News
Articles
261 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
Sujet
Pays
1 - 20 de 261 résultats

Quand les réfugiées prennent leur destin en main : la résilience, selon cinq femmes vivant dans l’un des plus grands camps de réfugiés au monde

lundi 19 août 2019

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, allons à la rencontre de cinq de ces femmes et de ces filles qui contribuent à la vie du camp, en s’acquittant de tâches tant habituelles qu’inhabituelles, et aspirent à un autre avenir.

Dans les propos de Madina Mousa : « Je ne pouvais demeurer impassible devant la misère »

vendredi 16 août 2019

Madina Mousa a fui la guerre en Syrie avec sa famille en 2013, et elle vit à présent dans le camp de réfugiés de Kawergosk, dans la région du Kurdistan en Irak. Elle a commencé à faire du bénévolat pour aider d’autres réfugiés, et elle travaille maintenant en tant que responsable de la protection auprès de l’organisme d’autonomisation des femmes OAF, partenaire local d’ONU Femmes mettant en œuvre le programme régional « Renforcer la résilience des femmes et des filles syriennes et des communautés hôtes en Irak, en Jordanie et en Turquie », qui est financé par l’Union européenne dans le cadre du Fonds fiduciaire régional de l’UE en réponse à la crise syrienne (Fonds MADAD).

Où je me tiens : « L’égalité entre les hommes et les femmes... est une obligation morale »

jeudi 8 août 2019

Taher Sellami, jeune entrepreneur et étudiant en commerce, s’ingénie à favoriser le changement social en Tunisie et dans le reste du monde grâce aux nouvelles technologies.

Posez la question à une activiste : Pourquoi l’indépendance économique est-elle importante pour les femmes autochtones du Kenya ?

mercredi 7 août 2019

Agnes Leina est originaire du nord du Kenya. Elle est la fondatrice et directrice générale de I’llaramatak Community Concerns (ICC), un centre de ressources qui offre des moyens de subsistance aux femmes et qui travaille avec les communautés pastorales à la reconnaissance de la valeur et du potentiel des femmes et des filles à contribuer, à égalité avec les hommes, à la production de ressources pour leurs familles et communautés. Mme Leina a été l’une des participantes à la 63e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, le plus grand rassemblement annuel de l’ONU consacré aux droits des femmes.

Obtenir la protection des travailleurs migrants indonésiens et de leurs familles

mardi 16 juillet 2019

Des millions d’Indonésiens travaillant à l’étranger bénéficient désormais d’une protection juridique contre l’exploitation, acquise de haute lutte, grâce au travail de militants pionniers.

Les commerçantes d’Accra montrent le chemin en matière de garde des enfants

mardi 16 juillet 2019

Une garderie pour jeunes enfants située sur le plus grand marché du Ghana a surmonté des difficultés économiques majeures pour donner aux enfants – et aux femmes – le soutien dont ils ont besoin.

Une disposition simple à l’origine d’une révolution silencieuse pour les petites exploitantes agricoles au Brésil

lundi 15 juillet 2019

L’enregistrement détaillé de la production permet de mieux sensibiliser au rôle essentiel joué par les femmes dans la production des exploitations agricoles du pays tout en éliminant les préjugés sexistes dans les recensements.

Prendre la route de l’égalité des sexes au Cameroun

mercredi 6 mars 2019

Le « Projet Genre et Route » d’ONU Femmes, financé par la Banque de développement des États de l’Afrique centrale et le gouvernement camerounais, vise à atteindre au moins 20 000 femmes des communautés rurales établies aux abords de cette route d’ici 2020 pour les préparer à un avenir meilleur. Ce projet leur apporte des compétences financières et entrepreneuriales ainsi que des techniques agricoles améliorées et il leur facilite l’accès aux services publics et au droit foncier.

Les travailleuses migrantes privées de prestations sociales apprennent à épargner aux Philippines

mercredi 6 mars 2019

Chaque année, près de 172 000 femmes philippines quittent leur pays en tant que travailleuses migrantes, en quête de meilleurs revenus pour subvenir aux besoins de leurs familles. La recherche a prouvé que les travailleuses migrantes étaient davantage susceptibles d’envoyer de l’argent à leurs familles que les hommes. Ce constat s’inscrit peut-être dans le prolongement du rôle traditionnel des femmes qui prennent soin de leur foyer.

