News
Articles
82 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
Sujet
1 - 20 de 82 résultats

Tout ce que vous devez savoir sur la promotion de l’égalité salariale

lundi 14 septembre 2020

À l’occasion de la première Journée internationale de l’égalité salariale, le 18 septembre, examinez plus attentivement l’écart salarial entre les sexes et ce qui peut être fait pour le combler.

La COVID-19 creusera l’écart de pauvreté entre les femmes et les hommes, selon de nouvelles données d’ONU Femmes et du PNUD

mercredi 2 septembre 2020

La pandémie ramènera 47 millions de femmes et de filles supplémentaires en dessous du seuil de pauvreté, inversant des décennies de progrès vers l’éradication de l’extrême pauvreté.

Op ed: Comment la COVID-19 peut être porteuse d’une justice de genre

jeudi 23 juillet 2020

Un siècle plus tard, alors que nous sommes confrontés à une autre pandémie, nous continuons à lutter âprement en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, la crise du coronavirus amplifiant les inégalités et les déséquilibres de pouvoir qui existent et affectent les femmes de manière disproportionnée, comme on peut aussi l’observer dans l’augmentation dramatique des violences conjugales. Pourtant, la pandémie nous offre également l’occasion de «reconstruire en mieux» et de transformer les inégalités structurelles entre les femmes et les hommes.

Au Népal, les conductrices de rickshaws rompent avec les stéréotypes

vendredi 13 décembre 2019

Hira Kumari Sewa est l’une des rares Népalaises à conduire un rickshaw. Elle incarne littéralement la notion de service.

Le développement de l’entrepreneuriat des femmes au Bangladesh

vendredi 11 octobre 2019

Parveen Akhter, 40 ans, est la fondatrice et directrice administrative du Glamour Boutique House and Training Centre, l’unique petite usine dirigée par une femme à Jessore, une petite ville du sud-ouest du Bangladesh. L’usine d’une superficie d’environ 370 mètres carrés produit du textile et des vêtements, et emploie 52 femmes.

Quand les réfugiées prennent leur destin en main : la résilience, selon cinq femmes vivant dans l’un des plus grands camps de réfugiés au monde

lundi 19 août 2019

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, allons à la rencontre de cinq de ces femmes et de ces filles qui contribuent à la vie du camp, en s’acquittant de tâches tant habituelles qu’inhabituelles, et aspirent à un autre avenir.

Où je me tiens : « L’égalité entre les hommes et les femmes... est une obligation morale »

jeudi 8 août 2019

Taher Sellami, jeune entrepreneur et étudiant en commerce, s’ingénie à favoriser le changement social en Tunisie et dans le reste du monde grâce aux nouvelles technologies.

Obtenir la protection des travailleurs migrants indonésiens et de leurs familles

mardi 16 juillet 2019

Des millions d’Indonésiens travaillant à l’étranger bénéficient désormais d’une protection juridique contre l’exploitation, acquise de haute lutte, grâce au travail de militants pionniers.

Une disposition simple à l’origine d’une révolution silencieuse pour les petites exploitantes agricoles au Brésil

lundi 15 juillet 2019

L’enregistrement détaillé de la production permet de mieux sensibiliser au rôle essentiel joué par les femmes dans la production des exploitations agricoles du pays tout en éliminant les préjugés sexistes dans les recensements.

Prendre la route de l’égalité des sexes au Cameroun

mercredi 6 mars 2019

Le « Projet Genre et Route » d’ONU Femmes, financé par la Banque de développement des États de l’Afrique centrale et le gouvernement camerounais, vise à atteindre au moins 20 000 femmes des communautés rurales établies aux abords de cette route d’ici 2020 pour les préparer à un avenir meilleur. Ce projet leur apporte des compétences financières et entrepreneuriales ainsi que des techniques agricoles améliorées et il leur facilite l’accès aux services publics et au droit foncier.

Où je me tiens : « La coopérative de Yanouh m’a permis d’accroître mes revenus et ma liberté de mouvement »

mardi 29 janvier 2019

Malgré une certaine résistance de la part de son mari, Ibtissam Jaber a pu devenir membre de la coopérative de Yanouh, située en zone rurale au Sud-Liban. Mère de sept enfants, Ibtissam Jaber aime confectionner des produits agroalimentaires traditionnels et sait combien il est important qu’elle contribue aux revenus de son ménage.

