News
Articles
26 résultats trouvés
Sélectionner des filtres
1 - 20 de 26 résultats

Les visages du leadership : Rencontrez Fanta Diamande, une médiatrice de la paix active au niveau local en Côte d’Ivoire

jeudi 11 mars 2021

Fanta Diamande, une dirigeante communautaire de 32 ans originaire du nord de la Côte d’Ivoire, s’est impliquée dans le Réseau des femmes médiatrices de la paix soutenu par ONU Femmes depuis le départ. Elle est aujourd’hui présidente de la branche du Réseau située à Touba et formatrice des surveillantes pour les alertes précoces qui auront la charge de signaler les risques de violence liés aux opérations électorales qui précéderont les élections parlementaires du 6 mars prochain.

Dans les paroles d’Habiba Sarabi : « Notre vision d’un Afghanistan où chaque femme peut vivre en paix et reconnaître ses droits. »

lundi 19 octobre 2020

La Dre Habiba Sarabi, leader pionnière en Afghanistan, est l’une des quatre seules femmes à négocier la paix avec les talibans dans le cadre des pourparlers intra-afghans en cours. Hématologue de formation, elle est devenue activiste pour la paix, politicienne et réformatrice dans la reconstruction de l’Afghanistan. Elle a été ministre de la Condition féminine et est devenue en 2005 la première femme afghane à occuper le poste de gouverneure. Elle continue de jouer un rôle déterminant dans la promotion des droits des femmes et de la consolidation de la paix, à un moment décisif pour son pays.

Où je me tiens : « La participation des jeunes femmes à la consolidation de la paix permettra d’instaurer une paix durable »

jeudi 8 août 2019

À 32 ans, Susan Sebit, originaire du Soudan du Sud, est une avocate accomplie. Elle milite pour la protection des femmes et des enfants contre la violence et pour la mise en œuvre des cadres mondiaux adoptés en faveur des droits des femmes, de la paix et de la sécurité.

Dans les propos de Tanya Gilly Khailany : « S’agissant des droits des femmes, il n’y a pas de place pour la diplomatie »

vendredi 19 octobre 2018

Tanya Gilly Khailany, originaire du Kurdistan irakien, est une ancienne députée irakienne (de 2006 à 2010) et une co-fondatrice de la Fondation SEED, une organisation qui travaille avec les victimes de violences et du trafic des personnes en Irak. Fervente militante des droits des femmes, Mme Gilly Khailany a été l’une des principales députées à promulguer la loi sur le quota de 25 pour cent de femmes aux conseils provinciaux en Irak.

Les femmes syriennes se réunissent pour créer un cadre commun pour leur mouvement

mercredi 1 août 2018

Les 25 et 26 juin 2018, près de 200 dirigeantes syriennes se sont réunies à Beyrouth, au Liban, pour discuter des moyens de sauvegarder et de promouvoir les droits des femmes en Syrie, dans le cadre d'une conférence intitulée « Vers un cadre pour le mouvement des femmes syriennes ». La conférence était fondée sur le travail de plaidoyer en cours et le travail de construction de coalition d'ONU Femmes avec des femmes leaders et activistes syriennes.

Dans les propos de la Major Cleo Bigwood : « Beaucoup d’entre nous travaillent sans relâche pour améliorer votre quotidien. »

mardi 17 juillet 2018

La Major Cleo Bigwood est responsable des questions de genre et de la protection de l’enfance à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Elle a participé à une formation d'ONU Femmes sur « L'intégration du genre dans le maintien de la paix des Nations Unies pour mettre fin à la violence sexuelle liée au conflit », qui a eu lieu à New Delhi en février 2018, financée par l'ambassade royale de Norvège. Le cours a permis de former 41 militaires, officiers de police et acteurs humanitaires de dix États membres à des approches stratégiques, opérationnelles et tactiques pour mettre fin à la violence sexuelle liée au conflit.

Le leadership des femmes : l’ingrédient manquant pour la paix dans les provinces frontalières du sud de la Thaïlande

vendredi 2 mars 2018

Patimoh Sadiyamu, âgée de 52 ans, est originaire d’une zone rurale pauvre en Thaïlande, où les femmes musulmanes sortaient rarement de chez elles. Mais avec l’aide de ses parents, elle est devenue la première femme au poste de Gouverneur de province, dans la province frontalière du sud de la Thaïlande, Narathiwat, qui compte plus de 2 millions d’habitants, et est la scène de conflits violents alimentés par un radicalisme extrême depuis plusieurs décennies. C’est également le principe du programme d’ONU Femmes « Autonomiser les femmes leaders et les jeunes pour bâtir des communautés résilientes, cohésives et pacifiques dans les provinces frontalières du sud de la Thaïlande ».

Où je me tiens : « Les femmes sont les leaders du monde d’aujourd’hui »

jeudi 19 octobre 2017

Pour Khadeja Ramali de Libye, parvenir à l’autonomisation des jeunes femmes afin qu’elles puissent participer au processus de consolidation de la paix est une condition essentielle à la reconstruction du pays après le Printemps arabe.

Suite aux conflits civils au nord du Nigeria, les réseaux de paix menés par les femmes prennent des mesures

mardi 5 septembre 2017

Au moins 4 000 personnes ont été tuées à cause de la violence récurrente dans l’État du Plateau depuis 2001. La communauté principalement musulmane d’Angwan Rogo, à 2,1 km de la capitale de l’État, Jos a été l’une des zones les plus touchées.