Où je me tiens : « Je n’ai jamais abandonné et j’apprends tous les jours »

lundi 4 mars 2019

Selon les dernières données de la Banque mondiale, 1,7 milliard d’adultes dans le monde ne sont toujours pas bancarisés, une proportion de 56 pour cent d’entre eux étant des femmes. La tendance se poursuit en Afrique où près de 95 millions de personnes adultes non bancarisées reçoivent des paiements en espèces en échange de leurs produits agricoles et 65 millions épargnent en ayant recours à des méthodes semi-formelles. Faute d’accès aux services bancaires et de compétences en matière financière – notamment pour épargner, préparer un budget ou gérer l’endettement – les femmes qui sont déjà pauvres n’ont que peu voire aucun moyen d’investir, de bénéficier d’une retraite ou de constituer une réserve pour faire face aux situations d’urgence. En cas de crise humanitaire, ces défis s’aggravent. Esperance Mutegwaraba, âgée de 61 ans, a fui pour échapper au conflit en République démocratique du Congo en 2012, tout comme 30 000 autres réfugiés.

Protection sociale: le long chemin des travailleuses domestiques au Guatemala

mercredi 27 février 2019

Une bénéficiaire du Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes se bat pour qu’elles obtiennent de meilleurs salaires, une assurance santé et des conditions de travail sûres. Et aide les travailleuses domestiques victimes d’exploitation à porter plainte au tribunal.

Où je me tiens : « Nous devons croire en nous-mêmes pour pouvoir être des leaders »

mercredi 30 janvier 2019

Betty Mtehemu, vice-présidente de Fabric Clothes Sector et présidente du Syndicat des femmes du marché Mchikichini de Dar es Salaam a constaté que la sensibilisation aux droits des femmes sur le lieu de travail avait amélioré la sécurité du marché.

Un nouveau regard et un nouveau départ pour les survivantes de la traite des êtres humains au Cambodge

mercredi 30 janvier 2019

Au Cambodge, le manque d’emplois contraint ou incite les femmes et les filles à travailler dans des établissements sexuels « indirects.»

Dans les propos de Nur Omar : « Mes blessures de la guerre ont guéri et j’ai davantage confiance en l’avenir »

mercredi 30 janvier 2019

Nur Omar est une femme syrienne contrainte à se réfugier à Gaziantep après avoir dû fuir Alep avec ses six enfants en 2014.

Dans les propos de Mereng Bessela: « Je suis une battante et je fais tout ce que j’ai à faire »

mardi 29 janvier 2019

Mereng Alima Bessela est une entrepreneure à succès originaire de Ntui, dans la région centrale du Cameroun. Âgée de 50 ans, elle produit du cacao, une activité traditionnellement assurée par des hommes, et elle possède son propre restaurant ainsi qu’une ferme piscicole.

Où je me tiens : « La coopérative de Yanouh m’a permis d’accroître mes revenus et ma liberté de mouvement »

mardi 29 janvier 2019

Malgré une certaine résistance de la part de son mari, Ibtissam Jaber a pu devenir membre de la coopérative de Yanouh, située en zone rurale au Sud-Liban. Mère de sept enfants, Ibtissam Jaber aime confectionner des produits agroalimentaires traditionnels et sait combien il est important qu’elle contribue aux revenus de son ménage.

Autonomiser les agricultrices au Rwanda pour produire de meilleures cultures, de meilleurs aliments et de meilleurs revenus

vendredi 12 octobre 2018

Alphonsine Nyiranzeyimana, une agricultrice de Cyahinda, dans le sud du Rwanda, explique que l'apprentissage de nouvelles techniques agricoles a complètement changé sa vie. Elle n’exagère pas. Aujourd'hui, Mme Nyiranzeyimana est à la tête d'une coopérative d’agricultrices et d'agriculteurs et le rendement de certaines de ses cultures a plus que doublé.

Les coopératives de femmes stimulent l’agriculture et l’épargne en Éthiopie rurale

vendredi 12 octobre 2018

Un programme conjoint des Nations Unies offre, à travers des coopératives de femmes, des formations aux techniques agricoles, à l’amélioration des semences et à l’utilisation de machines permettant un gain de temps, tout en accordant des prêts et en encourageant l’épargne.

Déclaration d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée internationale de la femme rurale, 15 octobre

vendredi 12 octobre 2018

À l'occasion de la Journée internationale de la femme rurale, ONU Femmes lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle accompagne les femmes et les filles rurales du monde entier, pour accroître les investissements dans les infrastructures, l’accès aux services et à la protection sociale durables, afin de contribuer à transformer leurs moyens de subsistance, leur bien-être et leur capacité de résilience.

« Nous sommes égales, nous sommes importantes » affirment les femmes nofotanes des Samoa

vendredi 12 octobre 2018

Aux Samoa, le terme « nofotane » désigne les femmes autochtones qui, après leur mariage, partent vivre dans le village de leur mari avec sa famille. Nofotane est une identité qui définit l’infériorité de leur statut social au sein du village. La coutume voulait qu’elles ne soient pas autorisées à s’habiller comme les autres femmes du village, et souvent laissées pour compte dans la prise de décisions au sein de leur foyer et de leur communauté.

1 - 20 de 261 résultats