News
Articles
10 résultats trouvés
1 - 10 de 10 résultats

Au Kirghizistan rural, la Caravane de codification favorise le leadership et l’esprit d’entrepreunariat des filles

jeudi 8 août 2019

Au Kirghizistan rural, la toute première Caravane de codification de Technovation dédiée aux filles a enseigné à plus de 600 participantes les rudiments de la programmation informatique. Lancée dans la province de Talas, la caravane a atteint les provinces d’Issyk-Kul, de Naryn, Jalal-Abad, Batken et d’Osh ce printemps.

Où je me tiens : « Je n’ai jamais abandonné et j’apprends tous les jours »

lundi 4 mars 2019

Selon les dernières données de la Banque mondiale, 1,7 milliard d’adultes dans le monde ne sont toujours pas bancarisés, une proportion de 56 pour cent d’entre eux étant des femmes. La tendance se poursuit en Afrique où près de 95 millions de personnes adultes non bancarisées reçoivent des paiements en espèces en échange de leurs produits agricoles et 65 millions épargnent en ayant recours à des méthodes semi-formelles. Faute d’accès aux services bancaires et de compétences en matière financière – notamment pour épargner, préparer un budget ou gérer l’endettement – les femmes qui sont déjà pauvres n’ont que peu voire aucun moyen d’investir, de bénéficier d’une retraite ou de constituer une réserve pour faire face aux situations d’urgence. En cas de crise humanitaire, ces défis s’aggravent. Esperance Mutegwaraba, âgée de 61 ans, a fui pour échapper au conflit en République démocratique du Congo en 2012, tout comme 30 000 autres réfugiés.

Dans les propos de Spartak Kosta : « Les médias doivent sensibiliser le public à la question de la traite des femmes et des filles »

lundi 17 septembre 2018

Spartak Kosta est étudiant en troisième année de journalisme à l'Université d'histoire et de philologie de Tirana, en Albanie. Il faisait partie du premier groupe d'étudiants à suivre un nouveau cours universitaire sur le signalement de la traite des femmes et des filles. Le cours de formation a été élaboré sur la recommandation d'un rapport de suivi d'ONU Femmes. L’étude montre que les journalistes écrivent souvent des histoires superficielles sur la traite des êtres humains qui manquent d’analyse approfondie et utilisent un langage contraire à l’éthique concernant les victimes.

Où je me tiens : « J’ai réalisé pour la première fois que les ouvrières ont elles aussi des droits »

lundi 20 août 2018

Aleeza Hafeez de Sialkot, l’une des zones les plus industrialisées du Pakistan, dispose pour la première fois de ses propres revenus. La connaissance de ses propres droits et un environnement favorable sur le lieu de travail lui ont permis de travailler et de grandir en tant que professionnelle. Le projet a également changé la dynamique familiale. Maintenant, le père de Hafeez l’inclut dans ses décisions familiales, rôle qui était auparavant réservé aux hommes.

Où je me tiens : Elizabeth Chatuwa

mercredi 5 octobre 2016

Elizabeth Chatuwa, une jeune femme de 28 ans, est guide depuis l’âge de 10 ans. Aujourd’hui, elle est la commissaire de district pour les jeunes de l’Association des guides du Malawi. Elle encadre les filles et aide les animatrices et animateurs dans la mise en œuvre de programmes, dont l’initiative « Voix opposées à la violence » élaboré conjointement par ONU Femmes et l’Association mondiale des guides et éclaireuses, afin de sensibiliser les filles et les jeunes femmes sur leurs droits, d’empêcher le mariage d’enfants et d’autres formes de violence et d’encourager les filles à poursuivre leur scolarité.

Où je me tiens : Desirée Akpa Akpro Loyou

mercredi 9 mars 2016

Desirée Akpa Akpro Loyou, 37 ans, est assistante sociale et Commissaire générale adjointe chargé de la formation pour l’Association mondiale des Guides et des Éclaireuses (AMGE) en Côte d'Ivoire.

Le programme « Voix opposées à la violence » mobilise les efforts de lutte contre cette pandémie

mardi 20 janvier 2015

À Pune, dans l’ouest de l’Inde, où se trouve l’un des centres mondiaux de l’Association mondiale des Guides et des Éclaireuses (AMGE), plus de 50 formatrices et animatrices nationaux, appartenant au mouvement des Guides de la région Asie-Pacifique, se sont réunis pour le premier « Atelier régional de formation de formatrices et formateurs » centré sur « Voix opposées à la violence », un programme éducatif non formel unique qui enseignera aux jeunes comment mettre fin à la violence contre les filles et les femmes. À la fin de la session d’une semaine tenue du 12 au 18 décembre 2014, au cours de laquelle sept facilitatrices ont contribué à l’animation de l’atelier, les personnes y ayant participé sont rentrées dans leurs pays pour mener des formations nationales auprès des Guides et des Éclaireuses.

« J’ai pu acheter un matelas et souscrire une assurance santé pour moi et ma famille » -- agricultrice rwandaise

mardi 30 septembre 2014

En six mois d’école pratique d’agriculture, plus de 350 agricultrices et agriculteurs ont suivi une formation sur la nutrition, les techniques agricoles modernes et ont pu développer des compétences commerciales tout en créant des coopératives et des groupements d’épargne.

Des mères éclairent leurs foyers et leurs communautés en Tanzanie rurale

mardi 4 juin 2013

(English) On World Environment Day, a tribute to six mothers and grandmothers from three remote villages in southern Tanzania who are bringing renewable energy to their communities, serving as role models, and increasing women’s safety and voice in local development.

Des femmes autochtones travaillent ensemble et se font entendre

mercredi 8 août 2012

Martha Sanchez est née dans une maison d'adobe dans l'État montagneux de Guerrero au Mexique. Elle a été élevée par sa grand-mère, une « Amuzgo » autochtone et spécialiste de la médecine traditionnelle. Imprégnée de la culture de ses ancêtres, Martha a décidé qu'une fois adulte, elle consacrerait sa vie à la préserver.

1 - 10 de 10 résultats