrême violence en raison de son activisme politique.

Affaire Sepur Zarco: Les femmes guatémaltèques qui se sont levées pour obtenir justice dans un pays déchiré par la guerre

vendredi 19 octobre 2018

Pendant la guerre civile guatémaltèque qui a duré 36 ans, dans une petite communauté à proximité de l'avant-poste de Sepur Zarco, les femmes autochtones ont été systématiquement violées et réduites en esclavage par les militaires. Ce qui leur est arrivé n'est pas unique, mais ce qui s'est passé ensuite a changé l'Histoire. Entre 2011 et 2016, 15 survivantes se sont battues pour obtenir justice devant la Cour suprême du Guatemala. À l’issue de ce jugement sans précédent, deux anciens officiers militaires ont été condamnés pour crimes contre l'humanité et 18 mesures de réparation ont été prononcées en faveur des survivantes et de leurs communautés. Les Abuelas de Sepur Zarco un terme respectueux désignant ces femmes attendent maintenant que justice soit rendue. Pour elles, obtenir justice signifie notamment garantir une éducation pour les enfants de leur communauté, avoir accès à la terre et à une clinique de soins de santé, ainsi que la mise en œuvre d’autres mesures similaires qui mettront fin à la pauvreté abjecte dont leur communauté souffre depuis des générations. La justice doit être vécue.

Le sport ouvre les portes au développement des compétences et aux emplois en faveur des jeunes mères au Brésil

lundi 8 octobre 2018

Dans le sillage de l’autonomisation de centaines de filles et de jeunes mères issues de communautés pauvres à Rio de Janeiro, le programme conjoint d’ONU Femmes et du Comité international olympique entre dans sa deuxième phase.

Dans les paroles de Marta Vieira da Silva : « Croyez en vous-même et faites-vous confiance »

vendredi 28 septembre 2018

La footballeuse brésilienne Marta Vieira da Silva est ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes pour les femmes et les filles dans le sport. Marta, ainsi qu’elle est familièrement appelée, souhaite inciter les femmes et les filles à combattre les stéréotypes, à surmonter les obstacles et à poursuivre leurs rêves et ambitions, notamment dans le domaine du sport. Icône et modèle pour beaucoup, Marta Vieira da Silva est largement considérée comme la meilleure joueuse de football de tous les temps. Pour la sixième année consécutive, elle a remporté le prix de la meilleure joueuse de la FIFA. Lors de sa récente visite au siège d’ONU Femmes à New York, Marta a évoqué son parcours personnel, sa motivation et ce qu’elle espère réaliser en tant qu’ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes.

Dernières informations à propos de la crise : Récupérer la dignité et rétablir les moyens de subsistance après la crise aux Caraïbes

vendredi 17 août 2018

Cela fait maintenant près d’un an que des ouragans catastrophiques ont dévasté la région des Caraïbes. Après le passage de l’ouragan Irma, la quasi-totalité de la population de Barbuda, une petite île située dans la partie orientale des Caraïbes, a été forcée de gagner l’île jumelle d’Antigua. À la Dominique, l’ouragan Maria a complètement détruit les cultures, les équipements et les infrastructures.

Où je me tiens : « Lorsque nous chantons, nous nous sentons libres »

mercredi 8 août 2018

Mila Rodriguez est l’une des jeunes membres du Réseau Cantadora de Colombie, un groupe de chanteuses qui joue de la musique traditionnelle afro-colombienne pour préserver cette culture et promouvoir la paix. Soutenues par un programme d’ONU Femmes, les « Cantadoras » (ou Chanteuses) ont recruté des jeunes de la ville portuaire de Tumaco, où des décennies de conflit armé ont déchiré les communautés et où il reste encore une longue route à parcourir pour que la paix s’installe.

Dans les propos de Irlanda Pop : « Les gens ont voté pour moi car ils aspiraient à un changement »

lundi 6 août 2018

Irlanda Pop est maire de Lanquin, une municipalité du département d’Alta Verapaz au Guatemala. Elle est l’une des dix femmes occupant actuellement des fonctions de maire dans le pays, et la seule autochtone. Élue en 2015 pour un mandat de quatre ans, Irlanda Pop a eu à surmonter de graves attaques politiques et ne cesse de lutter contre la discrimination dont elle est l’objet en raison de son identité autochtone, et parce qu’elle est une femme. ONU Femmes a permis à Irlanda Pop de participer au IVe Sommet ibéro-américain des agendas locaux sur le genre qui s’est tenu à Cuenca, Équateur, au mois de mai 2018. Elle y a animé un échange entre des dirigeantes de diverses communautés indigènes de la région portant sur la participation politique des femmes d’ascendance autochtone, et sur la manière de faire face à la violence qui existe à l’égard des femmes en politique.

1 - 20 de 148 résultats