Où je me tiens : Debora Barros Fince

mercredi 19 octobre 2016

Debora Barros Fince est une militante autochtone Wayúu, défenseure des droits humains et avocate, originaire de la communauté de Bahía Portete au nord de la péninsule de la Guajira en Colombie. En décembre 2015, elle s'est rendue à La Havane, à Cuba, en tant que membre d'une « délégation de victimes » pour partager son point de vue dans le cadre du processus de paix.

Des médiatrices promeuvent la paix au Burundi

mardi 26 janvier 2016

Alors que l’instabilité politique s’intensifie, plus de 500 Burundaises travaillent comme médiatrices du processus de paix, contribuant activement à la prévention de plus de 5 000 conflits.

Dans les paroles de Julienne Lusenge : Les femmes sont les premières victimes de la guerre en RDC

lundi 30 novembre 2015

Julienne Lusenge est la Directrice de la Fonds pour les femmes congolaises (FFC) et Présidente de Sofepadi en République dominicaine du Congo, ou « la violence règne dans la vie quotidienne ». Elle a parlé au débat public du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité en octobre 2015 à propos de la violence basée sur le genre. Elle a rencontré ONU Femmes après, pour discuter des défis et de la discrimination que les femmes congolaises endurent, dans ses propres mots...

Passer de la parole à des actes impliquant les femmes pour assurer une paix durable

mardi 13 octobre 2015

Dans une lettre ouverte pour marquer l'anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité, la Directrice exécutive d'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka dit qu'il nous incombe d’œuvrer en faveur de changements tangibles de la situation de femmes affectées par des conflits, et de résoudre le problème de la sous-utilisation flagrante de femmes dans les efforts visant à prévenir de tels conflits.

Communiqué de presse: Ébranlée par la montée de l’extrémisme, la participation des femmes à la paix et au relèvement reste entravée et sous-utilisée

lundi 12 octobre 2015

Le Conseil de sécurité des Nations Unies tiendra pour la première fois un débat public tout au long de la journée de demain, le 13 octobre, pour commémorer l’adoption de la résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité. Comme il a été prévu que ce débat serait présidé par un chef d’État ou de gouvernement, c’est le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy qui s’en chargera. Cet examen historique arrive à point nommé, alors que le monde fait face à la montée d’un extrémisme violent, basé sur une idéologie et une tactique militaire qui reposent sur la subordination des femmes, et alors que la violence et les conflits coûtent à la planète plus de 14 milliards de dollars . De nouvelles études montrent pourtant, dans un contraste saisissant, que la paix perdure lorsque les femmes sont associées aux pourparlers, et que les États sont plus résilients face aux conflits et à l’extrémisme lorsqu’ils font de l’égalité des sexes une priorité.

Les maliennes exigent la parité au sein des organes de mise en œuvre de l’Accord de Paix

vendredi 9 octobre 2015

Avant et après avoir atteint un accord de paix en Juin de cette année, les femmes activistes ont fait pression sur les décideurs pour qu'elles puissent jouer un rôle égal dans sa mise en œuvre.

Les femmes Casques bleus prennent les commandes pour mettre fin à la violence basée sur le genre

mercredi 27 mai 2015

En Inde, un projet pilote vise à former les officières militaires participant à des missions de maintien de la paix pour les aider à lutter contre la violence sexuelle et basée sur le genre.

Les femmes prennent les rênes pour bâtir la paix en Colombie

mercredi 27 mai 2015

Avec le soutien d’ONU Femmes et d'autres partenaires, les voix de femmes expertes, survivantes et négociatrices ont été incluse dans un processus de paix avec une perspective de genre sans précédent. Ces dialogues visent à mettre fin à l'un des plus longs conflits armés internes au monde.

Les femmes des Balkans font avancer la paix et la politique

vendredi 24 octobre 2014

Avec le soutien de l'ONU Femmes , les femmes leaders dans les Balkans mettent les questions de genre au centre de la discussion politique favorisant l'autonomisation des femmes afin d'apporter la paix et la stabilité dans la région.

ALERTE MÉDIAS ONU Femmes réunit des femmes syriennes pour soutenir les efforts de paix

jeudi 9 janvier 2014

En collaboration avec le gouvernement des Pays-Bas, ONU Femmes organise une réunion de femmes syriennes, qui se tiendra durant deux jours (les 12 et 13 janvier) à Genève, en Suisse. La réunion s’inscrit dans le cadre des efforts à long terme des Nations Unies en faveur de la participation de la société civile et des femmes syriennes aux efforts de paix.

Toutes les nuits les filles reçoivent la visite d’un nouvel homme, d’un « nouveau mari » : Saran Keïta Diakité raconte

mardi 14 mai 2013

A temps que l'ONU prend autorité de la mission de maintien de la paix au Mali le 1er juillet, un regard sur comment le conflit affecte, et implique, les femmes. L'avocate Malienne Saran Keïta Diakité détaille les atrocités et les efforts des ONG, soutenues par ONU Femmes, pour aider les survivantes et assurer qu'elles soient impliquées dans les négociations de paix.

1 - 20 de 26 résultats