Dans les propos de Faidah Suleiman : « Dans le cadre de mon travail, j’apporte des changements dans ma famille et dans la société »

jeudi 18 octobre 2018

Faidah Suleiman est la surintendante de police chargée du bureau Genre et enfants en Tanzanie. Forte de 20 années d’expérience dans les forces de police, elle fait partie de l’équipe du bureau Genre depuis qu’il a été établi en 2009. En 2014, ONU Femmes s’est associée avec les bureaux Genre et enfants pour améliorer la qualité des services fournis. Aujourd’hui, la Tanzanie dispose de 417 bureaux Genre et enfants à l’échelle nationale, qui ont enregistré plus de 31 000 signalements de cas de violence perpétrée contre des femmes et des filles en 2017. Mme Suleiman est également membre du réseau de femmes policières de Tanzanie, une association de femmes policières mise en place pour promouvoir les intérêts de ses membres et de leur communauté.

Les coopératives de femmes stimulent l’agriculture et l’épargne en Éthiopie rurale

vendredi 12 octobre 2018

Un programme conjoint des Nations Unies offre, à travers des coopératives de femmes, des formations aux techniques agricoles, à l’amélioration des semences et à l’utilisation de machines permettant un gain de temps, tout en accordant des prêts et en encourageant l’épargne.

Où je me tiens : « J’ai réalisé pour la première fois que les ouvrières ont elles aussi des droits »

lundi 20 août 2018

Aleeza Hafeez de Sialkot, l’une des zones les plus industrialisées du Pakistan, dispose pour la première fois de ses propres revenus. La connaissance de ses propres droits et un environnement favorable sur le lieu de travail lui ont permis de travailler et de grandir en tant que professionnelle. Le projet a également changé la dynamique familiale. Maintenant, le père de Hafeez l’inclut dans ses décisions familiales, rôle qui était auparavant réservé aux hommes.

Pour les femmes de Gaza, avoir son propre revenu est crucial pour changer la dynamique du pouvoir à la maison

jeudi 2 août 2018

Il est 7 heures un lundi matin à Gaza, en Palestine. La cuisine de 70 mètres carrés, située au rez-de-chaussée du Centre Hayat, le premier centre anti-violence de la bande de Gaza, déborde d'activités. Cinq femmes en tenue de chef préparent joyeusement des ingrédients pour cuisiner.

Où je me tiens : « Non seulement nous n’avions pas d’argent pour acheter à manger, mais nous ne savions pas comment changer les choses »

jeudi 26 juillet 2018

Birtukan Fekadu et son mari peinaient à trouver un moyen de subvenir à leurs besoins jusqu'à ce que Fekadu rejoigne une coopérative d'épargne et de crédit pour les femmes. Grâce à la coopérative, elle a développé ses connaissances sur la productivité agricole, les compétences commerciales, le leadership et les droits des femmes, et a reçu un petit prêt. Maintenant, elle gagne suffisamment pour nourrir sa famille et l’argent n’est plus un souci pour envoyer son fils à l'école.

Dans les propos de Rabiha Khalloof : « Notre société a besoin des femmes pour aider les générations futures à réussir »

mardi 26 juin 2018

Rabiha Khalloof est une réfugiée syrienne âgée de 47 ans qui a fui la Syrie il y a presque trois ans. Elle fait partie des 520 femmes réfugiées au Liban qui ont reçu une formation et une assistance économique dans le cadre de la troisième phase d’un projet d’ONU Femmes, financé par le gouvernement du Japon et de la Ford Foundation. Mme Khalloof gagne désormais un revenu pour la première...

Au Kenya, l’accès à une technologie nouvelle permet aux productrices de mangues de compenser leurs pertes après récolte

vendredi 2 mars 2018

C’est la saison des mangues dans les comtés de Meru et de Makueni, dans l’est du Kenya. Les arbres sont chargés de fruits, le parfum sucré des mangues mûres embaume les vergers. Selon l’Institut de recherche agricole du Kenya, les producteurs de mangues perdent souvent 40 à 45 pour cent de leur récolte, malgré l’explosion de la demande au Kenya et sur les marchés régionaux.

Où je me tiens : « Je suis restée forte et j’ai réussi à m’enfuir »

lundi 26 février 2018

Saleema Rahman défend les droits et la migration sûre des travailleuses domestiques d’Inde. Ayant surmonté de nombreux obstacles en tant que travailleuse domestique en Arabie saoudite, elle travaille désormais pour le Mouvement national des travailleurs et travailleuses domestiques, un partenaire d’ONU Femmes, pour autonomiser les femmes migrantes et les travailleuses domestiques.

Dans les paroles de Sunita Kashyap : « Nous croyons au commerce, pas à l’aide »

vendredi 23 février 2018

Sunita Kashyap est la secrétaire et la fondatrice de la société Mahila Umang (Umang), une organisation dirigée par des femmes vivant en milieu rural dans les districts d’Almora et de Ranikhet de l’État indien de l’Uttarakhand. L’association Umang appartient à des agricultrices locales qui l’utilisent pour vendre des tricots ainsi que des confitures et des gelées biologiques.

1 - 20 de 82 résultats