News
Articles
5 résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats

Je suis de la Génération Égalité : Demecia Yat continue de se battre pour obtenir justice

lundi 18 novembre 2019

Cette interview présente Demecia Yat, l’une des 15 femmes victimes de violences sexuelles liées aux conflits du Guatemala. Entre 2011 et 2016, elles se sont battues pour obtenir justice auprès d’un tribunal de grande instance du pays. À l’issue de ce jugement sans précédent, deux anciens officiers militaires ont été condamnés pour crimes contre l’humanité et 18 mesures de réparation ont été prononcées en faveur des survivantes et de leurs communautés.

Affaire Sepur Zarco: Les femmes guatémaltèques qui se sont levées pour obtenir justice dans un pays déchiré par la guerre

vendredi 19 octobre 2018

Pendant la guerre civile guatémaltèque qui a duré 36 ans, dans une petite communauté à proximité de l'avant-poste de Sepur Zarco, les femmes autochtones ont été systématiquement violées et réduites en esclavage par les militaires. Ce qui leur est arrivé n'est pas unique, mais ce qui s'est passé ensuite a changé l'Histoire. Entre 2011 et 2016, 15 survivantes se sont battues pour obtenir justice devant la Cour suprême du Guatemala. À l’issue de ce jugement sans précédent, deux anciens officiers militaires ont été condamnés pour crimes contre l'humanité et 18 mesures de réparation ont été prononcées en faveur des survivantes et de leurs communautés. Les Abuelas de Sepur Zarco un terme respectueux désignant ces femmes attendent maintenant que justice soit rendue. Pour elles, obtenir justice signifie notamment garantir une éducation pour les enfants de leur communauté, avoir accès à la terre et à une clinique de soins de santé, ainsi que la mise en œuvre d’autres mesures similaires qui mettront fin à la pauvreté abjecte dont leur communauté souffre depuis des générations. La justice doit être vécue.

Changer les comportements envers les femmes : passer de zéro sanction à zéro tolérance

mardi 7 juin 2016

Dans un éditorial, la Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, dit que la drogue, l’enlèvement et le viol avec violence d’une jeune fille de 16 ans à Rio de Janeiro, au Brésil, par un gang nous appellent toutes et tous à renverser la situation en matière de violences sexuelles contre les femmes et les filles dans tous les pays au monde. "L’heure est arrivée pour le Brésil ... de réaffirmer la primauté du droit dans le pays et son respect des droits humains. Le moment est venu d’appliquer la tolérance zéro pour la violence à l’égard des femmes et des filles."

Remarques d’ouverture de John Hendra lors de l’événement parallèle autour du thème « Justice pour les femmes : Plaidoyer en faveur des réparations »

jeudi 7 mars 2013

Remarques d’ouverture de John Hendra Secrétaire général adjoint et Directeur exécutif adjoint chargé des politiques et des programmes d’ONU Femmes lors de l’événement parallèle organisé par le gouvernement de Finlande, la Cour pénale internationale (CPI) et Global Action to Prevent War (GAPW) sur le thème « Justice pour les femmes : Plaidoyer en faveur des réparations ». 7 mars 2013.

Capacitación de expertas y expertos para investigar casos de violencia sexual y de género como delitos internacionales

mardi 29 janvier 2013

En vue de développer le réservoir d’experts pouvant être rapidement déployés pour participer aux enquêtes sur les crimes sexistes en périodes de conflits, ONU Femmes, l’Initiative d’intervention rapide au service de la justice (JRR) et l’Institute for International Criminal Investigations (IICI), ont élaboré conjointement un cours de formation spécialisé à l’intention des juges et des autres experts.

1 - 5 de 5 résultats